Spectre qui entre dans mon corps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Spectre qui entre dans mon corps

Message  Miss Katonic le Mar 11 Déc - 10:59

Bonjour Harmonie,

j'ai fait ce rêve il y a deux nuits et je n'arrive pas à comprendre ce qu'il signifie. Je me suis réveillée à cause de l'intensité de la douleur ressentie et de l'aspect dérangeant que représente la fin du rêve pour moi. Merci beaucoup pour ton aide.

Je suis au volant d'une voiture, il fait jour, je roule un peu trop vite, je me sors de justesse de virages dans lesquels j'ai failli perdre le contrôle du véhicule. J'arrive sur un parking. Il est désert, j'ignore ce que je fais là. Je sors de ma voiture, je marche un peu,  les rues sont vides, désertes. Il y a un homme qui attend, debout, statique, sur le bord d'un trottoir. Je me sens mal à l'aise. Il fait sombre. Puis il fait noir. Je rejoins ma voiture rapidement, je suis un peu angoissée, je m'attends à être suivie par l'homme que j'ai aperçu. Je veux fermer les portes de la voiture de l'intérieur mais je suis tellement occupée à vérifier s'il m'a suivie que je ne parviens pas à les fermer assez vite. J'ai peur mais c'est étrange, je sens comme une partie de moi qui abdique toute volonté et qui agit comme si elle souhaitait que je sois confrontée à cet homme . Il ouvre la porte et monte à la place du passager. Il se penche, nos têtes se penchent l'une vers l'autre. Je m'attends à ce qu'elles se heurtent mais l'homme n'est pas matière, son spectre me traverse, s'infiltre, pour se loger / s'incarner en moi. Dès qu'il commence à s'infiltrer, je ressens une douleur atroce, insoutenable, au niveau des os de mon crâne, de ma tête. C'est une sensation extrêmement désagréable en plus d'être angoissante. La douleur me réveille.


Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spectre qui entre dans mon corps

Message  Harmonie le Jeu 13 Déc - 12:12

Bonjour Miss Katonic,

Dès la 1ère ligne, on voit l'impatience de vouloir aller trop vite dans ta conduite de vie...
Les virages sont souvent des indicateurs oniriques pour ralentir, mais bon tu as su contrôler ta vitesse de justesse...

Se retrouver sur un parking indique au rêveur d'un besoin d'arrêt, de se poser, sans rester toutefois trop longtemps immobilisé (coincé dans le parking)...

Les rues désertes reflètent un sentiment de solitude intérieure, un problème de communication avec le monde qui t'entoure. C'est être déconnecté de son environnement...

La suite indique le doute qui s'installe, la peur, cet homme peut représenter les peurs inconscientes de la gente masculine, (je ne sais pas si cela te parle)...le pouvoir de l'autre, de te sentir absorbée...

Cette partie de toi qui abdique est la partie apeurée qui se retrouve confrontée à une problématique de fond, mais c'est normal, ça arrive dans un parcours thérapeutique.

Que s'est-il passé ces derniers temps ? on dirait que tu es de nouveau en prise avec ton démon intérieur.

Voici mon conseil d'excercice : avant toute chose, mets toi en état profonde de relaxation comme tu sais le faire maintenant. Revisualise cette scène dans la voiture. Ne permet pas ce contact de la tête avec cet homme/spectre, imagine à ce moment là un bouclier lumineux très puissant, filtre de protection entre lui et toi, ressent profondément ce bouclier protecteur, comme une lumière apaisante, douce qui fait barrière entre lui et toi, et voit ce qui se passe, les images qui viennent, les sensations, ressentis qui apparaissent...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spectre qui entre dans mon corps

Message  Miss Katonic le Ven 14 Déc - 17:47

Bonjour Harmonie,

merci beaucoup pour ta réponse et pour l'exercice que tu me proposes. J'ai réfléchi à tes remarques et voici ce que ça m'évoque :

Dès la 1ère ligne, on voit l'impatience de vouloir aller trop vite dans ta conduite de vie...
Les virages sont souvent des indicateurs oniriques pour ralentir, mais bon tu as su contrôler ta vitesse de justesse...

Se retrouver sur un parking indique au rêveur d'un besoin d'arrêt, de se poser, sans rester toutefois trop longtemps immobilisé (coincé dans le parking)...


Cette image d'une voiture dont j'ai du mal à maîtriser la vitesse et la trajectoire, ça faisait plusieurs mois (quatre ou cinq) que je n'en avais pas rêvé. J'ai d'ailleurs été très surprise de renouer avec ce type de rêve car je n'ai pas cette impression dans ma vie éveillée en ce moment. A moins que cela représente le travail thérapeutique et là j'ai peut-être effectivement ce sentiment que j'enchaîne sans souffler les prises de consciences, les changements... et j'ai eu dernièrement l'envie de me poser un peu sachant que l'inconfort (euphémisme) pousse à ce que cette pause soit de toute façon de courte durée.


Les rues désertes reflètent un sentiment de solitude intérieure, un problème de communication avec le monde qui t'entoure. C'est être déconnecté de son environnement...

Effectivement, actuellement je me sens déconnectée de mon environnement et des autres. Une raison à cela : le fait d'avoir changé, de ne plus avoir les mêmes envies qu'avant, les mêmes attentes, la même façon de voir les choses, fait que je ressens un décalage avec mon environnement qui lui n'a pas encore évolué / que je n'ai pas encore pu adapter. La deuxième raison à cela et peut-être la plus fondamentale en ce moment, c'est que je ressens plus que jamais cette barrière que je mets (sans le vouloir, simplement par protection) entre moi et les autres, entre moi et le monde : cette difficulté à tourner mes émotions vers l'extérieur pour créer le lien, la relation.

La suite indique le doute qui s'installe, la peur, cet homme peut représenter les peurs inconscientes de la gente masculine, (je ne sais pas si cela te parle)...le pouvoir de l'autre, de te sentir absorbée...

Je pense que cela représente la peur du pouvoir de l'autre et également la peur d'être absorbée, de disparaître, de ne plus exister, de ne plus être sujet.


Cette partie de toi qui abdique est la partie apeurée qui se retrouve confrontée à une problématique de fond, mais c'est normal, ça arrive dans un parcours thérapeutique.

Que s'est-il passé ces derniers temps ? on dirait que tu es de nouveau en prise avec ton démon intérieur.

Alors après réflexion, ce rêve s'est produit après une discussion un peu animée avec mon mari à propos de sa propre difficulté à contenir le côté intrusif de ses parents. De plus, ça a fait écho, je pense, avec le travail en thérapie où je me sens vivement invitée à exprimer mes émotions (bref à livrer ce qu'il y a de plus intime et de plus effrayant en moi) et à me sentir totalement vulnérable donc. Oui tu as raison, je suis de nouveau aux prises avec mon démon intérieur.

Voici mon conseil d'excercice : avant toute chose, mets toi en état profonde de relaxation comme tu sais le faire maintenant. Revisualise cette scène dans la voiture. Ne permet pas ce contact de la tête avec cet homme/spectre, imagine à ce moment là un bouclier lumineux très puissant, filtre de protection entre lui et toi, ressent profondément ce bouclier protecteur, comme une lumière apaisante, douce qui fait barrière entre lui et toi, et voit ce qui se passe, les images qui viennent, les sensations, ressentis qui apparaissent...

Dès que je trouve un peu de tranquillité, je vais faire l'exercice que tu proposes. Je te tiens au courant.

Merci beaucoup Harmonie.

Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spectre qui entre dans mon corps

Message  Harmonie le Ven 14 Déc - 18:13

Bonsoir Miss Katonic,

Et bien je constate que tes réflexions sur mon interprétation sont très justes.

Quant à ta conduite un peu rapide du rêve, je pense qu'effectivement cela représente le travail thérapeutique, et je pense que ce rêve demande que tu fasses une pause.

La déconnection avec l'environnement est également une phase normale dans le travail thérapeutique, on arrive à un décalage avec les personnes proches, cela est perturbant car on ressent l'isolement et du coup le changement peut devenir angoissant si on n'a plus de repères... Mais c'est une phase à passer, mais la période est délicate car comme tu le soulignes, on est vulnérable du fait de se livrer à ses émotions ; je comprends tout à fait.

Ok, j'attends ton retour sur l'exercice et bravo pour ton investissement.

PS: et tu peux constater que tout a un lien, la discussion avec ton mari a également eu une répercussion dans ce rêve sur une problématique de fond...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spectre qui entre dans mon corps

Message  Miss Katonic le Mar 18 Déc - 15:44

Bonjour Harmonie,

merci pour tes encouragements Smile

La perte de ses repères et le sentiment d'être isolée rendent le changement angoissant effectivement et puis chez un abandonnique ça résonne vraiment très fort.

J'ai eu des difficultés à faire l'exercice que tu proposais. Je ne pensais qu'à repousser l'autre, l'éjecter de la voiture... Je ressentais une profonde insatisfaction et un sentiment d'échec, de solitude car ce n'était pas ce que je voulais en fait. Le terme bouclier me renvoyait sans cesse soit à une arme d'attaque, soit à une arme de protection mais avec le sentiment d'être totalement repliée sur moi et pas du tout en contact avec l'autre.

Après plusieurs essais, j'ai réussi à davantage me focaliser sur l'image du filtre transparent et lumineux, sur la lumière douce, apaisante et protectrice et du coup j'ai ressenti comme un apaisement. Je me suis sentie progressivement en sécurité. J'avais cette impression que chacun avait et tenait sa place et qu'on allait pouvoir échanger. J'avais l'impression que j'allais pouvoir donner ce que j'avais envie de donner (et uniquement ce que j'avais envie de donner), que j'allais être respectée et me respecter. Je ressentais une sécurité intérieure et j'avais une plus grande conscience de mon corps et de mon être, c'était extrêmement agréable. J'avais un sentiment d'intégrité en fait, je pense.

Merci Harmonie Smile


Miss Katonic

Messages : 86
Date d'inscription : 03/03/2012
Localisation : Ile de France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Spectre qui entre dans mon corps

Message  Harmonie le Mer 19 Déc - 10:43

Bonjour Miss Katonic,

Et bien bravo encore pour cet exercice de visualisation. Tu as su trouver de toi même l'image adéquate à ton expérience, le "filtre" de protection, transparent et lumineux, garde ce filtre en toi en toutes circonstances difficiles...

A la prochaine Smile

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum