Rêve de Zombies et Voyage en Train

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Jeu 25 Fév - 15:00

Bonjour,

Cette nuit (2/25) j'ai fait un rêve qui m'a laissé avec un fort déjà vu et auquel j'ai repensé toute la matinée. Je suis sous l'impression que ce n'est pas la première fois que je le fais (pour une partie en tout cas).

Avant de passer au rêve en question, je précise qu'il a été fait après un léger réveil par alarme (que j'ai bien entendu arrêtée avant de me rendormir  Rolling Eyes ), et qu'il me semble que le rêve précédent parlait de piscine et qu'il se passait dans ma ville natale (si cela peut être utile...).



PARTIE I (un peu de déjà vu):

Tout commençait dans une maison en carton où je vivais avec ma famille (pas la vraie). La maison était divisée en quatre compartiments et chaque famille (la mienne incluse) vivait dans un de ces compartiments très exigus. A un moment donné, la maison se désagrégeait et je devais aider à la réparer.


Après, trou noir au niveau des souvenirs, si ce n'est que moi et ma famille (composée de père, mère, petite sœur de 5-6 ans et chiot basset trouvé sur la route) nous rendions dans la "grande ville" pour nous y réfugier (menace imprécise).

La ville était je le pense, Paris dans un futur post-apocalyptique. Il y avait des piles de vieilleries métalliques et électroniques dans les rues (dont la Tour Eiffel).
Je me rappelle en particulier d'un monticule de télévisions qui marchaient encore et que j'ai escaladé.
J'étais émerveillée par la ville malgré la menace que tout les autres ressentaient (pas moi), la présence de militaires et la vétusté de toutes les installations.


Par la suite, nous nous sommes retrouvés dans un grand entrepôt ou une espèce de baraquement, je ne suis pas certaine.
Nous faisions la queue avec plein d'autres réfugiés et les femmes militaires donnaient des clés pour des appartements.
Nous avons eu une clé et sommes partis dans notre nouvelle habitation.

Il s'agissait d'un petit coin qui devait faire même pas 10m²(je compare avec ma chambre ^^), où il y avait une banquette et des murs de métal (sauf un qui était une grille rouillée et branlante).
On y accédait par une échelle et ma petite sœur adorait ça.
Le chiot que nous avions ramassé sur la route était très gentil et affectueux, il restait souvent avec ma sœur, mais je l'aimais bien aussi, j'ai donc promis à ma sœur de les protéger tout les deux.

En effet, je ne sentais aucun danger avant d'arriver dans l'habitation, mais depuis qu'on y était je me sentais mal, surtout quand j'ai entendu une militaire crier quelque chose comme "Il y a des gens dans la L4 ?!", j'ai su que c'était nous et ça m'a fait peur.


Le chiot s'est échappé des bras de ma petite sœur et est passé sous la grille branlante qui servait de quatrième mur.
On l'a appelé et ma sœur a même essayé de passer aussi, mais je lui ai interdit parce que c'était trop dangereux.
Après ça, on a entendu un bruit d'explosion et il y a eu un grand feu derrière la grille.

Les militaires sont arrivés et ont dit qu'ils allaient nous changer d'endroit.
Mais on a vu le cadavre brûlé du chiot, ma sœur s'est mise à pleurer et moi je n'en pouvais plus et je suis sortie toute seule de l'habitation.

Un militaire me courait après pour me ramener "en sécurité", mais je m'en fichais. Effectivement, le baraquement (ou entrepôt) était rempli de machines de guerre, de militaires, de réfugiés, de sacs de sable et il était aisé de m'y cacher.


Encore un petit trou noir, mais je me rappelle avoir sympathisé avec des réfugiés et des soldats.
Un soldat noir, qui était très gentil avec moi, portait un enfant handicapé dans ses bras, il le conduisait au train. L'enfant ressemblait un peu à l'humoriste Guillaume Bats pour vous donner une idée et le soldat me rappelait un officier vu dans Doctor Who (seuls personnages du rêve qui ressemblent à des gens que j'ai vu en vrai).

Soudain, un militaire arrive et il est très agressif, les yeux rouges et le visage à moitié décomposé.
Le soldat noir a peur et me dit de m'enfuir avec lui et que nous serons en sécurité dans le train.
Je reconnais désormais la menace: il s'agit d'une épidémie de zombies, dont nous avons probablement un "breakout" dans le baraquement.

Moi et le soldat courons, poursuivis par de plus en plus de zombies.
Nous arrivons alors au train, qui est sur le point de partir. Le militaire dépose l'enfant handicapé sur un siège et me dit qu'il doit retourner hors du train pour nous protéger.
Je m'installe sur un siège. Le train est très petit et nous ne sommes que trois passagers et un conducteur (je ne me rappelle plus du troisième passager, mais le conducteur me faisait penser à un restaurateur italien et s'appelait Luigi).

Le train était en fait composé de la seule locomotive avec les sièges juste derrière le poste de conduite, il était vieux et vétuste (look de machine à vapeur), mais il a démarré vite et nous a éloigné de la menace zombie.
A ce moment j'étais heureuse de m'être échappée, mais je me sentais très coupable pour ma petite sœur, que j'avais promis de protéger.



PARTIE II (énormément de déjà vu):

Le train devait voyager dans toute l'Europe pour prendre des survivants et les conduire en lieu sûr.
Le conducteur m'a montré la carte de voyage et je me suis sentie très heureuse et excitée de pouvoir aller en Suède ou Norvège.

J'étais contente parce que je voyais beaucoup de zombies essayer de suivre le train, dans le paysage, mais je me sentais en sécurité derrière les vitres et avec la vitesse.
Et puis pendant le trajet, j'ai eu l'occasion de voir de jolies choses comme un lac très grand avec des fleurs de nénuphar géantes, ou encore un château avec un beau jardin.
Je me rappelle aussi d'un endroit où les fleurs étaient illuminées (un peu comme dans Avatar).

Le seul point gênant était que les zombies gâchaient parfois le paysage et qu'on voyait souvent des cadavres près des rails, ce qui m'attristait un peu.
Détail: la plupart des zombies portaient des tenues militaires.

Le premier arrêt était en Suède, devant un grand bâtiment rectangulaire avec beaucoup de fenêtres qui paraissait être un hôpital abandonné.
Nous avons vu un groupe de survivants composé d'un vieille dame, d'un monsieur d'âge mûr et d'un homme en fauteuil roulant qui ressemblait un peu à Stephen Hawking.

Luigi (conducteur) m'a demandé de compter les zombies aux alentours pour savoir s'il était dangereux de s'arrêter.
Au début j'ai dit que je n'en voyais pas et nous nous sommes garés près des survivants.
Soudain, j'ai vu quelque chose bouger dans les fenêtres du bâtiment, et là, j'ai compté une dizaine de groupes de 6-7 zombies qui nous avaient remarqués et descendaient au rez-de-chaussée.


On s'est dépêché car des zombies arrivaient déjà du bâtiment, j'avais peur qu'ils nous rattrapent.
A un moment le train est tombé des rails, comme un train jouet qu'un enfant aurait renversé. La vieille dame l'a remis sur les rails et  attaché un wagon (une planche sur roue avec deux grilles sur les cotés) à notre locomotive.
Très vite, elle a sauté dans le train, suivie de moi et de l'homme d'âge mûr.

Nous n'avons pas pu sauver l'homme en fauteuil car les zombies arrivaient déjà sur lui et que le train démarrait.


Nous avons discuté pendant le voyage jusqu'en Norvège (prochaine destination), les passagers étaient tous agréables.
Il me revient en particulier un conversation avec la vieille dame sur le fait que le train attirait beaucoup les zombies et que ça devenait dangereux pour les survivants de l'attendre, surtout que les gares étaient en terrain découvert.

Pendant le voyage, nous sommes encore passé devant de beaux paysages et aussi devant des zombies qui nous courraient après.
Je me rappelle d'un paysage avec des immeubles qui ressemblait un peu à l'entourage de la maison de carton du premier paragraphe.


Nous sommes arrivés dans une forêt très sombre et inquiétante. Le train a été obligé de ralentir car il y avait des obstacles sur la route (branchages, voir troncs).
C'est alors que des gens ont surgi de tout les cotés pour arrêter le train.
Il y avait autant d'hommes que de femmes et ils étaient habillés comme des soldats déserteurs (treillis, débardeurs kakis, grosses chaussures et casquettes vertes).

On s'est aperçus qu'ils avaient des armes à feu alors nous sommes descendus comme ils le demandaient.
Une femme est arrivé et nous a dit que nous devions les suivre et qu'ils allaient nous faire traverser la forêt et que notre train n'avait pas le droit d'aller plus loin.
Cette femme tenait une carte où était dessinée la forêt, ainsi que deux "cercles": un rouge et un noir.

C'est là que je me suis réveillée à cause d'un appel téléphonique.
Avant la fin du rêve, mon déjà vu m'indiquait que nous allions être pris dans un bagarre entre deux camps pour le contrôle de la forêt et que cette bataille allait attirer beaucoup de zombies.



Voilà, j'ai conscience de la longueur de mon pavé et espère l'avoir suffisamment aéré pour qu'il vous soit accessible.
Je sais aussi que les zombies dans les rêves/cauchemars ne sont généralement pas un excellent signe, et pense qu'une interprétation pourrait m'aider à les relier à ma situation actuelle.

Je vous remercie d'avance pour le temps passé sur ce texte, ainsi que pour l'aide que vous pourrez m'apporter.
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Dim 28 Fév - 12:10

Bonjour Ragdoll et bienvenue sur ce forum, et merci pour ta présentation.

Partie 1 :
Le passage de la maison en carton représente ta structure psychique, ce qui indique donc une grande fragilité/vulnérabilité. Comment te sens tu sur le plan de ta santé ?

La suite, menace imprécise etc... indique que tu te sens rattrapée par des peurs inconscientes venant de ton passé.
La ville post apocalyltique représente ton monde intérieur (détruit)... que se passe t-il dans ta vie ? ou que s'est-il passé ?
Je vais m'avancer en disant que certains traumatismes sont réactivés dans ce rêve.

La suite parle d'un équilibre précaire, instable, de comportements contradictoires, généré par un conflit familial qui date depuis longtemps. Quels évènements douloureux se sont passés dans ton enfance ? (violence parentale, abandon, ?...)

Il y a quelque chose qui est en train d'exploser en toi, je ne sais pas si tu te rends compte de ce qui est en train de se passer pour toi psychiquement ?...

Les zombies sont l'aboutissement de l'affaiblissement psychique, la dépersonnalisation, c'est à dire perte d'identité, vampirisation par ton entourage. Le zombie n'est plus un être vivant. Même si tu n'étais pas le zombie, le fait d'en rêver reflète la même chose.

Quel âge a l'enfant handicapé dans ton rêve ? car c'est une représentation de toi même à son âge, que s'est-il passé pour toi  à cette période ?

Prendre le train est déjà un nouveau point de départ, même si les conditions ne sont pas des plus confortables.

Partie 2 :
Le train, le voyage, représente des actions en cours, nouveau départ, en plus tu n'es pas encombrée de bagages, cela est donc positif, tu laisses les choses du passé au passé, les cadavres jonchés sur le sol, tout ce dont tu dois te détacher pour continuer le voyage, c'est à dire ta vie...
Ce passage indique que tu peux saisir les opportunités qui se présentent à toi, que tu es capable de prendre la bonne décision au bon moment. Fais toi confiance.

La suite indique que des peurs inconscientes reviennent, et que tu ne dois pas avoir peur de laisser les choses encombrantes du passé qui te handicapes aujourd'hui pour te sentir libérée d'un poids du passé.

Tous ces voyages symbolisent la transformation de ton être à travers une découverte intérieur de ton potentiel. Ne te laisse pas freiner par le passé et fonce !

La forête très sombre et inquiétante représente l'inconscient, et toutes les peurs, les instincts de survie,...

Ces gens armés représentent l'agressivité, souvent il symbolise le rêveur qui n'a pas pu se protéger enfant de la violence de ses parents, ou d'actes commis sur le rêveur, ce qui génère à l'âge adulte beaucoup d'angoisse, et de cauchemars...


Avant la fin du rêve, mon déjà vu m'indiquait que nous allions être pris dans un bagarre entre deux camps pour le contrôle de la forêt et que cette bataille allait attirer beaucoup de zombies.

Ce passage confirme tout le rêve, t'es tu sentie pris en otage dans ta famille avec des conflits familiaux importants (séparation, divorce des parents ?...)

Il y aurait beaucoup à dire sur ton rêve, et je n'ai donc pas repris chaque phrase, mais j'ai synthétisé mon interprétation.

J'attends tes commentaires avant d'affiner éventuellement mon interprétation.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Mar 1 Mar - 2:07

Bonjour,

Merci beaucoup de vous être penchée sur mon rêve Smile

Le passage de la maison en carton représente ta structure psychique, ce qui indique donc une grande fragilité/vulnérabilité. Comment te sens tu sur le plan de ta santé ?
S'il s'agit de santé physique, on peut dire que ça pourrait aller mieux. J'enchaîne les maladies bénignes mais gênantes depuis deux ou trois moi, cela couplé avec une grosse fatigue.
Je pense que cette fatigue est liée à ma santé psychique qui n'est pas au meilleur.

La suite, menace imprécise etc... indique que tu te sens rattrapée par des peurs inconscientes venant de ton passé.
La ville post apocalyltique représente ton monde intérieur (détruit)... que se passe t-il dans ta vie ? ou que s'est-il passé ?
Je vais m'avancer en disant que certains traumatismes sont réactivés dans ce rêve.
La suite parle d'un équilibre précaire, instable, de comportements contradictoires, généré par un conflit familial qui date depuis longtemps. Quels évènements douloureux se sont passés dans ton enfance ? (violence parentale, abandon, ?...)

Je n'ai pas besoin de creuser trop profond niveau conflit familial je pense. En effet, il ne s'agissait pas vraiment de violence parentale, mais plutôt de violence entre parents avec un divorce difficile, conflictuel et qui n'était toujours pas totalement résolu (en dix ans).

Aussi, l'un de mes parents dépendait presqu'entièrement de moi et je passais mes soirées avec lui ou à faire des choses pour lui après les cours. Je suis peut-être égoïste, mais la situation m'étouffait et me fatiguait sérieusement. D'autant plus que si ma mère avait su que je m'investissais autant, cela aurait sans doute fini en crise majeure, puisqu'ils ne se supportaient pas.

Les peurs inconscientes doivent être liés à mon passé proche, puisque je me dispute souvent avec ma mère et que j'ai depuis appris à ne plus rien lui dire, dont ce qu'il se passait. Quand on se dispute vraiment ça finit souvent par un "si tu ne fais pas ça, tu peux faire tes valises", et j'ai eu peur que cela se reproduise.


Il y a quelque chose qui est en train d'exploser en toi, je ne sais pas si tu te rends compte de ce qui est en train de se passer pour toi psychiquement ?...
La fatigue physico-mentale je m'en rendais compte. Par contre, j'ai énormément de mal à savoir quand je vais mal, mes amis proches le détectent souvent avant moi. Les rêves de zombies et l'envie de regarder des films d'horreur sont généralement mes seuls indicateurs que ça ne va pas.


Les zombies sont l'aboutissement de l'affaiblissement psychique, la dépersonnalisation, c'est à dire perte d'identité, vampirisation par ton entourage. Le zombie n'est plus un être vivant. Même si tu n'étais pas le zombie, le fait d'en rêver reflète la même chose.
Oui, c'est ce que je ressentais de part la dépendance de mon parent et les secrets que j'entretenais avec l'autre. Le fait aussi d'avoir des journée de cours longues et beaucoup de TP/TD à préparer me donne l'impression d'être un zombie.
Cela rejoint d'ailleurs la dépersonnalisation et la vampirisation, puisque j'avais l'impression qu'on me privait de mon temps et de ma liberté.

Un autre angle de vue, selon moi, est aussi que j'ai l'impression de rentrer peu à peu dans un cercle vicieux de "vampirisation par la société moderne". En gros, plus je me penche sur les actualités politiques, économiques et sociales (ça devient nécessaire en grandissant...), plus j'ai l'impression que c'est du grand n'importe quoi et ça me fatigue d'y prendre part.
J'en parle parce que dans mon imaginaire personnel, le zombie est aussi la marionnette vaudou et du fait qu'ils sont représentés en hordes, j'associe souvent le zombie au "mouton".


Quel âge a l'enfant handicapé dans ton rêve ? car c'est une représentation de toi même à son âge, que s'est-il passé pour toi  à cette période ?

Je ne saurais plus dire, sinon entre 6 et 8 ans.
Je ne sais pas trop ce que ça représente par rapport au reste du rêve, puisqu'à cette époque mes parents n'étaient pas divorcés. Sur le coup je ne sais pas quoi dire, il me semble que c'était une bonne période à peu de choses près.
Peut-être que cela a un rapport avec l'école au vu de la tranche d'âge. Il faudra que j'y réfléchisse un peu plus.

Prendre le train est déjà un nouveau point de départ, même si les conditions ne sont pas des plus confortables.
Le train, le voyage, représente des actions en cours, nouveau départ, en plus tu n'es pas encombrée de bagages, cela est donc positif, tu laisses les choses du passé au passé, les cadavres jonchés sur le sol, tout ce dont tu dois te détacher pour continuer le voyage, c'est à dire ta vie...
Ce passage indique que tu peux saisir les opportunités qui se présentent à toi, que tu es capable de prendre la bonne décision au bon moment. Fais toi confiance.

C'est vrai que dans le rêve les passages en train étaient les plus agréables, donc j'associais effectivement ça avec du positif.

Je pense que c'était lié à l'envie que j'ai eue d'arrêter mes études récemment. En effet, j'ai un peu peur du monde "adulte" et en particulier du monde du travail, mais je me rends compte que je n'aime plus mes études et que je peux déjà avoir un poste avec ma licence pro.
Les bagages représentent sans doute cette peur du travail dont j'espère me libérer, mais aussi les opinions de ma mère que j'ai réussi à mettre de coté. (C'est un peu idiot mais nous avions eu plusieurs disputes parce qu'elle insistait pour que je travaille cette année et je me suis braquée contre l'idée en partie parce qu'elle s'y prend très mal avec moi et que je me braquais contre elle...)

La suite indique que des peurs inconscientes reviennent, et que tu ne dois pas avoir peur de laisser les choses encombrantes du passé qui te handicapent aujourd'hui pour te sentir libérée d'un poids du passé.
Référence aux disputes et au divorce je suppose, mais aussi à ma peur un peu bizarre du monde du travail.
Je sais qu'il faut que je travaille là-dessus.

Tous ces voyages symbolisent la transformation de ton être à travers une découverte intérieur de ton potentiel. Ne te laisse pas freiner par le passé et fonce !
Je pensais surtout que ça confirmait mon envie de voyager déjà très présente à vrai dire. Cette envie qui explique mon envie de travailler puisqu'on ne peut pas partir les poches vides. En fait, depuis mon stage à l'étranger l'an dernier, je rêve de repartir sur les routes.

On peut aussi y voir un encouragement à poursuivre les activités qui m'intéressent bien plus que mes études ou mon possible travail il me semble.


La forêt très sombre et inquiétante représente l'inconscient, et toutes les peurs, les instincts de survie,...
Ces gens armés représentent l'agressivité, souvent il symbolise le rêveur qui n'a pas pu se protéger enfant de la violence de ses parents, ou d'actes commis sur le rêveur, ce qui génère à l'âge adulte beaucoup d'angoisse, et de cauchemars...


Actes commis sur moi, je ne sais pas trop. C'est vrai que d'entendre constamment un parent critiquer l'autre, que d'entendre souvent "tu veux finir comme lui?" quand vient une dispute, et que de se faire harceler pendant une année par divers psys pour les droits de visite a du me marquer.
Après, je dirais que mon instinct à moi a voulu tout effacer et que récemment avec la situation de l'un de mes parents, certains trucs étaient remontés

Mais je pense que cette partie a surtout à voir avec une conversation engagée par une amie sur le divorce de mes parents (peut-être ressentie comme une agression puisque je n'aime  pas en parler). En effet, je n'ai qu'un seul coté de l'histoire, ma mère ne parlant jamais du divorce, et du coup, je ne sais finalement pas trop ce qu'il s'est passé. cette conversation a sans doute ranimé des souvenirs que mon inconscient avait classé dans la pile "à oublier".


Avant la fin du rêve, mon déjà vu m'indiquait que nous allions être pris dans un bagarre entre deux camps pour le contrôle de la forêt et que cette bataille allait attirer beaucoup de zombies.
Ce passage confirme tout le rêve, t'es tu sentie pris en otage dans ta famille avec des conflits familiaux importants (séparation, divorce des parents ?...)

Oui, et c'est un bon résumé de ce que je ressentais au moment du rêve, comme je l'ai expliqué.

Il y aurait beaucoup à dire sur ton rêve, et je n'ai donc pas repris chaque phrase, mais j'ai synthétisé mon interprétation.

Déjà un grand merci d'avoir tout lu et d'avoir pris le temps de répondre Very Happy

J'ai encore des choses à penser sur certaines parties (notamment l'enfant handicapé), mais j'espère avoir bien compris le message véhiculé par ce rêve.
N'hésitez pas à me dire si vous pensez que je fais fausse route.


Bonne journée / soirée !
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Mar 1 Mar - 11:23

Bonjour Ragdoll,

Je rajouterais qu'en début de ton rêve, tu parles de maison en carton dont je t'ai donné l'interprétation mais aussi !
Il s'agissait d'un petit coin qui devait faire même pas 10m²(je compare avec ma chambre ^^), où il y avait une banquette et des murs de métal (sauf un qui était une grille rouillée et branlante)

Ce passage représente un sentiment d'être coincée dans ta vie, conditionnée par ton passé. Pas d'espace, de liberté, des murs métal, lisse et froid pour représenter l'ambiance de ton environnement familial, ou une grille rouillée et branlante, en fait rien de solide et de chaleureux pour se construire...

Tu as tout à fait compris mon interprétation, et d'ailleurs je ressens une grande maturité pour ton âge.

Quel âge a l'enfant handicapé dans ton rêve ? car c'est une représentation de toi même à son âge, que s'est-il passé pour toi  à cette période ?
Je ne saurais plus dire, sinon entre 6 et 8 ans.

Il y a certainement des choses importantes qui se sont passées pour toi, mais qui ont certainement été refoulée pour te protéger, mais dans le rêve, il n'y a plus de censure, et les images sont symboliques comme cet enfant handicapé qui te représente...

Un autre angle de vue, selon moi, est aussi que j'ai l'impression de rentrer peu à peu dans un cercle vicieux de "vampirisation par la société moderne". En gros, plus je me penche sur les actualités politiques, économiques et sociales (ça devient nécessaire en grandissant...), plus j'ai l'impression que c'est du grand n'importe quoi et ça me fatigue d'y prendre part.
J'en parle parce que dans mon imaginaire personnel, le zombie est aussi la marionnette vaudou et du fait qu'ils sont représentés en hordes, j'associe souvent le zombie au "mouton".


C'est un bon rapprochement, mais symboliquement le zombie est une image bien plus négative que le mouton.

La récurrence de rêve de zombies indique une alerte d'affaiblissement psychique important.

Si tu as d'autres rêves, nhésite pas à les poster sur le forum.

Et courage, on peut se libérer du passé Wink

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Jeu 3 Mar - 2:01

Bonjour Harmonie,


Ce passage représente un sentiment d'être coincée dans ta vie, conditionnée par ton passé. Pas d'espace, de liberté, des murs métal, lisse et froid pour représenter l'ambiance de ton environnement familial, ou une grille rouillée et branlante, en fait rien de solide et de chaleureux pour se construire...

Oui, cela rejoint le sentiment que j'avais précédemment décrit.
Je me sentais coincée effectivement, et quand l'on regarde l'historique familial, la grille branlante n'est pas étonnante.

Il y a certainement des choses importantes qui se sont passées pour toi, mais qui ont certainement été refoulée pour te protéger, mais dans le rêve, il n'y a plus de censure, et les images sont symboliques comme cet enfant handicapé qui te représente...
La seule chose que je vois à cet âge c'est l'école. En effet, j'étais souvent la tête de turc des gamins de la classe (insultes, poussées dans les couloirs, isolement en classe...).

Le problème étant que je ne vois pas tellement le rapport avec le reste du rêve.

Après, il est vrai que la première réaction de mon cerveau quand quelque chose ne va pas est de l'enfouir au fond d'un tiroir bien caché. Il se peut donc que je ne me rappelle pas consciemment de tout ce qu'il se passait à l'époque.

mais symboliquement le zombie est une image bien plus négative que le mouton.
Je m'en doute, c'est juste une image très simplifiée de ce que cela m'évoque.
D'ailleurs je vois un autre rapport avec le rêve, puisque, comme je l'ai raconté, j'ai peur de travailler et que j'appelle souvent les salariés moyens des zombies.

La récurrence de rêve de zombies indique une alerte d'affaiblissement psychique important.
Je l'ai constaté au fil du temps. C'est pour cela (en partie) que ce rêve m'a alertée et que je me suis décidée à le poster.

Et courage, on peut se libérer du passé
Je suppose, mais cela va demander beaucoup de travail sur moi-même, je ne sais pas si je saurais.
En tout cas, merci beaucoup pour cet encouragement Very Happy

Peu de rêves signifiants en ce moment, mais je reviendrai sans aucun doute !


Je vous souhaite une bonne journée Smile
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Jeu 3 Mar - 10:27

Bonjour Ragdoll,

Il y a certainement des choses importantes qui se sont passées pour toi, mais qui ont certainement été refoulée pour te protéger, mais dans le rêve, il n'y a plus de censure, et les images sont symboliques comme cet enfant handicapé qui te représente...
La seule chose que je vois à cet âge c'est l'école. En effet, j'étais souvent la tête de turc des gamins de la classe (insultes, poussées dans les couloirs, isolement en classe...).
C'est important ce que tu dis, ce qui signifie que cet enfant handicapé de ton rêve représente la source (entre autre) de ton handicap psychique, tu comprends ?...

Le problème étant que je ne vois pas tellement le rapport avec le reste du rêve.
Après, il est vrai que la première réaction de mon cerveau quand quelque chose ne va pas est de l'enfouir au fond d'un tiroir bien caché. Il se peut donc que je ne me rappelle pas consciemment de tout ce qu'il se passait à l'époque.
C'est exactement ce qui se passe dans les traumas de l'enfance, le cerveau refoule ce qui n'est pas gérable pour l'enfant, et se réactive dans les rêves (pas ce censure comme je t'ai dit...)

Et courage, on peut se libérer du passé
Je suppose, mais cela va demander beaucoup de travail sur moi-même, je ne sais pas si je saurais.
En tout cas, merci beaucoup pour cet encouragement Very Happy
La thérapie par le rêve est une manière de se libérer de ce qui encombre même si c'est un peu long...

Ce forum existe depuis longtemps et même avant sous un autre nom ou j'intervenais, et j'ai aidé beaucoup de jeunes filles en détresse à l'époque, et je suis heureuse de pouvoir à travers ce forum aidé beaucoup d'autres personnes qui le désirent vraiment et surtout les rêveurs(es) qui sont prêtes à faire des introspection sur leur vie.

Peu de rêves signifiants en ce moment, mais je reviendrai sans aucun doute !
Avec plaisir  Very Happy

Je vous souhaite une bonne journée Smile
A bientôt

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Ven 4 Mar - 23:43

Bonjour Harmonie,

C'est important ce que tu dis, ce qui signifie que cet enfant handicapé de ton rêve représente la source (entre autre) de ton handicap psychique, tu comprends ?...
Oui, je pense comprendre.
C'est à dire que soit je ne parviens pas à me rappeler de mon vrai problème, soit ce problème est bien lié à mon passé scolaire.

Dans le second cas, je vais supposer que les rapports conflictuels (pour faire simple) avec mes camarades de classe pourraient être en partie responsable de choses vues dans le rêve.
Par exemple, je suis quelqu'un de timide qui n'ose pas s'exprimer avec les gens auxquels je tiens ou devant des jurés (conséquence j'en suis certaine des humiliations subies en cours).
Mon sentiment d'étouffement aurait pu être évité si j'avais osé en parler franchement. De même, les conflits avec mes parents auraient peut être été moindres si je m'étais davantage exprimée.

De plus, en écrivant, je suis en train de me rendre compte que le harcèlement scolaire est considéré comme un vrai trauma, au même titre que les divorces, et que, comme le divorce, j'ai tendance à minimiser l'impact que ça a pu avoir sur ma personnalité actuelle.

C'est exactement ce qui se passe dans les traumas de l'enfance, le cerveau refoule ce qui n'est pas gérable pour l'enfant, et se réactive dans les rêves (pas ce censure comme je t'ai dit...)
Je connais un peu le mécanisme, mais s'il y a vraiment quelque chose de plus que le harcèlement scolaire, mon cerveau ne le refait pas sortir.

La thérapie par le rêve est une manière de se libérer de ce qui encombre même si c'est un peu long...
A vrai dire, je ne suis pas certaine d'être prête pour une thérapie Laughing
Malgré tout, je me rends compte que je refoule énormément. N'ayant pas l'habitude d'exprimer mes émotions, les rêves sont un intermédiaire plus parlant pour moi. Cette thérapie par les rêves pourra sans doute me faire du bien à long terme.

Ce forum existe depuis longtemps et même avant sous un autre nom ou j'intervenais, et j'ai aidé beaucoup de jeunes filles en détresse à l'époque, et je suis heureuse de pouvoir à travers ce forum aidé beaucoup d'autres personnes qui le désirent vraiment et surtout les rêveurs(es) qui sont prêtes à faire des introspection sur leur vie.
Je ne peux que soutenir votre démarche ! Very Happy
Ca demande du temps et un certain investissement de vous occuper de tout ce monde, je vous remercie pour ça ! Smile

Bonne journée et à bientôt :-)
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Lun 7 Mar - 14:57

Je vois que ton raisonnement et ton introspection est de qualité.

De plus, en écrivant, je suis en train de me rendre compte que le harcèlement scolaire est considéré comme un vrai trauma, au même titre que les divorces, et que, comme le divorce, j'ai tendance à minimiser l'impact que ça a pu avoir sur ma personnalité actuelle.
Tout a fait, tu as tout compris !


A vrai dire, je ne suis pas certaine d'être prête pour une thérapie.
Qu'est ce qui te bloque ?...

Malgré tout, je me rends compte que je refoule énormément. N'ayant pas l'habitude d'exprimer mes émotions, les rêves sont un intermédiaire plus parlant pour moi. Cette thérapie par les rêves pourra sans doute me faire du bien à long terme.
Encore une fois tu as tout compris.

Le refoulement est un mécanisme de défense pour libérer le psychisme des souvenirs traumatisants et  continuer à vivre. Mais il faut comprendre que ce refoulement nous conditionne de manière inconsciente à revivre et répéter souvent les mêmes scénarios de vie...
C'est dans cela que le rêve ou cauchemar est intéressant car l'inconscient ne ment pas, dans le rêve, il n'y pas pas de refoulement, et les images oniriques parlent de nos peurs inconscientes, de nos traumatismes...

A la prochaine Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Jeu 10 Mar - 0:28

Bonjour Harmonie,

Je vous prie de m'excuser pour le temps de réponse, je suis un peu trop occupée à mon goût en ce moment...

Vos dires quant à mon introspection ou ma maturité me rassurent un peu, moi qui ai souvent l'impression d'être à côté de la plaque, merci  Very Happy

A vrai dire, je ne suis pas certaine d'être prête pour une thérapie.
Qu'est ce qui te bloque ?...

Je suis facilement parano et n'aime pas l'idée que quelqu'un puisse s'incruster dans ma tête, c'est aussi idiot que ça  Rolling Eyes.  Sur internet j'ai moins de mal car écrire et parler ne sont pas tout à fait la même chose.
Et puis bon, le souci de la thérapie par les rêves, c'est qu'il faut rêver et s'en souvenir de temps en temps  Laughing

C'est dans cela que le rêve ou cauchemar est intéressant car l'inconscient ne ment pas, dans le rêve, il n'y pas de refoulement, et les images oniriques parlent de nos peurs inconscientes, de nos traumatismes...
C'est également ce que je pense, et c'est l'une des choses qui rendent leur étude fascinante (en tout cas pour moi ^^).

A bientôt   sunny
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Jeu 10 Mar - 10:11

A vrai dire, je ne suis pas certaine d'être prête pour une thérapie.
Qu'est ce qui te bloque ?...

Je suis facilement parano et n'aime pas l'idée que quelqu'un puisse s'incruster dans ma tête, c'est aussi idiot que ça .  Sur internet j'ai moins de mal car écrire et parler ne sont pas tout à fait la même chose.
En effet, il s'agit d'une croyance qui t'empêche de te libérer.
Les rêves  nocturnes sont une manière d'analyser son inconscient, mais il n'y a pas que ça, il y a bien d'autres approches thérapeutiques qui permet un travail sur soi.

Et puis bon, le souci de la thérapie par les rêves, c'est qu'il faut rêver et s'en souvenir de temps en temps

C'est sûr, mais la personne qui rêve beaucoup ou du moins dont les cauchemars sont récurrents sont ceux qui sont les plus révélateurs de traumatismes.

Si cela t'intéresse, va lire la rubrique à PROPOS DES REVES et notamment ce topic :

http://carnetdereves.forumactif.com/t72-categories-de-reves

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Ragdoll le Dim 13 Mar - 23:40

Qu'est ce qui te bloque ?...

Je rajouterai une chose à ce niveau, à laquelle j'aurais du penser immédiatement:

La psy qu'on m'a obligé à voir pendant des mois après la séparation de mes parents.

Il s'agissait d'une dame d'un certain âge qui passait les séances à me regarder en attendant que je parle (quand je suis stressée, le silence me gêne beaucoup).
De temps en temps, elle me faisait dessiner et me demandait d'expliquer mon dessin (je dessinais des arbres parce que c'était la seule chose que je savais dessiner, pas besoin d'y passer une heure ^^')

Et puis surtout les premières séances: "et ton papa il te regardait prendre le bain?" Shocked
Sans commentaires ...

Je sais que tous ne sont pas pareils, mais cette expérience m'a refroidie d'avance Rolling Eyes

Merci pour vos réponses Harmonie sunny
avatar
Ragdoll

Messages : 26
Date d'inscription : 12/11/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Rêve de Zombies et Voyage en Train

Message  Harmonie le Lun 14 Mar - 15:09

Ah oui, je comprends ce qui te bloque maintenant.
En fait ces séances ont dû renforcer un traumatisme déjà existant.

Mais tu as raison de dire que tous les psy ne sont pas pareils, et surtout les approches thérapeutiques sont différentes comme l'hypnothérapie que je pratique.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum