Viol, labyrinthe et poursuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Jeu 3 Jan - 16:47

Bonjour Harmonie,

cette nuit j'ai fait ce rêve en deux parties. Le rythme du rêve était très soutenu, il y avait une forte tension tout au long du rêve. La première partie était très perturbante. Je me suis réveillée avec une grande tension intérieure. Merci beaucoup pour ton aide.

Je me trouve dans des allées bordées de murs de pierres assez hauts (donnant presque une impression de dédale) menant à une arène. Les allées sont encombrées de monde, il n'est pas facile de se déplacer et d'avancer. Je me rends compte soudain que ma fille n'est plus là. Je panique, j'ai ce pressentiment qu'il lui arrive quelque chose. Elle finit par nous rejoindre. Son comportement ne semble pas différent de d'habitude mais je suis quasi certaine qu'elle a été violée. Je lui pose quelques questions, elle n'évoque rien de particulier. Je replace sa robe et je me rends compte que l'arrière de sa culotte est humide et maculée de sang. Je suis horrifiée, mon pressentiment devient angoissant. Je lui pose de nouveau des questions. Elle me dit qu'elle a été emmenée par un homme. Sa description de ce qu'il s'est passé me confirme qu'elle a été violée. Elle ne semble pas affectée en me racontant tout cela et au cours de ses explications, elle apparait parfois sous les traits de ma fille de 3 ans et demi et parfois sous l'apparence d'une grande jeune femme d'une petite trentaine d'années. Je suis paniquée, angoissée, terrifiée par ce qu'elle a vécu, par l'irréparable qui a été commis, je culpabilise qu'elle ait échappé à ma surveillance, je me sens terriblement responsable, je suis dans l'incompréhension quand elle semble ne pas être affectée par ce qu'il s'est passé, je me sens démunie, désemparée et j'angoisse pour son futur.

Le rêve se transforme. Je dévale avec aisance une rue en patinette, en enchaînant de grandes courbes et quelques sauts. Je me sens pressée par quelque chose, par quelqu'un. Je me retrouve dans un jardin ou une cour privée. Pour sortir je n'ai pas le choix que d'escalader de hauts grillages, de passer par des accès privés qui me mènent de cours en cours exiguës. C'est un vrai labyrinthe. J'ai l'angoisse de me faire attraper. Je passe les obstacles sans encombre. Alors que je me trouve dans une cour, un homme m'aperçoit de la fenêtre de son appartement, il semble appeler la police : si la porte de cette cour ne s'ouvre pas, je serai prisonnière. J'actionne la poignée de la porte, la porte s'ouvre facilement et je me trouve enfin dans la rue. Je suis sauvée, je me dépêche de me mettre en sécurité. Personne ne semble me suivre. Je marche rapidement, le visage caché dans le col de mon manteau. Un photographe m'arrête amusé et me demande l'autorisation de prendre le fichu/masque (pour lequel il est tombé en admiration) que je porte sur la tête et m'en propose un nouveau en échange. Le reste du rêve est très confus.

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Ven 4 Jan - 16:13

Bonjour Miss Katonic,

Concernant tes ressentis dans le 1er rêve, cela t'évoque t-il qqchose de personnel dans ton vécu au niveau émotionnel ?

Dans le 2ème rêve, as tu l'âge de maintenant ? est ce que la patinette est qqchose que tu utilises ?
A la fin te laisses tu prendre en photo ? que ressens tu à ce moment là ?

Globalement as tu une idée d'interprétation sur ces 2 rêves, ou du moins du 1er ?


PS : S'est-il passé un évènement particulier vers l'âge de tes 30 ans ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Lun 7 Jan - 11:33

Merci Harmonie pour ta réponse.

Concernant tes ressentis dans le 1er rêve, cela t'évoque t-il qqchose de personnel dans ton vécu au niveau émotionnel ?

Je pense que cela a à voir avec ma plongée dans le milieu familial élargi lors des fêtes de Noël et de ce que j'ai pu y vivre, en comprendre, au travers des attitudes des uns et des autres, de la tension qui y régnait, de la place et des rôles qu'on veut me donner, dans lesquels on veut me garder et qui ne me conviennent pas et qui ne me convenaient pas enfant. Je crois qu'encore une fois j'ai été choquée par ce que j'ai compris et ressenti et que je souffre pour la petite fille que j'ai été. Je culpabilise de ne pas avoir compris avant, de ne pas m'être dégagée et protégée de tout cela avant, j'ai peur de ne pas avoir encore tout saisi.

Dans le 2ème rêve, as tu l'âge de maintenant ? est ce que la patinette est qqchose que tu utilises ?

Oui j'ai l'âge que j'ai actuellement.
Je n'utilise pas de patinette. Par contre j'éprouve un certain plaisir par procuration quand je vois des personnes s'en servir, ça me rappelle ce que je peux éprouver en snowboard.


A la fin te laisses tu prendre en photo ? que ressens tu à ce moment là ?

Aucune photo n'est prise finalement. Le photographe parle beaucoup, il est un peu tout seul dans son monde et il me dirige vers une espèce de foire ou de salon. Je me retrouve au milieu de gens sans trop savoir ce que je fais là.

Globalement as tu une idée d'interprétation sur ces 2 rêves, ou du moins du 1er ?

Pour le premier, je pense qu'il évoque ce ressenti de plus en plus précis que j'ai depuis peu, d'avoir été soumise enfant, sans trop de protection (en tout cas pas adaptée à ma sensibilité) aux désirs, aux problèmes des adultes de mon entourage, d'avoir été utilisée dans leurs règlements de compte et comme soutien à différents niveaux. Pour le deuxième, je ne sais pas, il évoque sans doute la difficulté que je ressens aujourd'hui à me sortir de tout ça.


PS : S'est-il passé un évènement particulier vers l'âge de tes 30 ans ?

Une dépression liée à une anémie et à une transformation psy importante, que j'ai du mal à qualifier, je dirais : un pas vertigineux vers les autres ou une sortie de carapace.

Merci beaucoup pour ton aide.

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Lun 7 Jan - 14:04

PS : S'est-il passé un évènement particulier vers l'âge de tes 30 ans ?
Miss Katonic a écrit:Une dépression liée à une anémie et à une transformation psy importante, que j'ai du mal à qualifier, je dirais : un pas vertigineux vers les autres ou une sortie de carapace.
Intéressant ce commentaire, si je reprends les passages de ton rêve :

elle apparait parfois sous les traits de ma fille de 3 ans et demi et parfois sous l'apparence d'une grande jeune femme d'une petite trentaine d'années. Je suis paniquée, angoissée, terrifiée par ce qu'elle a vécu, par l'irréparable qui a été commis, je culpabilise
je me sens démunie, désemparée et j'angoisse pour son futur.
Ton futur ?...

Tu comprends ce que je mets en avant ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Lun 7 Jan - 17:36

hein? euh c'est impressionnant comme je n'arrive pas à comprendre hein?
Oups c'est le blanc total Shocked

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Lun 7 Jan - 18:02

Miss Katonic a écrit: hein? euh c'est impressionnant comme je n'arrive pas à comprendre hein?
Oups c'est le blanc total Shocked
Serait liée à une anémie partielle... Rolling Eyes

Je reviendrais te donner en détail mes impressions mais pas ce soir, je sors... Smile

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Lun 7 Jan - 19:02

Bonne soirée Smile


Miss Katonic qui tente de connecter tous ses neurones et tout le toutim ^^

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Mar 8 Jan - 21:19

Bon je reprends tout, et je vais essayer d'être concise pour ne pas trop me perdre moi même...

Par rapport à tes commentaires, ces fêtes de Noël t'ont replongé dans un milieu familial qui ont fait ressortir en toi ce malaise profond.

1ère partie de ton rêve :
Déjà ces allées bordées de murs de pierres assez hauts représentent un parcours/vécu bien muré (bloquant) menant à une arène (...) je te laisse juge de tes propres impressions sur ce mot...

Toute la suite, il y a une alternance de 2 personnages, toi à tes 3 ans (représentée par ta fille) et toi vers l'âge de 30 ans (période de ta dépression ) peut tu faire un rapprochement entre ta fille dans le rêve qui ne se souvient de rien et toi en vrai à tes 30 ans ?

Ce que je veux dire c'est que vers l'âge de 3 ans des évènements où ton ressenti de petite fille a supporté des choses qu'elle n'était pas capable de gérer, et a refoulé tout cela jusqu'à l'âge de tes 30 ans (âge de ta dépression...) ça te parait clair et cohérent ?
Le viol du ta fille en rêve représente toi petite fille qu'on n'a pas respecté dans ses besoins fondamentaux...

La culpabilité que tu ressens et tout le reste est la même qu'aujourd'hui, cette sensation d'être désemparée, j'angoisse pour son futur et une sorte de projection de toi à maintenant...

Ce rêve est particulièrement riche symboliquement et met en jeu une partie de toi enfant puis l'adulte qu'elle est devenue qui a peur du devenir de l'enfant qui vit toujours en elle...

C'est difficile à développer par écrit, verbalement cela sera plus facile, dis moi si tu comprends ce que j'essaie de te dire...

Globalement ton commentaire est très juste sur ma question "as tu une idée d'interprétation sur ce rêve".Mais tu n'as pas à culpabiliser, tu n'étais qu'une enfant dont on n'a pas pris soin de toi...

2ème partie du rêve :
Je reviendrais plus tard. J'attends déjà tes commentaires sur mes précisions.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Mer 9 Jan - 19:49

Bonsoir Harmonie,

Merci beaucoup pour tes impressions et commentaires Smile

1ère partie de ton rêve :
Déjà ces allées bordées de murs de pierres assez hauts représentent un parcours/vécu bien muré (bloquant) menant à une arène (...) je te laisse juge de tes propres impressions sur ce mot...

Ça m’évoque une lutte obligée et extrême.

Toute la suite, il y a une alternance de 2 personnages, toi à tes 3 ans (représentée par ta fille) et toi vers l'âge de 30 ans (période de ta dépression ) peut tu faire un rapprochement entre ta fille dans le rêve qui ne se souvient de rien et toi en vrai à tes 30 ans ?

Comme elle, soit je ne me souvenais pas, soit j’étais capable de dire certaines choses mais ça me semblait irréel, il y avait un sentiment d'étrangeté, comme si je ne pouvais pas reconnaître cette histoire comme étant la mienne, comme si je ne pouvais pas me voir ainsi et comme si je ne pouvais pas voir mes parents sous ce jour.

Ce que je veux dire c'est que vers l'âge de 3 ans des évènements où ton ressenti de petite fille a supporté des choses qu'elle n'était pas capable de gérer, et a refoulé tout cela jusqu'à l'âge de tes 30 ans (âge de ta dépression...) ça te parait clair et cohérent ?
Le viol du ta fille en rêve représente toi petite fille qu'on n'a pas respecté dans ses besoins fondamentaux...

J’avoue que je dois y réfléchir encore un peu, mais ça me semble assez cohérent.
Pour autant ce n’est que depuis très peu de temps que je peux réellement dire que j’en ai conscience de manière plus juste ou plus précise, que je peux poser des mots qui me paraissent justes et légitimes sur ce vécu (même si la culpabilité me bloque encore). Outre les questions de refoulement, j'avais aussi des difficultés à identifier mes émotions, mes ressentis et à leur accorder du crédit.

La culpabilité que tu ressens et tout le reste est la même qu'aujourd'hui, cette sensation d'être désemparée, j'angoisse pour son futur et une sorte de projection de toi à maintenant...

Peux-tu éclaircir un tout petit peu ce point ?

Ce rêve est particulièrement riche symboliquement et met en jeu une partie de toi enfant puis l'adulte qu'elle est devenue qui a peur du devenir de l'enfant qui vit toujours en elle...

Oui j'ai effectivement peur de ne pas pouvoir aider, soutenir cette enfant, peur qu'elle se retrouve encore dans des situations délicates qui la font souffrir, peur de ne pas réussir à respecter ses besoins, peur de la maltraiter.

C'est difficile à développer par écrit, verbalement cela sera plus facile, dis moi si tu comprends ce que j'essaie de te dire...

Je ne suis pas tout à fait certaine de tout saisir. Je pense qu'il me faudra un petit peu de temps pour faire la lumière. Mes réponses devraient le confirmer ou non Smile

Globalement ton commentaire est très juste sur ma question "as tu une idée d'interprétation sur ce rêve".Mais tu n'as pas à culpabiliser, tu n'étais qu'une enfant dont on n'a pas pris soin de toi...

Merci pour ce commentaire, ça fait beaucoup de bien.

Merci beaucoup Harmonie Smile

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Jeu 10 Jan - 14:23

Bonjour Miss Katonic,

D'après tes commentaires, il me semble que tu comprends bien ce que je te dis, dis moi ce qui ne te paraît pas encore très clair, si je peux t'éclairer davantage. Mais tu sais la compréhension intellectuelle ne résoud pas l'aspect émotionnel, je t'en avais déjà parlé...

Ce que je veux dire c'est que vers l'âge de 3 ans des évènements où ton ressenti de petite fille a supporté des choses qu'elle n'était pas capable de gérer, et a refoulé tout cela jusqu'à l'âge de tes 30 ans (âge de ta dépression...) ça te parait clair et cohérent ?
Le viol du ta fille en rêve représente toi petite fille qu'on n'a pas respecté dans ses besoins fondamentaux...


J’avoue que je dois y réfléchir encore un peu, mais ça me semble assez cohérent.
Pour autant ce n’est que depuis très peu de temps que je peux réellement dire que j’en ai conscience de manière plus juste ou plus précise, que je peux poser des mots qui me paraissent justes et légitimes sur ce vécu (même si la culpabilité me bloque encore). Outre les questions de refoulement, j'avais aussi des difficultés à identifier mes émotions, mes ressentis et à leur accorder du crédit.


Le refoulement est au départ un mécanisme de protection pour ne pas être submergée d'émotions, toutefois avec le temps et l'âge cela devient un poids qui apparaîtt tôt ou tard d'une manière insidieuse, (cf dépression).

Pour moi le viol de ta fille dans le rêve est très représentatif de toutes ces émotions bloquées et de ce que je t'en ai dit et je reprend ta réponse qui va dans ce sens :
je pense qu'il évoque ce ressenti de plus en plus précis que j'ai depuis peu, d'avoir été soumise enfant, sans trop de protection (en tout cas pas adaptée à ma sensibilité) aux désirs, aux problèmes des adultes de mon entourage, d'avoir été utilisée dans leurs règlements de compte et comme soutien à différents niveaux.


Ces fêtes de Noël en famille ont de nouveau réveillé toutes ces blessures inconscientes avec une nouvelle compréhension vu le travail thérapeutique que tu fais.

La culpabilité que tu ressens et tout le reste est la même qu'aujourd'hui, cette sensation d'être désemparée, j'angoisse pour son futur et une sorte de projection de toi à maintenant...
Peux-tu éclaircir un tout petit peu ce point ?

Globalement, je veux dire que ce qui se faisait auparavant de façon insidieuse, aujourd'hui tu peux mettre des mots sur ta souffrance. Et dans cette phrase : j'angoisse pour son futur et une sorte de projection de toi à maintenant...en fait je reprends l'émotion de ton rêve par rapport à ta fille et au viol, ce ressenti dans le rêve face à la situation est le même aujourd'hui face à ce que tu découvres sur toi même, puisque ta fille dans le rêve c'est toi, aujourd'hui tu ne fais que le découvrir en mettant des mots dessus, l'angoisse du futur du rêve représente l'angoisse de ton futur.

C'est plus clair ?... Rolling Eyes

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Jeu 10 Jan - 15:38

D'après tes commentaires, il me semble que tu comprends bien ce que je te dis, dis moi ce qui ne te paraît pas encore très clair, si je peux t'éclairer davantage.

C'est très clair désormais, merci pour tes précisions Smile

Mais tu sais la compréhension intellectuelle ne résoud pas l'aspect émotionnel, je t'en avais déjà parlé..

Oui, je suis d'accord, j'en ai conscience... et je crois que je me protège en intellectualisant.

Pour moi le viol de ta fille dans le rêve est très représentatif de toutes ces émotions bloquées et de ce que je t'en ai dit et je reprend ta réponse qui va dans ce sens :
je pense qu'il évoque ce ressenti de plus en plus précis que j'ai depuis peu, d'avoir été soumise enfant, sans trop de protection (en tout cas pas adaptée à ma sensibilité) aux désirs, aux problèmes des adultes de mon entourage, d'avoir été utilisée dans leurs règlements de compte et comme soutien à différents niveaux.

(...)
Ces fêtes de Noël en famille ont de nouveau réveillé toutes ces blessures inconscientes avec une nouvelle compréhension vu le travail thérapeutique que tu fais.
(...)
Globalement, je veux dire que ce qui se faisait auparavant de façon insidieuse, aujourd'hui tu peux mettre des mots sur ta souffrance. Et dans cette phrase : j'angoisse pour son futur et une sorte de projection de toi à maintenant...en fait je reprends l'émotion de ton rêve par rapport à ta fille et au viol, ce ressenti dans le rêve face à la situation est le même aujourd'hui face à ce que tu découvres sur toi même, puisque ta fille dans le rêve c'est toi, aujourd'hui tu ne fais que le découvrir en mettant des mots dessus, l'angoisse du futur du rêve représente l'angoisse de ton futur.

C'est tout à fait ce que je ressens : les émotions bloquées, cette souffrance que je peux désormais nommer et ce futur qui m'angoisse. D'ailleurs, depuis ce rêve, mes nuits sont de nouveau agitées.

Merci beaucoup Smile

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Jeu 10 Jan - 15:58

Merci pour ton retour, et tu constates d'ailleurs que même en mettant des mots dessus (cf thérapie conventionnelle) on reste dans l'intellectualisation de la souffrance, les émotions restent bloquées car ce type de thérapie conventionnelle ne permet pas une restructuration cognitive, car la communication reste sur un plan conscient, mental/ intellectuel.

Tes rêves sont très révélateurs de tout ça.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Miss Katonic le Jeu 10 Jan - 23:37

Clair que dans le contexte de la thérapie conventionnelle j'ai effectivement personnellement beaucoup de mal à débloquer les émotions.

Là, je ressens le besoin de pouvoir éteindre le mental pour faire émerger les émotions qui étaient bloquées, d'accepter d'accueillir et de ressentir pleinement mes émotions pour pouvoir libérer les tensions (mais, la vache que c'est effrayant et déstabilisant de ressentir pleinement l'intensité de ses émotions !)
Passage obligé et souhaité pour moi. Je me prépare au grand saut.

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Viol, labyrinthe et poursuite

Message  Harmonie le Ven 11 Jan - 10:02

Miss Katonic a écrit:Clair que dans le contexte de la thérapie conventionnelle j'ai effectivement personnellement beaucoup de mal à débloquer les émotions.

Là, je ressens le besoin de pouvoir éteindre le mental pour faire émerger les émotions qui étaient bloquées, d'accepter d'accueillir et de ressentir pleinement mes émotions pour pouvoir libérer les tensions (mais, la vache que c'est effrayant et déstabilisant de ressentir pleinement l'intensité de ses émotions !)
Passage obligé et souhaité pour moi. Je me prépare au grand saut.

Je comprends tout à fait, mais si tu en ressens le besoin c'est que tu es prête... Smile

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum