Marionnettiste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Marionnettiste

Message  Marie le Lun 26 Jan - 18:47

Bonsoir Harmonie ^^

Je poste le rêve comme convenu :  Smile Et bonne chance pour la lecture c'est long  siffle


Tout commence dans une chambre d'enfant plongée dans l’obscurité. La vision est à la troisième personne. C'est la nuit et tout le monde dors dans la maison. Je me vois, à l'âge de 1 ou 2 ans pas plus, assise seule par terre au milieu de la pièce, hors de mon lit.

La porte de ma chambre s'ouvre, laissant la lumière du couloir éclairer un homme debout juste devant. La vision ce transfert à la première personne, je peux le regarder à travers mes yeux de bébé. Il est vêtu d'un long manteau noir et possède une marionnette de taille et d’apparence humaine qui flotte devant lui et qu'il peut manier selon ses désirs.

Cet homme à la marionnette est mon père biologique, il n'y a aucun doute là-dessus dans le rêve, mais la marionnette a l'apparence de mon ex beau-père (j'ai apparemment deux pères dans le rêve).

La marionnette s'avance vers moi, m'offrant elle-même une minuscule marionnette en cadeau. Je ne distingue pas l'apparence précise de la personne devant moi et il part sans que je puisse l’apercevoir.


Le rêve me renvoie plusieurs années plus tard, vers la fin de mon adolescence. Le rêve est de nouveau à la troisième personne. Toute la famille vit ensemble dans la même maison qu'au début, et une autre famille vit avec nous.

Un drame s'est produit, 3 personnes ont était assassiner. Ma petite-cousine et filleule Maddy alors bébé, ma cousine Julie adolescente et le bébé de l'autre famille qui ne possède apparemment pas de nom.

Ils ont était sauvagement entaillé à l'intérieur de la gorge pendant la nuit et tout le monde est en deuil. Cette partei est remplie de douleur, de pleure et de peur que l'assassin revienne. Une journée entière passe ainsi, où tout le monde est seul dans son coin à pleurer les morts.


Le lendemain, un nouveau mort. Mon cousin un peu plus vieux que moi. Une dispute éclate entre ma famille et celle du bébé sans nom. Je me rappelle n'être qu'arriver à la fin des cries. Ma famille a trouvé une sorte se compromit avec la maman de l'autre famille qui est composée à 90 % de fille.

Puisque mon cousin s'appele Bill (dans le rêve, la réalité étant tout autre) le bébé mort sera nommé également Bill.


Nouveau jour, rêve a la première personne. Tout le monde semble aller mieux, réussir son deuil. Chaque personne s'occupe dans la maison à part moi. Le vide et la douleur sont encore immenses en moi mais je réussis à retenir mes larmes, ne voulant pas gêner les autres autour de moi.

Je me souviens que ma tante Valérie triait les jeux de société de Maddy, que ma tante Danielle faisait de même avec les photos de Julie.

Je reste un moment seule dans mon coin avant que ma tante Valérie ne vienne me voir, prétextant vouloir me montrer ce nouveau jeu de société qu'elle venait d'offrir à sa fille. Il était rempli d'un tas de minuscules figurines d'Happy (macdo). En soi même je me fichais bien de ce jeu mais la compagnie de ma tante était très agréable donc je m'y intéressai un minimum.

Au bout d'un moment je lui pose une question pour savoir comment elle faisait pour ne plus pleurer, ne plus avoir mal. Elle me répond qu'elle s'occupe l'esprit pour ne rien ressentir. Je lui affirme que ce n'est pas une bonne solution et part dans la cuisine.

Ma grand-mère est là, assise sur une chaise de la table de cuisine. Ma mère est près d'elle. Elles regardent ensemble la télévision et papotent tranquillement dans leur coin. Je fonce dans les bras de ma mamie, de nouveau en pleure et repose cette même question. Elle me répond qu'elle a encore mal mais que le temps adoucira cette blessure.

Je sens ensuite le bras de ma mère m'attirer vers elle. Loin d'être mal à l'aise je me laisse aller dans ses bras, acceptant avec joie ses doux gestes et paroles de réconfort. Je suis bien dans ses bras, loin de toutes les mauvaises pensées et les mauvais souvenirs.


Un nouveau jour apparaît. Rêve a la première personne. Le meurtrier est de retour et semble vouloir tuer le dernier enfant de ma famille présent : moi. Il a une apparence humaine, très corpulent et bossue. Il porte un long manteau noir en cuir. Par contre, les chaînes d'un mètre de long se terminant par des lames tranchantes qui sortent de sa bouche n'ont rien d'humains.

Il me montre de force ses souvenirs, les meurtres des quatre enfants. Je vois à travers ses yeux comment il a fait sortir ma cousine Julie et mon cousin de leur chambre, comment ses chaînes sont entré de force dans leur gorge pour les entailler de l'intérieur, les tuant dans d'horribles souffrances.
Il a fait de même avec les bébés, ce contentant juste d'entrée dans leur chambre pour avancer vers leurs berceaux.

Puis c'est la pagaille générale. Il s'attaque à tout le monde, qu'ils soient de ma famille ou non. Je tente de l'arrêter, lui balançant le mobilier m'entourant à la tête mais sans succès. Il détruit tout autour de lui.

Ma mère court vers moi et m'attrape par le bras pour m'emmener loin de lui. Elle me demande pourquoi je ne fais pas comme lui pour le tuer . Après tout c'est mon père biologique.
Sur le cou je ne comprends pas jusqu'à ce que les mêmes chaînes que lui sorte de mes mains.
Contrairement à celle de mon « père » elles sont trois fois plus petites et fines. Celui-ci nous retrouve et j'oblige ma mère à s'enfuir.

Par chance, la longueur de mon bras droit me permet de me protéger de ses chaînes en poussant sa tête loin de moi.

On ce bat un long moment lui et moi, le rêve se transférant à la troisième personne de temps à autre. Je vois un grand nombre de coupure sur ma peau mais sans grand danger.
Puis j'arrive enfin à le tuer, de la même façon qu'il a assassiné les enfants. Et comme il ne meurt pas réellement sur le cou, je lui entaille la gorge de l'extérieur. Et tout se termine là, autour d'un bain de sang où je suis seule au milieu immobile.



Voila, j'espère que vous pourrez m'éclairer sur ce rêve. Je sèche complétement  Rolling Eyes


Dernière édition par Marie le Lun 26 Jan - 23:27, édité 1 fois
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Harmonie le Lun 26 Jan - 21:31

En effet, quel cauchemar... hein?

Ma 1ère question est : as tu un contact avec ton père biologique ou as tu eu une conversation avec qqu'un à ce sujet ?

Comme tu le sais, les rêves ou cauchemars n'arrivent pas par hasard, il serait donc utile de te questionner, quelles sont tes pensées actuelles ? as tu eu envie de revoir ton géniteur ou ton beau père. Pour être honnête je ne me souviens plus trop de ton parcours à ce sujet... Embarassed

Je reviendrais demain sur ton rêve.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Marie le Lun 26 Jan - 22:19


En effet, quel cauchemar... hein?

Ma 1ère question est : as tu un contact avec ton père biologique ou as tu eu une conversation avec qqu'un à ce sujet ?

Comme tu le sais, les rêves ou cauchemars n'arrivent pas par hasard, il serait donc utile de te questionner, quelles sont tes pensées actuelles ? as tu eu envie de revoir ton géniteur ou ton beau père. Pour être honnête je ne me souviens plus trop de ton parcours à ce sujet...

Je reviendrais demain sur ton rêve.



En effet, un bon cauchemar...

    Pour répondre à votre question (me doutant que vous me la poserais, j'y ai déjà réfléchi) et à part parler du père biologique de Maddy avec sa mère et ma grand-mère je ne vois pas d'autre lien avec ce rêve.

    Pour faire court sur cette situation (et au cas ou il y aurait un rapport), Maddy à l'occasion de pouvoir aller chez son père une semaine sur deux pendant les vacances. Mais cela ne ce passe par forcément bien. Maddy n'aime pas trop y aller.

    Ma mamie à eux une conversation avec elle il y a quelques années lui expliquant ma situation, mon enfance, que je n'ai pas connu mon père, que je ne l'ai même jamais vue en photo etc... et que même si Maddy n'aimait pas y aller c'était tout de même important qu'elle connaisse son père. Maddy m'a ensuite parlé de ceci et avec ma grand-mère on avait réussi à améliorer cette situation. Maddy s'était rendu compte qu'enfaite elle aime son papa, pour reprendre ses mots.

     Tout allait mieux jusqu'à ce que la petite amie du père ce mette à raconter des mensonges sur ma tante. Mais cela non plus, ce n'est pas nouveau, loin de la. Elle a toujours tenter de mettre Maddy dans leur camp si on peux dire. Et ce besoin qu'elle a m'est totalement incompréhensible.
    Dans tout les cas même si je protège ma cousine comme je peux, que je suis disponible si elle a des questions qu'elle n'ose pas poser à des personnes directement concernés, je n'ai aucune emprise là-dessus. Je me vois mal débarquer chez son père et sa petite amie, dire les quatre vérités de cette femme et m'en aller en claquant la porte. À part mettre Maddy dans une posture délicate cela n'apporterait rien de bon.


     Sinon je n'ai pas parlé de mon père biologique avec ma famille depuis un très long moment. Le sujet revient de temps à autre mais sans approfondissement. Ma tante Danielle me demande souvent si le fait de ne pas connaître mon père "ne me manque pas"... à croire qu'elle ne ce souvient jamais de la réponse. Comme d’habitude je lui réponds "Bof, je suis passé à autre chose", ce genre de phrase.

    Comme vous le savez j'ai vécu seule avec ma mère. J'ai eu quelques occasions de retrouver mon père biologique, je sais même qu'il a eu d'autres enfants que moi et mon grand demi-frère (deux ou trois d'après les dires de ma mamie).
J'ai peut-être encore la possibilité de le retrouver qui sait... mais je n'en ressens pas réellement l'envie ni le besoin.

    Pour mon beau-père, je préfère garder l'image que j'ai de lui comme étant un père aimant, très protecteur et attentionné jouant à la GameCube avec moi et me racontant des histoires.
    J'ai réellement de bons souvenirs avec lui, surement les meilleurs souvenirs de mon enfance et je préfère passer outre ces mauvais cotés même si je reste lucide. C'était un père génial, mais pas un bon mari.
    Je ne sais pas quoi vous dire d'autre pour ces "sujets" de père. Je pensais "être en paix" avec moi-même là-dessus et dans le cou ce rêve me gène énormément car apparemment, c'est loin d'être le cas. Il est vrai que je pense de temps à autre à ces deux personnes mais sans plus.

   Bien sur je continue à y réfléchir, je ne peux pas laisser passer ce rêve sans le comprendre.

   Merci de votre aide Harmonie, passez une bonne nuit et à demain j'espère sunny
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Harmonie le Mar 27 Jan - 10:46

...à part parler du père biologique de Maddy avec sa mère et ma grand-mère je ne vois pas d'autre lien avec ce rêve...

De quand date la dernière conversation à ce sujet ?
Quel âge a Maddy maintenant ? rappelle moi c'est ta filleule ? donc la fille de la sœur de ta mère c'est bien ça ? Es tu toujours aussi proche d'elle qu'auparavant ?

A quel âge le père de Maddy est parti ? (je ne me souviens plus vraiment, c'est loin tout ça...) Rolling Eyes

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Marie le Mar 27 Jan - 11:26

Bonjour Harmonie  sunny


A quel âge le père de Maddy est parti ? (je ne me souviens plus vraiment, c'est loin tout ça...)

Cela remonte juste à trois ans, voir plus Wink

    Le père de Maddy ne l'a jamais réellement quitté comme la fait le mien. Ayant trompé sa petite copine de l'époque avec ma tante, il a voulu que personne ne sache dans son entourage qu'il était le père. Mais il venait la voir tout de même, offrait spontanément de l'argent à ma tante pour l'aider pour les soins de Maddy. Il était tout de même un peu présent pour elle

    3 ans plus tard environ, il se sépare avec sa petite amie et Bam le dé-clique si on peut dire. Il reconnaît officiellement Maddy à la mairie (je crois que c'est à la mairie) comme étant sa fille dans le dos de ma tante, avoue à tout le monde qu'elle est bien de lui et demande donc une garde alternée.
Tout ceci est allé au tribunal forcément, ma tante n'étant pas d'accord pour qu'il la garde chez lui ainsi. Il n'avait pas de lit pour elle, rien du tout, aucune affaire à l'époque.

    Il a donc juste eu le droit de l'avoir chez lui une semaine sur deux pendant les petites vacances et deux semaines je crois pendant les grandes d'été. Ceci s'il faisait l'effort d'acheter au moins un lit.



Quel âge a Maddy maintenant ? rappelle moi c'est ta filleule ? donc la fille de la sœur de ta mère c'est bien ça ? Es tu toujours aussi proche d'elle qu'auparavant ?


    Maddy a maintenant 8 ans. C'est bien ma filleule et la fille de la sœur de ma maman  Laughing

    On est toujours aussi proche. Dès que je suis trop prise par le travail et les cours elle me réclame auprès de ma tante et ma mamie. Je fais le maximum pour être là quand elle est chez nos grands-parents (sa mère n'habitant pas dans la même ville) et quand on est ensemble elle ne me lâche plus, elle m'entraine partout ou elle va avec sa tante... Enfin oui on est très proche  Very Happy


De quand date la dernière conversation à ce sujet ?


    La dernière conversation sur son père remonte de Noël. Maddy était chez son père le soir dans le cou j'ai accompagné ma tante pour aller la chercher le lendemain midi. Elle m'a dit les dernières nouveautés sur les mensonges de la petite amie, elle me tiens au courant de tout ceci pour d'éventuelles questions que pourrais me poser Maddy. Comme d'habitude on a fait un parallèle avec mon propre père, ma tante disant que si ma mère avait été un minimum intelligente à l'époque j'aurais pu aller chez lui dans mon enfance.

     Conversation normal entre ma tante et moi. On a pas de secret entre nous, on ce raconte tout et parle de tout.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Harmonie le Mer 28 Jan - 10:36

Désolée Marie, mais je n'ai pas eu le temps de revenir sur ton rêve, et au mieux je pourrais revenir que ce soir sur le forum.

A+

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Marie le Mer 28 Jan - 18:40

Désolée Marie, mais je n'ai pas eu le temps de revenir sur ton rêve, et au mieux je pourrais revenir que ce soir sur le forum.
A+



Pas de problème Harmonie, rien ne presse Wink
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Harmonie le Mer 28 Jan - 19:41

Me revoilà !

OK, merci pour les infos complémentaires.

Pour en revenir à ce cauchemar, pour moi il est quand même lié à ton histoire personnelle et fait écho avec ta filleule, toutefois je me demande ce qui a pu le déclencher, vu que les discussions à ce sujet date un peu...

Pour résumer, au départ il s'agit d'une chambre d'enfant, donc parle de ton enfance.

Toutes ces marionnettes sont assez négatives, des jouets à l'apparence humaine qu'on manipule.
Cela reflète le sentiment de n'avoir été qu'un jouet entre les mains de ta mère, l'absence d'amour, le non respect, ...

Dans ton environnement ressens tu cette impression qu'on te manipule ? car il est quand même curieux ce rêve...

Tous les drames du rêve reflètent des parties de toi en souffrance et qui font écho avec certaines situations actuelles, maintenant reste à savoir avec quoi ?...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Marie le Mer 28 Jan - 20:15

Bonsoir Harmonie ^^


Pour en revenir à ce cauchemar, pour moi il est quand même lié à ton histoire personnelle et fait écho avec ta filleule, toutefois je me demande ce qui a pu le déclencher, vu que les discussions à ce sujet date un peu...

     J'ai pas mal réfléchi à ceci aujourd'hui en cours (mais j'ai bossé quand même pas d'inquiétude !  Razz ), et c'est juste une idée mais j'ai entr'aperçu un parallèle avec le roman que j'écris en ce moment, avec le passé du personnage principal. Je viens tout juste de relire mes notes qui date du 16... (donc qui date environ d'une semaine et demie)
     J'avais une idée globale de son histoire, de son enfance mais je ne m'étais pas fixé sur la relation avec ses parents. Et enfaite ça colle pas mal.
    Mon personnage est en mauvais terme avec ses parents qu'elle ne voit plus du tout après s'être enfuit de chez elle. Son père est très omniprésent dès le début de mon histoire. Et je ne sais pas encore dans quelles circonstances ils vont se retrouver tous les deux... mais dans tous les cas ils vont se retrouver. Chose que je n'avais jamais fait dans une de mes histoires enfaite...
    Sachant tout de même que je me reflète pas mal dans mes personnages principaux et avec l'histoire de ma cousine, ce tout mélangé fut peut-être un déclencheur, une remise en question... qui sais  je ne te suis pas


Pour résumer, au départ il s'agit d'une chambre d'enfant, donc parle de ton enfance.

Toutes ces marionnettes sont assez négatives, des jouets à l'apparence humaine qu'on manipule.
Cela reflète le sentiment de n'avoir été qu'un jouet entre les mains de ta mère, l'absence d'amour, le non respect, ...


    La dessus rien à dire siffle



Dans ton environnement ressens tu cette impression qu'on te manipule ? car il est quand même curieux ce rêve...

     Là spontanément je pense au travail. Ça ce passe bien globalement, l'ambiance est bonne et les managers sont là pour m'épauler dans mon apprentissage. Mais les apprentis en BTS sont les premiers à faire les salles besognes... surtout moi enfaite XD. Et comme j'y passe une énorme partie de mon temps.... Bref des fois j'ai l'impression de perde mon temps la-bas, de ne rien apprendre (réellement des fois je n'apprends rien de mes journées)  Rolling Eyes


Tous les drames du rêve reflètent des parties de toi en souffrance et qui font écho avec certaines situations actuelles, maintenant reste à savoir avec quoi ?...


     C'est assez étrange tout de même, mon inconscient m'attaque pile là où je pensais m'être mis d'accord avec moi-même. XD
    Augmenter mes séances de relaxation me ferait pas de mal j'ai l'impression.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Harmonie le Jeu 29 Jan - 10:40

Tu sais Marie, l'écriture comme art créatif reflète souvent nos blessures personnelles qui se transforment par tes écrits en faisant émerger la lumière/le potentiel de l'individu.
Je t'invite à rester avec cette idée.

Et surveille tes prochains rêves s'ils sont dans le même registre ou pas.

Il est fort possible également que la marionnette est fait irruption dans ton rêve par rapport à ce que tu me dis sur ton travail, il y a eu résonance avec ton passé...

A la prochaine... Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Marionnettiste

Message  Marie le Jeu 29 Jan - 19:06

Tu sais Marie, l'écriture comme art créatif reflète souvent nos blessures personnelles qui se transforment par tes écrits en faisant émerger la lumière/le potentiel de l'individu.
Je t'invite à rester avec cette idée.


C'est vrai, j'oublie souvent ce petit côté thérapeutique de l'écriture  Cool


Et surveille tes prochains rêves s'ils sont dans le même registre ou pas.


Le petit carnet de note est de retour sur ma table de chevet... çà faisait longtemps ma fois  siffle


Il est fort possible également que la marionnette est fait irruption dans ton rêve par rapport à ce que tu me dis sur ton travail, il y a eu résonance avec ton passé...


En effet, je n'y avais pas pensée sur le cou mais c'est fort probable en effet. Tout s'éclaire ma foi Wink


A la prochaine...


Merci pour tout Harmonie et donc en effet, peut-être, à la prochaine pour un nouveau rêve ! (Oula tant de nostalgies dans cette phrase hein? ) sunny
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum