cauchemars violents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

cauchemars violents

Message  Camille le Mar 15 Mar - 22:55

Bonjour,

Pour commencer, quelques présentations comme indiqué : je suis une femme, 29 ans. Je vis actuellement en couple à Marseille (depuis 3 ans, sans enfants) et travaille dans une autre ville. Job dans le conseil assez prenant. je passe ma vie entre les 2 villes+ déplacements professionnels, entre mon boulot, mon couple, et essaye de bien assurer sur les 2 plans.

Je me permets d'écrire car je fais depuis toujours pas mal de rêves plus ou moins complexes (pouvant aller jusqu'à 2 ou 3 par nuit mais en général au moins 1) mais parfois (voire régulièrement selon des périodes) des cauchemars assez trash pour reprendre une expression lue sur un post. Pour commencer ce forum m'a rassuré, je me sentais assez "seule" car je n'ose pas vraiment parler de ces cauchemars, de peur qu'on me prête des envies violentes enfouies!

Je ne sais vraiment lequel raconter, tellement le scénario/l'histoire peuvent être différents, mais je vais donc raconter le dernier en date, hier soir.
Alors par contre quelques récurrences dans ces cauchemars : scénarios assez compliqués et "longs" (je sais que c'est relatif car en fait le temps d'un rêve est très court), ils sont très sanglants, je ne suis jamais la "tueuse" mais au coeur de l'action (souvent je cherche à trouver le meurtrier/à le tuer/à le fuir selon les cas, le climat est hyper pesant, et, dernier point ... même si les acteurs/lieux/histoires changent il y a toujours au moins un collègue du boulot voire mon boss qui intervient de prêt ou de loin.

Donc j'y viens, le dernier en date.

je suis à une sorte de séminaire ou grand évènement festif. on apprend qu'un cannibale fait partie du groupe, on ne sait pas très bien qui est-ce. On cherche, le climat est assez pesant car il y a des morts tués par lui. je découvre (on me dit) qui est le cannibale en question. Il est grand, blond, habillé de blanc/beige, et visage/comportement violent/stressant, sa présence est dérangeante. Il lui prend alors de vouloir me tuer et me manger. J'arrive à échapper à certains de ses pièges, non sans stress. Lors d'une discussion avec mon boss, il me confie que c'est son frère, que lui même avait des pulsions, mais s'est soigné, qu'il lui arrive encore d'avoir des pulsions de vouloir manger un autre humain mais arrive à se freiner, alors que son frère n'y arrive pas.

j'essayais de comprendre ce qu'il se passait, comment pouvait-on en arriver là. Il se passe des scènes où il essaye de m'attraper dans différents lieux (j'ai moins de souvenirs)

Je vois alors de nouvelles scènes de ses crimes :
- une mère apeurée, en pleur, derrière elle le corps de son bébé plein de sang. des frères et soeurs de ce bébé sont en pleurs, assis sur le sols essayant se se cacher les uns dernières les autres. ils sont aspergés de sang. ils sont dans une sorte de grande salle de bain ouverte, l'eau coule se mêlant au sang. Et le cannibale qui a croqué le bébé est à quatre pattes entrain de boire le sang qui s'écoule.
- un homme qui a été attrapé par un complice, est amené dans une salle. Le cannibale se cache dans un grand tapis enroulé, le complice amène la victime à regarder dans le tapis, et le cannibale le happe au visage, lui arrachant la peau du visage au niveau de la bouche et du nez, il crie, se débat.
- le cannibale est avec une femme, ils commencent à avoir un rapport (sont plutôt habillés encore). et là il la happe au niveau de l'entre-jambes et lui arrache les parties génitales.

Je me réveille alors sur cette image. j'étais toute crispée, comme à chaque réveil suite à un cauchemar de ce type.
C'est la première fois que mon cauchemar est lié à une discussion en journée : on a eu une discussion en famille - rapide - suite à un article d'un média sur un cannibale. par contre, j'ai vraiment inventé toutes les anecdotes et scènes. et elles ne viennent pas, je crois, de films vus ou autre. je ne regarde pas spécialement de films d'horreur.
Et pour les autres rêves de ce type que je fais, il n'y a jamais de rapport avec une discussion dans la "vraie vie".

Je précise que je n'ai jamais connu de violence, j'ai eu une enfance heureuse, de bons rapports avec mes parents et mon frère et soeur qui persistent. Mon copain et moi sommes heureux. je suis de nature plutôt souriante et joyeuse en général.
Pas de traumatisme (je crois Smile ), je n'ai pas été témoin d'actes de violence.
bref, j'ai du mal à voir ce qui se cache derrière ces cauchemars trash, et je pense que cela va au delà du "j'ai trop de pression par le boulot", déduction facile du fait qu'un représentant de ma boîte est toujours présent.
Du coup, je remarque que mes managers directs ne sont jamais présents dans ces rêves, ni mes clients. Il s'agit de collègues et de mes boss.
je me questionne surtout sur la nature violente/sanglante de ces cauchemars qui semblent sortir de nul part! enfin ça vient bien de mon imaginaire, mais je reste assez étonnée de la violence des images et scènes que je peux imaginer!

Merci beaucoup par avance pour le temps que vous prendrez déjà à lire ce message et pour les réponses que vous pourrez peut-être m'apporter.

Camille



Camille

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

rectificatif

Message  Camille le Jeu 17 Mar - 16:38

oups

"Je m'engage à revenir répondre à ceux qui répondent à mon rêve et à les remercier pour le temps qu'ils ont consacré à tenter de m'aider à y voir plus clair."

Je n'avais pas indiqué l'engagement de réponse. Ce que je ferai bien entendu.

Camille

Camille

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cauchemars violents

Message  Harmonie le Sam 19 Mar - 18:06

Bienvenue Camille sur le forum,

Arrow Je précise que je n'ai jamais connu de violence, j'ai eu une enfance heureuse, de bons rapports avec mes parents et mon frère et soeur qui persistent. Mon copain et moi sommes heureux. je suis de nature plutôt souriante et joyeuse en général.
Pas de traumatisme (je crois ), je n'ai pas été témoin d'actes de violence.


Et bien pourtant ce rêve en l'occurrence fait remonter pas mal de choses, et symbolise tout le contraire de ce que tu dis... De plus tu dis avoir des rêves récurrents de meutres, ...

Les rêves viennent de l'inconscient et ne mentent pas, parle de tout ce qui est refoulé et non accessible à l'état conscient.

Certaines scènes te renvoie aussi à une période de ta vie, tes parents étaient ils exigeants envers toi enfant ou adolescente ? t'ont-ils inculqués le besoin de te dépasser constamment ? As tu eu un père plutôt tyrannique ?

On peut ressentir dans ce rêve une fatigue importante symbolisée par tout ce sang qui s'écoule...

Ce rêve reflète pas mal de choses, il me faudrait d'autres rêves pour affiner.

Ce cannibale représente ce qui nous dévore de l'intérieur, une exigeance qu'on nous a inculqué devant laquelle on doit faire face coûte que coûte.

Arrow Tu parles aussi de rêves récurrents en disants : ils sont très sanglants, je ne suis jamais la "tueuse" mais au coeur de l'action (souvent je cherche à trouver le meurtrier/à le tuer/à le fuir selon les cas, le climat est hyper pesant.

Ces rêves reflètent encore une fois des peurs profondes, symboliquement le meurtrier représente celui qui t'a fait du mal ou qui exigeait de toi des choses que tu n'étais pas capable de donner... Ce type de rêve n'arrive pas par hasard, et donc a un lien avec des angoisses profondes, et je dirais même un trauma enfoui...

Si tu n'avais pas précisé une enfance heureuse, je t'aurais demandé si tu n'avais pas eu d'attouchements sexuels dans ton enfance ou adolescence.

En tout cas ce rêve a quasiment le même sens que les vampires, c'est à dire que ton environnement professionnel est plutôt vampirisant.

Arrow on a eu une discussion en famille - rapide - suite à un article d'un média sur un cannibale.

Peut tu me dire en quelques mots ce qui a été dit dans cette discussion et ta position ?

Autre chose, sais tu comment s'est passé ta naissance ? a t-elle été compliquée pour ta mère ?

Au final, tes rêves sont en totale contradiction avec une vie heureuse et épanouie.

Fait moi part de tes commentaires





_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

réponses

Message  Camille le Lun 21 Mar - 9:40

Bonjour et merci beaucoup d'avoir pris du temps pour mon cas.

Comme demandé, des éléments de réponse à vos questions !

Certaines scènes te renvoie aussi à une période de ta vie, tes parents étaient ils exigeants envers toi enfant ou adolescente ? t'ont-ils inculqués le besoin de te dépasser constamment ? As tu eu un père plutôt tyrannique ?
--> je suis assez bluffée. en effet mes parents (père surtout) a toujours été assez exigent concernant mon éducation. Surtout concernant l'école! Il n'était pas tyrannique, mais c'est vrai nous a appris qu'il fallait toujours regarder vers le haut, toujours avoir de bonnes notes etc...Une anecdote que je raconte : quand je rentrais avec un 15 ou 16/20, il me félicitait mais me demandait pourquoi je n'avais pas eu 20, et qui avait eu une meilleure note et pourquoi. J'ai eu des périodes (lycée) où j'ai été un peu moins "brillante" en cours, et je sentais (je savais plus exactement) que je décevais.

On peut ressentir dans ce rêve une fatigue importante symbolisée par tout ce sang qui s'écoule...
Ce rêve reflète pas mal de choses, il me faudrait d'autres rêves pour affiner.

--> je pourrai au prochain le rajouter, mais comme je ne les commande pas, un exemple choisi car assez court, mais j'en ai d'autres en stock : je me promène avec pas mal de personnes. des inconnus, des collègues, certains amis (alors remarque, mon copain n’apparaît pas dans ces cauchemars mais est bien présent dans les rêves "normaux"). Donc je me promène, nous allons tous vers une sorte de grande fête foraine. Là, 2 personnes arrivent à cheval. Les chevaux sont noirs, grands, puissants, sauf que leurs têtes ont été coupées. les cavaliers descendent, me disent que ces chevaux souffrent, leur tête a été coupée, mais ce qui ne les empêche pas d'avancer, il faut juste les encourager. les 2 ont encore l'encolure. l'image n'est pas très belle non plus, ils saignent abondamment. je me réveille alors que je suis entrain de les encourageant en leur donnant des petites tapes sur le flan.

Si tu n'avais pas précisé une enfance heureuse, je t'aurais demandé si tu n'avais pas eu d'attouchements sexuels dans ton enfance ou adolescence.
-->non vraiment. à part peut-être un petit copain vers mes 14 ans, qui avait essayé un rapport sans vraiment y être arrivé... il ne m'a pas forcé, mais c'est vrai que je m'étais un peu laissée faire par timidité. sinon après j'ai eu mes premiers rapports un peu plus tard avec mon copain de quelques mois. puis rien de traumatisant après.

En tout cas ce rêve a quasiment le même sens que les vampires, c'est à dire que ton environnement professionnel est plutôt vampirisant.
-->oui ça je confirme! ça rejoint d'ailleurs ce que vous avez identifié rapidement avec le besoin de se dépasser. c'est un univers dans lequel nous devons toujours bien faire, pas vraiment le droit à l'erreur, la pression par les objectifs etc... l'univers caricatural des cabinets de conseil! sachant que ce boulot me demande des "sacrifices", je vis avec mon copain à Marseille, mais ma boîte est à lyon. j'ai donc un pied dans les 2 villes. J'essaye d'assurer un peu au niveau vie pro et vie perso, qu'aucun des 2 aspects ne souffre de la situation. mais j'ai du mal à quitter ce job, car je travaille avec 2 personnes notamment qui m'apprennent beaucoup, et puis j'ai du mal à trouver l'équivalent à marseille.. bref c'est compliqué. mais je confirme votre remarque!

on a eu une discussion en famille - rapide - suite à un article d'un média sur un cannibale.
Peut tu me dire en quelques mots ce qui a été dit dans cette discussion et ta position ?

-->c'était assez rapide, un documentaire faisait référence aux papous et certaines tribus anciennement cannibale. mon frère a évoqué une histoire dont on lui parlé : un allemand qui avait fait une annonce dans un journal pour se faire manger, et que ça avait marché. Je n'ai rien dit de particulier sauf que j'avais vraiment du mal à comprendre ce qu'il pouvait se passer dans la tête de ces personnes! ça me fait assez peur en fait de savoir qu'il existe des gens comme ça. je pense que ça m'a donné de la "matière" pour le rêve qui a suivi! mais encore une fois, mes autres rêves de ce type ne sont pas inspirés de faits de la journée, du moins pas aussi clairement en tous cas.

Autre chose, sais tu comment s'est passé ta naissance ? a t-elle été compliquée pour ta mère ?
-->effectivement... je sais que lorsque je suis née, manque de pot il faisait 1m de neige de partout. mes parents ont eu du mal à partir, ca a été assez difficile, il a fallu les pompiers etc... puis une fois arrivés, le médecin a jugé bon de déclencher l'accouchement (médicaments), puis a même dû me sortir au forceps. je sais que ma mère a perdu pas mal de sang.
donc je ne crois pas que c'était long (car déclenché), mais oui un peu compliqué!

J'espère que ces éléments vous ont permis de clarifier certains points.
Camille

Camille

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cauchemars violents

Message  Harmonie le Mar 22 Mar - 19:03

Merci pour tes commentaires, en fait si tu relis mon interprétation tout y est, ton travail te ramène à la même exigeance que ton père quand tu étais ado, "des résultats" est les meilleurs, exactement comme dans ton job.

Ton rêve indique donc un style de stress post traumatique, tu te dois d'être la meilleure, sans faille, (et je sentais je savais plus exactement, que je décevais) ce qui suscite émotionnellement des angoisses profondes conscientes ou insconcientes...d'où une fatigue importante, le besoin d'être toujours à la hauteur, parfaite comme le souhaitait ton père...on peut appeler ça un trauma caché...


Concernant ce rêve, (la prochaine fois merci de créer un autre post)

je me promène avec pas mal de personnes. des inconnus, des collègues, certains amis (alors remarque, mon copain n’apparaît pas dans ces cauchemars mais est bien présent dans les rêves "normaux"). Donc je me promène, nous allons tous vers une sorte de grande fête foraine. Là, 2 personnes arrivent à cheval. Les chevaux sont noirs, grands, puissants, sauf que leurs têtes ont été coupées. les cavaliers descendent, me disent que ces chevaux souffrent, leur tête a été coupée, mais ce qui ne les empêche pas d'avancer, il faut juste les encourager. les 2 ont encore l'encolure. l'image n'est pas très belle non plus, ils saignent abondamment. je me réveille alors que je suis entrain de les encourageant en leur donnant des petites tapes sur le flan.

Je pense qu'on peut l'associer à ce que je viens de dire.

Ces chevaux présentent la vigueur physique, l'élan, les pulsions vitales, le fait que leur tête soit coupée mais qu'ils avancent quand même est je trouve une image assez parlante pour te représenter, c'est à dire que tu es comme ce cheval vigoureux, mais voilà, il y a une partie manquante, la tête, on pourrait dire qu'il y a une déconnection avec tes émotions et tes actions, pour continuer à avancer coûte que coûte (et évidemment cela fait souffrir...) pensent tu vraiment que des encouragements suffiront ?... une petite tape dans le dos pour continuer à avancer comme ces chevaux...

Cette image parle de toi, de ce que tu vis...

Fait moi part de tes commentaires

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cauchemars violents

Message  Camille le Mar 29 Mar - 19:16

Bonjour,

je me suis rendue compte en voulant relire ton message que ma réponse n'a pas été postée, j'ai dû faire une erreur de manip.

merci beaucoup pour tes remarques complémentaires. Ci-dessous mes compléments :

Merci pour tes commentaires, en fait si tu relis mon interprétation tout y est, ton travail te ramène à la même exigeance que ton père quand tu étais ado, "des résultats" est les meilleurs, exactement comme dans ton job.
--> tout à fait. l'analyse est bien cohérente, et je reconnais que je m'y retrouve bien.

Ces chevaux présentent la vigueur physique, l'élan, les pulsions vitales, le fait que leur tête soit coupée mais qu'ils avancent quand même est je trouve une image assez parlante pour te représenter, c'est à dire que tu es comme ce cheval vigoureux, mais voilà, il y a une partie manquante, la tête, on pourrait dire qu'il y a une déconnection avec tes émotions et tes actions, pour continuer à avancer coûte que coûte (et évidemment cela fait souffrir...) pensent tu vraiment que des encouragements suffiront ?... une petite tape dans le dos pour continuer à avancer comme ces chevaux...
Cette image parle de toi, de ce que tu vis...

--> je m'y reconnais bien, je dis souvent en parlant de la vie perso, sans ces contraintes, "la vraie vie", contrairement à cette vie pro pour laquelle il faut aller toujours bien et mieux. J'essaye de déconnecter les 2.

ceci-dit, le fait de répondre plus tard me fait remarquer je n'ai pas refais de cauchemars depuis. en même temps ça peut arriver à nouveau, mais je suis déjà plus sereine par rapport à tout ça. je crois, grâce à ton analyse, avoir mis le doigt sur ce qui me tracassait au fond, même si effectivement ça ne résout pas le problème de fond. Je suis plus sereine par rapport à ces cauchemars, et comprends mieux ce qui me tracasse et ce qui me fatigue pour reprendre ton expression. j'y ai bien repensé depuis tes premiers messages et retombe bien là dessus. donc déjà merci beaucoup de m'avoir aidé à prendre du recul.
sans en avoir vraiment hâte, j'attendrai le prochain cauchemar de ce type pour l'écrire dans un nouveau post (suite à ta remarque), afin de confirmer ou peut-être creuser le sujet.

Camille

Camille

Messages : 4
Date d'inscription : 15/03/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: cauchemars violents

Message  Harmonie le Mar 29 Mar - 19:27

Merci Camille pour tes commentaires, et ravie de t'avoir permis à prendre le recul nécessaire.

A la prochaine alors Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum