angoisses...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

angoisses...

Message  sata le Sam 17 Jan - 3:29

Bonsoir, me voila réveillée en pleine nuit suite à un effroyable cauchemar que je n’arrive à dissiper de mon esprit

J’ai toujours été très sujet aux cauchemars et ce depuis ma plus tendre enfance qui fut difficile, bien qu’aujourd'hui j’ai trouvé une stabilité dont j’avais le plus besoin, il m’arrive d’angoisser régulièrement d’autant plus que j’ai 2 enfants, la peur est plus grande...

Je vous raconte mon cauchemar de ce soir en espérant trouver des réponses a sa signification:

Je suis dans un endroit où tout semble bien plus grand et gros que moi :
-la ville, le rond point, les fleurs....

je suis en plein jeu, étrange jeu... je n’y comprends d’ailleurs pas le sens même maintenant si ce n’est qu’il fallait exécuter a la règle chaque consigne annoncée par une inconnue...
Elle me dit après quelques minutes de jeux que je dois me cacher avec ma partenaire de défi (ma partenaire m’est aussi inconnue...), je m’empresse d’aller avec elle dans une aire de jeux qui semble moins disproportionné a part une tour en bois:
-tour fermée mais très haute
On y monte et on s’y cache avec un homme qui s’avère être mon mari par la suite sauf que je ne l’ai pas remarqué au départ...

On est paniqué, dans l'angoisse sans comprendre pourquoi jusqu’à entendre une voiture arrivée, freiner brusquement, la portière claque très fort et ma voisine de jeux, bien qu’on ait oublié qu’il s’agissait d’un jeu, est appelé par le nouvel arrivant.

le nouvel arrivant monte dans la tour, chaque pas résonne, il a une bière a une main et un verre vide dans l’autre, jusqu’à arriver a nous.
Je ne reconnais pas son visage, mais il me fait déjà peur... mon estomac se noue, mon mari reste près de l’autre femme au début, comme s’il portait un plus grand intérêt a son égard plutôt qu’au mien mais je ne semble pas perturbée par ce détail... je constate seulement...

Le nouveau venu a le profil même du psychopathe dans son attitude a s’adresser a nous et plus particulièrement a elle... il veut se la faire on est pas dupe.
C’est alors que mon mari tente d’échapper a cette mascarade, il se précipite dans les escaliers, l’homme le suit et le rattrape très vite pour l’égorger.... sans pitié, mon mari s’écroule, le sang s'étale...

j’ai très peur et suis prise de tremblements même si je tente désespérément de le camoufler.. Je rentre dans le jeu du psychopathe qui veut qu’on joue avec lui... il y a flirt contre notre gré, on le titille et on le rassure comme si cela nous plaisait jusqu’à ce qu’il termine sa bière.
je lui propose d’aller lui en rechercher et par miracle, il me file ses clés de voiture (ses bières d’après lui étant dans le coffre), je file et monte a l’intérieur (une voiture surréaliste et très futuriste lol).

je tente de la démarrer et je file a toute allure en sachant qu’il est a mes trousses, malgré la poursuite, je prend soin de faire attention où je vais, a conduire du mieux que je peux et a une vitesse raisonnable (la vitesse me fait peur dans la vie...) jusqu’à arriver chez ma grand mère
(qui est décédé il y a peu mais je ne m'entendais pas vraiment avec elle, les derniers bons souvenirs remontent a ma jeunesse quand j'y allais en vacances avec mes cousines)

Je rentre par le garage de sa maison et j’appelle la police...

rêve terminé :
Et la je me réveille, je tremble sans aucun doute, un tremblement qui ressemblait presque a un tremblement de terre tellement mes membres se secouaient... j’ai pensé a ce rêve depuis, et malgré ma peur, je suis allée voir si mes enfants allaient bien, étaient couverts, je suis descendue, toujours la peur au ventre pour contrôler que toutes les portes étaient bien fermées (elles l’étaient, comme toujours!!)
Je ne me suis calmée qu’une fois après avoir téléphoner a mon mari qui travaille de nuit ce soir Sad

J’espère que mon rêve n’est pas trop saugrenu pour y interpréter quelque chose..
merci a l’avance
avatar
sata

Messages : 5
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: angoisses...

Message  Harmonie le Sam 17 Jan - 10:37

OK, c'est beaucoup plus lisible, merci !

Dès les 1ères lignes, ce rêve te place dans un étrange jeu ou tout est démesuré, cela représente ta vie, qui t'apparaît parfois certainement insurmontable...(plus grand, plus gros que toi).

Ces inconnues, que ce soit celle qui dicte les règles du jeu, ou ta partenaire de jeu représentent des parties de toi que tu ne connais pas. Cela veut dire que tu as certainement refoulé beaucoup de souffrances de ta vie, et qui fait de toi une personne dissociée de ces parties de toi même qui se manifeste dans ce rêve.

Ce qui fait que ce jeu surréaliste parle de ta façon de percevoir ta vie face à la confrontation, et ce rêve reflète la difficulté, voire même un sentiment d'échec, par forcément par rapport à ta vie actuelle, mais plutôt à une lutte intérieure qui te fait te renfermer sur toi même...

Globalement je dirais que ce rêve reflète un traumatisme, maintenant il y a plusieurs causes possibles, et je vais te poser quelques questions.

As tu subi des attouchements sexuels dans le passé ou agressée physiquement ?
Ton père est-il autoritaire ou violent ?
Ton mari est-il autoritaire ?
Tes parents sont-ils toujours ensemble ?

Ce rêve fait ressortir une peur intense, le manque de sécurité, la même peur ressentie dans le passé, que s'est-il passé pour toi enfant de traumatisant ?...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: angoisses...

Message  sata le Sam 17 Jan - 11:09

Désolée pour le roman qui va suivre .... mais je pense qu'il est mieux pour moi de tout dire

je vais répondre à tes questions ouvertement, étant donné que je ne crains plus vraiment la "critique" d'autrui..

Si je devais définir mon enfance, je dirai qu'elle était très mouvementée... :

dans mes 1ers souvenirs, je me souviens être une petite fille qui exprime de la méchanceté avec d'autres enfants, mais ce parce que mes "copines" ne s’intéressent jamais réellement à moi, comme si j'étais seule.. et ce depuis l'age approximatif de 4 ans...

Oui j'ai subi des attouchements sexuels mais je ne saurai dire quand cela a commencé, par contre, je peux dire que c'était 1 à 2 fois par an, par un ami de ma mere et mon parrain qui plus est... il venait avec sa maitresse (ma marraine), j'ai osé le dire le lendemain de ma communion lorsqu'il a tenté une nouvelle approche alors que j'étais sous la douche, j'ai crié et cette infime force soit elle m'a permise de puiser une nouvelle force qui était d'avouer tout...


Dans l'apres midi je partais chez ma tante qui habite le meme village que mes parents, je ne voyais qu'elle au départ, une femme simple qui etait souvent là pour nous pour ce qui est de la distraction, des jeux et des bons moments...

mais une amie à ma mere qui vivait chez nous (une femme retrouvée a la rue qui est venue vivre chez nous avec son fils et sa fille plusieurs années) m'a vu partir rapidement et m'a rattrapé, elle voulait savoir pourquoi autant d'empressement alors je le lui ai tout dis...

elle en a parlé a mon pere qui en a parlé a ma mere et cette dernière ayant décrété qu'il fallait que j'appelle ma marraine pour le lui dire. Bien entendu, il etait pres d'elle est a tout nié... franchement comme s'il allait dire que c'était vrai... c'est absurde quand on y pense.

Suite à cela, mon pere a décidé que plus jamais il ne remettrait les pieds chez nous, ma mere lui a fait la tete durant des semaines...

entre temps, voir un peu avant et apres ce fait, mon grand frère (le second de la famille qui a 18 mois de plus que moi) s'est un peu servi de moi comme si j'étais une poupée d’expérience... une poupée avec qui on peut faire ce qu'on veut... lui et le fils qui vivait chez nous profitaient de moi (ma cousine en étant leur victime aussi...) Là c'était different, je ne pouvais pas les dénoncer, c'était mon frere!! et malgré sa méchanceté, je l'aimais et je l'aime toujours d'ailleurs, a ce jour, je lui ai pardonné meme s'il ne s'est jamais excusé ...

Concernant ma mere, elle etait malade .. je l'ai toujours connu malade d'ailleurs, un peu a l'ouest, se droguant d'anti-dépresseur et en abusant parfois juste pour porter l'attention sur elle et laisser entendre un certain malheur, pourtant elle n'était pas a plaindre je peux l'assurer!
meme si mon pere travaillait en poste, il a toujours tout donné pour elle, non seulement de l'amour mais aussi au niveau matériel, il a meme construit une nouvelle maison plein pied pour elle juste parce qu'elle ne pouvait plus monter les marches de notre maison...

elle nous a abandonné, j'avais 13 ans, mon plus petit frere avait 6 ans, elle est partie avec son amant (le parrain de mon petit frere.. un penchant pour les parrains apparemment... lol)

mon pere s'est battu pendant des années pour avoir notre garde et qu'on ne soit pas placé, il a réussi !!! il n'était pas parfait, tres autoritaire certes mais meme s'il n'a jamais trop su comment s'y prendre avec moi, je le trouve parfait et trés courageux d'avoir supporter 5 enfants toutes ces années... il est un exemple

pour les attouchements, mon pere a porté plainte apres la disparition subite de ma mere, pour nous protégé moi et ma soeur des fréquentations de ma mere, j'avais rempli de culpabilité et l'impression d'etre seule... mais apres 4 ans, il y a prescription, il n'y a pas eu de suite meme s'il est désormais fiché! (heureusement!!)

A mes 19 ans, j'ai recontacté ma mere, plus pour moi que pour elle, je voulais comprendre, savoir pourquoi... je ne comprenais pas, et j'étais perdue dans ce monde d'adulte qui m'a été imposé si jeune... et j'ai été trés déçue de voir qu'elle est vraiment atteinte... ce que j'ai vu d'elle s'est la manipulation des gens, le mensonge, des amants a tout va, elle se dit encore dépressive et c'est une éternelle insatisfaite...

aujourd'hui je ne lui parle plus, j'ai avec moi le dossier de la plainte aussi que j'ai récupéré a mes 20 ans, qui allait en ma faveur finalement, ca a été un soulagement!
Je ne ressens plus aucune culpabilité a l'égard de ma mere, et je ne regrette pas le choix de l'ignorer et d'ignorer son existence, je veux que mes filles soient protégée!!

j'ai rencontré mon mari qui a 29 ans de plus que moi a 22 ans, il etait élégant, il parlait bien et avait cette attitude sécurisante, il m'a plu tres vite meme si j'étais effrayé a l'idée de la difference d'age en me disant que va dire mon pere que je ne veux toujours pas décevoir...

mon mari a eu du mal a s'integrer dans la famille jusqu'a ce que tout le monde le connaisse! un homme simple, stable, aimant et respectueux! je n'ai vraiment pas a me plaindre tres sincèrement!!
apres ceci n’empêche pas que je crains souvent qu'il ne m'aime plus, ou qu'il me délaisse... qu'il m'abandonne!! et je me sens si exclusive et chiante que parfois je me dis que mon attitude doit l’énerver... (pas le cas selon ses dires)

mon pere sait aujourd'hui absolument tout ce qui est écrit ici, il l'a mal digéré et pour etre honnete, je pense qu'il ne me croit pas pour mon frere et le fils qui logeait chez nous...

mais malgré cela, je me sens plus moi-meme a ce jour, je n'ai plus peur de dire ce que je pense, je reste toujours honnete, je suis le genre de personne qui est incapable de mentir!
je me sens a part et differente mais je sais que je suis qq'un de bien et ce grace a mes malheurs ...

J'espere que ce roman ne vous aura pas trop assomé!! lol
avatar
sata

Messages : 5
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: angoisses...

Message  Harmonie le Sam 17 Jan - 11:40

Merci pour toutes ces confidences, tu pouvais le faire par mp ... Rolling Eyes

Donc effectivement ton rêve est bien le reflet de tes traumatismes. Le rêve ou plus précisément le cauchemard est un moyen d'évacuer la pression générée par des conflits intérieurs.

Je pense que la naissance de tes 2 filles ont réveillé pas mal de choses en toi (résonance avec ton passé). Cette surprotection pour tes filles en choisissant de rester à la maison pour les élever...

mais malgré cela, je me sens plus moi-meme a ce jour, je n'ai plus peur de dire ce que je pense, je reste toujours honnete, je suis le genre de personne qui est incapable de mentir!
je me sens a part et differente mais je sais que je suis qq'un de bien et ce grace a mes malheurs ...


Le passé d'une personne quel qu'il soit, ne peut entacher l'essence même de l'individu. Ce que je veux dire même si tu as été trahi, abusée, tu restes une personne digne, tu n'es coupable de rien, non seulement des abus sur toi, mais également de la dépression de ta mère, etc...

Mais quand tu dis : je me sens plus moi-meme a ce jour, je n'ai plus peur de dire ce que je pense
Effectivement tu as réussi à faire ta vie, et assumer tes choix d'un homme beaucoup plus vieux que toi, toutefois, il va s'en dire que ton choix n'a pas été fait au hasard....

Ce que je veux dire c'est que les cauchemars reflètent le malaise émotionnel toujours présent dans l'inconscient.
Le corps se souvient, c'est ce qu'on appelle la mémoire corporelle. La dissociation permet à l'individu de vivre sa vie sans être trop encombré par son passé, toutefois les cauchemars parlent de ce qu'ils ont enfoui afin de maintenir un équilibre psychique.

Donc l'analyse des rêves est un moyen parmi d'autres de pouvoir se libérer de ces chaînes, même si consciemment tu as l'impression d'être plus toi même à ce jour.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: angoisses...

Message  sata le Sam 17 Jan - 11:59

je ne me sens pas gênée d'avoir énuméré ma vie ici, donc ne le sois pas non plus Wink

je te remercie pour ton analyse et point de vue, je sais bien que les traumatismes seront toujours là, ils font partis de moi finalement et je pense qu'il est impossible de s'en débarrasser...

mon choix n'est effectivement pas un hasard, je le pense aussi, pour ma part, les hommes de mon age sont à mes yeux très immatures, ne font des choix qu'avec le regard et non avec ce qui peut etre au plus profond de soi-meme (ce que je peux qualifié de superficiel).
ce n'est pas jugement, ni un stéréotype, juste un fait que j'ai constaté durant ma jeunesse...

et puis l'amour n'a pas d'age comme on dit Laughing

avatar
sata

Messages : 5
Date d'inscription : 17/01/2015
Age : 31

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: angoisses...

Message  Harmonie le Sam 17 Jan - 12:15

je te remercie pour ton analyse et point de vue, je sais bien que les traumatismes seront toujours là, ils font partis de moi finalement et je pense qu'il est impossible de s'en débarrasser...

Non les traumas se traitent.L'évènement lui même restera (on ne peut effacer le passé) mais la partie émotionnelle, et la mémoire corporelle peuvent se libérer et les cauchemars cesseront...

C'est important de comprendre la dissociation qui s'opère chez l'individu en cas de traumatismes, comme cela se reflète dans ton rêve, ces parties de toi, celle qui est ta partenaire de jeu (cette inconnue) et l'autre inconnue qui te dicte les règles du jeu, elles sont antagonistes,  ce qui créé un conflit intérieur inconscient, une lutte envers toi même et qui génère de la peur, de l'insécurité permanente... (peur que ton mari te quitte, comportement erronés, etc...)

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum