Bonheur intense et malaise.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Lun 30 Jan - 22:36

Bonsoir à toutes et à tous !

Je viens aujourd'hui après maints mois passés en profonde hibernation vous rapporter un rêve qui m'a beaucoup intriguée, de par sa beauté et son étrangeté à la fois:

Je me trouve un soir dans le quartier des Invalides à Paris (où j'ai habité pendant un an) et m'extasie devant la beauté du lieu. Près d'un des bâtiments, j'aperçois un SDF à la quarantaine passée, en costard-cravate déchiré et dont on sentait de par ses manières et son apparence générale qu'il avait eu un passé d'aristocrate; un homme déchu donc.
J'étais probablement en robe de soirée, nous discutons, nous lions d'amitié, il me suit chez moi. C'est l'été, la température est très agréable, nous grimpons sur un mur puis nous y asseyons pour discuter.
Nous allons nous promener près du lycée Henri IV où nous apercevons en passant quelques élèves, 3 jeunes garçons de 14-15 ans, puis les accostons. Ils nous apprennent qu'il y a un magnifique bal ce soir dans la "grande salle" (un peu façon Harry Potter), et nous proposent de nous y faire entrer. J'accepte avec joie mais y entre seule, peut-être parce que la tenue de mon ami n'y est pas adaptée.
Pleine d'enthousiasme, j'emprunte donc avec les élèves par un couloir secret derrière les cuisine, et il faut enjamber quelques corps d'adolescents qui trébuchent pour arriver jusqu'à la grande salle. Nous faisons attention à ne pas nous faire remarquer - surtout moi. Je porte de grands talons aiguille et une très belle robe de soirée blanche, passe devant des professeurs plus ou moins circonspects en fuyant leur regard et pénètre enfin dans la salle du bal.
Le sol est très glissant, lustré, et la salle immense et luxueuse. Une jeune fille me prend la main et me propose de se soutenir mutuellement en souriant; qu'on patine ensemble donc pour ne pas tomber.
C'est alors une sensation merveilleuse que je ressens lorsque nous nous lançons dans un patinage exalté du haut de nos talons aiguilles (il n'y avait ni glace ni patins) qui glissaient sur le sol. Je ressens un bonheur intense à patiner (nous étions face à face et nous tenions donc les deux mains) avec cette magnifique jeune fille pleine de grâce et de fraîcheur. J'esquisse donc quelques figures au fur à mesure que je m'émancipe et prends le risque de patiner seule, et remarque avec enthousiasme que je ne tombe pas.
Près d'un pilier de marbre, je vois un des jeunes adolescents à terre, la tête ouverte, qui a du s'y cogner et perdre conscience. On appelle les professeurs qui tardent à venir. Le sang s'écoule de sa tête, et suit les marbrures du sol et se répand dans la salle, jusqu'à former une sorte d'étrange ruisseau et se fondre dans le décor.
Je me réveille alors, avec un sentiment d'étrangeté.

Merci donc de m'avoir lue, j'attends vos avis avec impatience !
J'ai dû patiner une ou deux fois dans ma vie...

Cassiopea


Dernière édition par Cassiopea le Mer 1 Fév - 12:11, édité 3 fois (Raison : Etrangeté, contrastes.)
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Mar 31 Jan - 18:56

Cassiopea,

J'hésite à me lancer dans l'interprétation de ton rêve, car il faut te relancer sans arrêt pour obtenir tes observations et dans ce rêve : "Futur, suicide, stérilité" est d'ailleurs resté sans commentaire de ta part.

Je passe du temps sur les rêves, et j'attends donc un minimum de retour. Surtout que les retours des rêveuses sont utiles pour les rêves suivants, puisque les rêves ont une logique.


Concernant ton dernier paragraphe, tu dis et je me réveille avec un sentiment d'étrangeté, que veux tu dire par là ?

Sinon dans le rêve, que ressens tu quand tu vois cette scène ?

PS : règle du forum :
http://carnetdereves.forumactif.com/t691-avertissement

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Mer 1 Fév - 11:08

Je comprends tout a fait ton reproche et m'engage a collaborer activement dorénavant.
Pour le sentiment d'étrangeté, je veux dire que jetais prise entre le profond sentiment de bien etre et demerveillement que j'y ai ressenti pendant que je patinais avec cette fille et cette vision finale glaçante.
Pour la dernière scene, jetais partagée entre un ravissement esthétique cependant dominant (le sang qui épousait les marbrures etait tres beau et donnait corps au sol auquel il se mêlait harmonieusement) et un sentiment de malaise, avec une pointe d'inquiétude toute maternelle.
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Mer 1 Fév - 17:56

... Une inquiétante étrangeté donc. ;-)
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Mer 1 Fév - 20:04

Alors j'ai relu rapidement tes autres rêves et mes interprétations où il ressort également des passages paradoxaux, mêlé d'émerveillement et d'appréhension, ainsi qu'un SDF, tout comme ce rêve de patinage.

Et en relisant tous nos échanges sur les rêves précédents, je me rends compte que tu n'es pas tout à faite prête à écouter le message de tes rêves, celui-ci : Tour du monde en car la nuit (pris au hasard), ton dernier message est plutôt parlant, tu travertis ma réponse pour ne pas faire face aux causes plus profondes des émotions qui t'envahissent.

Je t'invite à relire tous nos échanges avant de lire l'interprétation de ce rêve que je ferais dès que possible.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Mer 1 Fév - 21:02

Merci, j'attends donc ton interprétation avec hâte. :-) La figure du vagabond revient souvent en effet.
Si tu as besoin de précisions sur quoi que ce soit, n'hesite pas a m'en parler !
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Jeu 2 Fév - 21:25

Cassiopea, j'ai un certain nombre de questions à te poser :

Que ressens tu à la vue de ce SDF en vieux costard, quelles émotions ? du dégoût ? du mépris ? de la honte ? de la tristesse ? autre ?...

Arrow Pleine d'enthousiasme, j'emprunte donc avec les élèves par un couloir secret derrière les cuisine,

En quoi cela était-il un couloir secret ? ...


Arrow et il faut enjamber quelques corps d'adolescents qui trébuchent pour arriver jusqu'à la grande salle. Nous faisons attention à ne pas nous faire remarquer - surtout moi.

Pourquoi surtout toi (à ne pas te faire remarquer) ?


Arrow Je porte de grands talons aiguille et une très belle robe de soirée blanche,

Comment te sens tu dans cette tenue ? désirable ? belle ? autre ?...


Arrow passe devant des professeurs plus ou moins circonspects en fuyant leur regard et pénètre enfin dans la salle du bal.

Pourquoi vouloir fuir leur regard ?...


Arrow C'est alors une sensation merveilleuse que je ressens lorsque nous nous lançons dans un patinage exalté du haut de nos talons aiguilles (il n'y avait ni glace ni patins) qui glissaient sur le sol.

Comment ça? c'était quoi au sol ?


Arrow Pour la dernière scene, jetais partagée entre un ravissement esthétique cependant dominant (le sang qui épousait les marbrures etait tres beau et donnait corps au sol auquel il se mêlait harmonieusement) et un sentiment de malaise, avec une pointe d'inquiétude toute maternelle..

Tu trouvais donc de l'esthétisme dans les marbrures de sang, c'est bien ça ?

Pourquoi ce sentiment maternel ? tu n'es pas mère pour dire cela ? j'ai pas bien saisi le sens que tu voulais donner...

A+


_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Jeu 2 Fév - 22:29

Que ressens tu à la vue de ce SDF en vieux costard, quelles émotions ? du dégoût ? du mépris ? de la honte ? de la tristesse ? autre ?...
- C'est une profonde compassion que je ressens à sa vue, je "lis" en lui qu'il est un grand homme, un homme de qualité qui a été déchu.

=> Pleine d'enthousiasme, j'emprunte donc avec les élèves par un couloir secret derrière les cuisine,

En quoi cela était-il un couloir secret ? ...
- Parce qu'il était situé derrière les cuisines, en coulisses en quelques sortes, et emprunté par les élèves pour passer dans la grande salle.


=> et il faut enjamber quelques corps d'adolescents qui trébuchent pour arriver jusqu'à la grande salle. Nous faisons attention à ne pas nous faire remarquer - surtout moi.

Pourquoi surtout toi (à ne pas te faire remarquer) ?
- Parce que contrairement à eux je ne fais pas partie du lycée et que je n'ai donc pas le droit d'y entrer, je m'y suis introduite en douce avec quelques élèves qui ont accepté de m'y emmener.

=> Je porte de grands talons aiguille et une très belle robe de soirée blanche,

Comment te sens tu dans cette tenue ? désirable ? belle ? autre ?...
- Classe. x) Distinguée, noble, gracieuse, forte.

=> Je passe devant des professeurs plus ou moins circonspects en fuyant leur regard et pénètre enfin dans la salle du bal.

Pourquoi vouloir fuir leur regard ?...
- Pour ne pas qu'ils remarquent que je ne suis pas une élève du lycée, j'essaye de passer le plus vite possible.

=> C'est alors une sensation merveilleuse que je ressens lorsque nous nous lançons dans un patinage exalté du haut de nos talons aiguilles (il n'y avait ni glace ni patins) qui glissaient sur le sol.

Comment ça? c'était quoi au sol ?
- C'était du marbre lustré très glissant qui nous permettait d'y patiner avec nos talons.

=> Pour la dernière scene, jetais partagée entre un ravissement esthétique cependant dominant (le sang qui épousait les marbrures etait tres beau et donnait corps au sol auquel il se mêlait harmonieusement) et un sentiment de malaise, avec une pointe d'inquiétude toute maternelle..
Pourquoi ce sentiment maternel ? Tu n'es pas mère pour dire cela ?
- Non, je ne suis pas encore mère, mais ça ne m'empêche pas d'avoir un instinct maternel très fort avec les gens et plus particulièrement les enfants. Je suis très protectrice. En l'occurence, il s'agissait d'un enfant à mes yeux (le garçon avait 13 ans et c'était un des élèves qui m'avait fait entrer dans le lycée) et je me suis inquiétée pour lui par instinct maternel.

Tu trouvais donc de l'esthétisme dans les marbrures de sang, c'est bien ça ?
- Oui, c'est exactement ça. Plus précisément, c'était le sang qui suivait le tracé des marbrures du sol.

=)

=)
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Ven 3 Fév - 13:02

Cassiopea, je passe rapidement sur le forum et vient de lire tes réponses qui sont très intéressantes car il y a d'énormes contradictions dans tout ça... je reviendrais ce soir je pense pour te donner mon interprétation.

Une par exemple : tu dis sur un autre post ou celui-ci je ne sais plus..., avoir souhaité être un garçon et donc ma question sur ta tenue de soirée n'était pas anodine, et ta réponse est donc contradictoire, de plus tu as peur de te faire remarquer dans le rêve te sentant en faute, alors tu dis avoir un côté castrateur, dominateur...
tu vois mieux les contradictions ?

Les rêves sont révélateurs d'attitudes ou comportements qu'on se refuse de voir de façon consciente.

A+

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Ven 3 Fév - 14:48

J'ai toujours voulu etre un garçon mais faute de ne pas l'être et ne voulant pas me travestir en une pale copie que j'aurais trouvée ridicule, jai décidé dincarner au mieux la féminité puisque c'était en mon pouvoir réel (dans la réalité je ne suis pas du tout masculine physiquement) mais une féminité castratrice avec les hommes dans le sens de "fatale", séductrice et maternelle a la fois (donc envahissante, possessive). Mais malgré ce coté il y en a un autre plus fragile qui recherche lui aussi une protection.
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Ven 3 Fév - 14:52

Mon désir d'être un homme pour protéger ma mère (dont je me prenais pour le mari étant petite, apres quelle ait divorcé davec mon pere et que je me suis sentie le devoir de remplacer) s'est manifesté par la bisexualité et cette fascination pour la femme que j'ai gardée, pas dans mon physique ou mon attitude.
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Sam 4 Fév - 12:01

Tes dernières informations sont très intéressantes et me permettent de mieux te connaître et mieux discerner tes rêves.

J'aimerai avoir une précision sur ton dernier message avant de me lancer dans cette interprétation.

1)Quand tu parles de bisexualité, tu es donc bisexuelle c'est bien ça ? depuis quand l'as tu ressentie ?

2)Depuis quand tes parents sont séparés ? tu avais quel âge ? ; as tu un beau père ?

Globalement je commence à mieux comprendre ce que j'appellais les contradictions dans tes rêves.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Sam 4 Fév - 21:22

Oui, je suis bisexuelle. Un peu depuis toujours puisque jetais amoureuse de ma mère étant petite, mais j'en ai pris conscience vers 14 ans, où j'ai fait ma première expérience physique de cette nature avec une amie, la sœur du garçon dont jetais amoureuse.
Ma mère est partie pendant 2 ans en France, période pendant laquelle je ne lai pas vue (je lai évidemment vécu comme un abandon surtout quelle a été tres froide jusqu'à mes 14 ans environ justement. Mes parents ont divorcé donc quand j'avais 4 ans concrètement mais le divorce a eu lieu à mes 5-6 ans, et comme ma mère etait en France ma grand mère y a fait acte de présence a sa place. Puis j'ai rejoint la mère à Paris à 7 ans, et c'est depuis lors que j'ai un beau père qui ma adoptée comme son enfant et qui s'est occupé de moi un peu comme une nounou jusqu'à mes 14 ans où ma mère a commencé a etre plus intéressée par ma personne. Au debut jai ete tres agressive avec lui et violente, je consoderais quil me volait ma mere que je venais donc a peine de retrouver apres 2 ans de separation où je suis restee a Bucarest avec mon pere et ma grand mere. Lorsque ma mere s'est rapprochée de moi a 14 ans, c'était a la période où elle avait un amant et où elle me l'a présenté. Finalement elle s'est remise avec mon beau père (que je considère comme mon père) apres 1 an de séparation et ils sot toujours ensemble aujourd'hui. =)
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Sam 4 Fév - 21:23

Ma mère est une tres belle femme naturellement séductrice et brillante comme on Laura compris, d'où ma fascination.
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Dim 5 Fév - 21:01

... ? :-(
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Lun 6 Fév - 12:48

Désolée pour le retard, mais j'ai eu pleins de choses à faire ce week-end.

Je reviens dès que je peux, mais je te remercie déjà pour toutes ces confidences. Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Mar 7 Fév - 20:09

Cassiopea,

Je ne vais pas t'interpréter ce rêve comme d'habitude, car je l'ai relu plusieurs fois et à chaque fois d'autres idées me viennent, car il peut y avoir plusieurs niveaux de lecture donc je vais m'arrêter à ce que j'ai ressenti dès la 1ère fois où je t'ai posé mes questions.

Je ne reprendrais que cette symbolique du SDF qui se trouvait donc dans des beaux quartiers de Paris parle d'un sentiment intérieur récurrent chez toi, un malaise que tu feins d'ignorer. C'est le signe d'une révolte intérieure souvent sans solution apparente, et représente également une âme marginale refusante la société des hommes...d'où ce besoin d'être dominatrice et possessive...

Tout la suite soulève des contradictions sur ton image et/ou comportements, l'image que tu projète à l'extérieur n'est pas du tout la même à l'intérieur.

Il y a un besoin fusionnel avec une partie de toi qui ne n'accepte peut être pas dans ton identité sexuelle, à toi de me dire ...

La fin du rêve, le sang qui coule le long des marbrures du sol etc...le sentiment de ravissement que tu ressens est plutôt étrange, j'ai l'impression que cela évoque tes propres fissures intérieures, comme si tu avais besoin de te faire du mal.

Ton rêve n'est pas simple, il y a dans ton rêve une certaine beauté avec une froideur implacable, cela te représenterait-il ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Jeu 9 Fév - 9:55

Bonjour Harmonie,

Merci pour ton attention. =)

J'aimerais cependant si possible que tu me donnes tes autres idées aussi, je pense que les différents niveaux d'interprétation sont fondamentaux...

Pour le sdf déchu qui apparaît souvent il représente pour moi quelque chose de double: à la fois un rejet de la société des hommes (identification) et ma peur quasi phobique du rejet, de la marginalité et de la solitude.

Pour l'image que je projette qui serait différente à l'intérieur et à l'extérieur, pourrais-tu développer ?

Par "besoin fusionnel avec une partie de toi qui ne s'accepte pas dans son identité sexuelle" je ne comprends pas trop où tu veux en venir, tu parles d'une bisexualité qui serait mal assumée ?

Pour les fissures de sang et ma fascination, elle était surtout due à la beauté esthétique de la scène. Un besoin de me faire du mal ? Peut-être affectivement alors, mais je suis loin de trouver ça beau (je n'ai pas du tout cette vision de la souffrance comme pouvant être quelque chose d'esthétique ou artistique contrairement à certaines personnes, bien au contraire)....

Enfin, concernant une certaine beauté avec une froideur implacable, ça représente deux choses pour moi: la manière dont je voyais ma mère étant petite, la manière dont j'ai perçu l'homme dont j'étais amoureuse plus jeune (et qui, drôle de hasard, porte le même prénom qu'elle au féminin - elle s'appelle Adriana et lui Adrian) et enfin, l'image que je donne souvent aux autres à la première rencontre malgré moi, et qui s'estompe souvent par la suite..
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Harmonie le Jeu 9 Fév - 12:43

Cassiopea,

Je ne pourrais développer plus que je ne l'ai fait, car d'une part ta réponse me laisse supposer que tu n'es pas prête, et d'autres part, je manque vraiment de temps.

Laisse mes commentaires faire le cheminement dans ton esprit et peut être que d'autres rêves seront plus parlants...

A la prochaine Very Happy


PS : Par "besoin fusionnel avec une partie de toi qui ne s'accepte pas dans son identité sexuelle" je ne comprends pas trop où tu veux en venir, tu parles d'une bisexualité qui serait mal assumée ?

Qu'en est-il en vrai ?


_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3739
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Cassiopea le Jeu 9 Fév - 17:17

En vrai je l'assume assez oui...
Dommage, n'hésite pas a me dire tes autres idées si tu as un peu de temps dans les jours qui viennent, je sais etre patiente.
A bientôt. Smile
avatar
Cassiopea

Messages : 36
Date d'inscription : 17/07/2011
Age : 26
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bonheur intense et malaise.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum