Fuite incessante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fuite incessante

Message  The escapist le Ven 23 Déc - 19:46

Bonjour tout le monde, c'est encore moi ^^

(Au fait, j'ignore si ce rêve ne devrait pas être dans la section cauchemar? Enfin, pour ma part c'était paniquant, mais il n'y avait pas de sang ou de meurtre, donc, non.)

Chère Harmonie, cette nuit je me suis réveillée en panique, à bout de souffle à la suite d'un rêve très mouvementé. Je voudrais t'en faire part car, pour une fois, il était assez long et j'arrive à me souvenir de plusieurs détails... (J'ai conscience que c'est la période des fêtes et que tu dois être, comme beaucoup d'autres, très occupée, alors, si tu pouvais seulement considérer ce rêve pour m'en reparler lorsque tu auras plus de temps libre, ça serait vraiment apprécié, merci d'avance!!! ^^)

Donc, voilà. Tout commence alors que je suis au coeur d'une forêt dense. J'emprunte le seul chemin de l'endroit tout en regardant à ma droite: Quatre cibles en forme de cercle sont disposées sur des arbres et des flèches surgissent du bois en essayant de les atteindre (tout se déroule à ma droite, y comprit les flèches). Au fond de moi, je savais que ces quelques cibles n'étaient qu'un prétexte pour essayer de toucher un animal (je pensais surtout aux cerfs). D'ailleurs, de l'endroit où j'étais, je ne pouvais pas voir les tireurs.

J'ai continué mon chemin jusque dans un petit cul-de-sac sous la terre. Devant moi, à gauche et à droite, il y avait de la terre et des racines qui s'élevaient, de sorte à former un mur autour de moi. Derrière, je pouvais toujours voir le sentier bien éclairé que je venais d'utiliser quelques instants plus tôt. Puis, j'entendis marcher au dessus de moi: quelques grains de terre me tombaient dessus et je levais la tête avant de découvrir une vieille trappe de bois après laquelle une vieille corde faisait office de poigner. Au début, je me suis demandée si c'était normal que la corde soit du mauvais côté: Pour ouvrir la fameuse trappe, il fallait la pousser pour accéder à l'étage supérieur, mais la corde était visible à moi, comme s'il fallait tirer. Donc je me suis mise sur le bout des pieds et j'ai poussé la trappe. Soudain, quelque chose de gros, lourd (et surtout d'inattendu) arriva et renifla la trappe. Il tenta de la lever avec violence, grogna et fit tout un vacarme effrayant. En panique, j'attrapais la corde pour la tirer vers moi (afin de garder la trappe close, en même temps c'était plus facile, puisque je pouvais y mettre tout mon poids). Après quoi j'ai essayé de savoir de quoi il s'agissait en me fiant à ce que j'entendais, mais tout ce qui me venait en tête était brouillé par la peur. (Finalement, j'ai trouvé à quoi servait la corde....)

Soudain, tout cessa. Le silence retomba aussi vite qu'il était arrivé. Sans attendre plus longtemps, je me suis risquée à pousser la trappe pour observer à l'étage: il n'y avait rien, si ce n'est qu'un petit espace surélevé de terre, entouré de part et d'autre d'herbe, de buissons et de petits arbres. Je suis donc montée, oubliant l'énorme chose qui m'avait effrayé, comme s'il n'avait rien eu. Une fois debout, je referme la trappe derrière moi et, en me tournant, je vis une cabane à même la terre qui formait un abri à ma gauche. Un rideau de feuillage en guise de porte m'empêchais de voir à l'intérieur. Cependant, l'occupant de cet endroit ne tarda pas à sortir de là. C'était un lion, un grand et imposant lion gris/bleu. Même si, dans le rêve, c'était catégoriquement un lion blanc (le nom de la race). L'animal avait quelque chose de très majestueux, tout en restant très farouche. D'ailleurs, je craignais qu'il me prenne pour son repas et je paniquais en mon fort intérieur. Il s'éleva sur deux pattes et à ce moment, je trouvais une ressemblance troublante avec un ours gris.

Trouvant le rapprochement amusant, je racontais au lion qu'il me faisait penser à un ours gris (le tout sans méchanceté). Celui-ci se calma et, même sans me répondre, semblait comprendre. Je continuais à lui parler des premières pensées qui me traversaient l'esprit, lui parlant de tout et n'importe quoi, pendant ce temps il avait fait les cent pas (de cette manière je voyais clairement son pellage gris, presque bleu). Je continuais ainsi jusqu'à ce qu'il se lasse et retourne dans sa cabane, me laissant-là, en plan. Je ne crois pas qu'il avait l'intention de me tuer, mais le fait de partir en me laissant-là était sa manière de mon montrer que je n'avais plus rien «à craindre». Du moins, de sa part.

Des hautes herbes, un peu plus loin, je vit une fille de mon âge sortir (elle était assez petite, brune, avec de grands yeux de même couleur). Tout en se rapprochant, elle me dévisagea, puis dit «tu es bizarre avec le lion blanc». Et en me pointant, continua en disant «regarde». Je crois qu'il fallait faire preuve d'un respect sans nom pour l'animal, au point même de le vénérer. Mais pour X raison, il semblait avoir apprécié ma manière simple de l'aborder, sans faire des pieds et des mains pour gagner son respect, voir pour l'impressioner.

Je me suis demandée pourquoi elle me pointait: je me suis penchée, j'observais mes vêtements, puis j'ai compris qu'elle indiquait mes cheveux. Quelques mèches vinrent entraver ma vue et je vis des cheveux... complètement blancs!

Ils avaient la même texture, la même odeur, mais ils étaient d'un blanc clair, presque brillant. (J'ai vérifié et je n'étais pas devenue vieille pour autant). J'ai observé en direction de la cabane dans la terre et j'ai vu le lion, il était devenu blanc aussi, de la même couleur que mes cheveux (à ce moment, c'était devenu plus clair quant aux raisons qui faisait des animaux de sa race des 'lions blancs'). Il semblait tranquille, étendu comme si de rien était. Cette chevelure blanche était un symbole important pour moi, car j'avais le sentiment que c'était quelque chose que l'animal m'avait donné. Quelque chose de très positif.

J'ai oublié la scène suivante. Mais je sais brièvement que deux individus (Un homme et une femme) sont jaillits de nulle part et nous ont enlevé, la fille et moi. (Le lion avait disparu).

Je me suis retrouvée dans la douche de ma salle de bain (elle était un peu plus grande, heureusement!). Dans les faits, la douche représentait une prison, donc nous étions enfermées, et supposées d'être incapable de sortir, malgré l'ironie que ce soit une simple douche. Bref, la fille sans nom et moi étions debout à l'intérieur et nous observions l'un des deux individu qui nous avait amené ici. Il était avec nous dans la douche (nous étions tous habillés, mais trempés comme si nous venions tous de nous asperger d'eau de long en large). C'était un garçon dont je ne pouvais étrangement pas dire l'âge. Il me semblait vieux, mais il ne l'était pas. Chose certaine, il était petit et très simple d'esprit. Il voulait nous poser des questions, mais il suffisait de fermer les yeux et de faire semblant de dormir pour qu'il soit contrarié et décide de revenir plus tard. Lorsqu'il partait, la fille et moi parlions tout bas, en se demandant mutuellement ce que l'on allait devenir. Lorsque le petit bonhomme revenait, nous faisions toujours mine de dormir.

Seulement, comme à ses yeux la fille et moi ne faisions que dormir à longueur de temps, il avait décidé de rester avec nous. Il faisait les cents pas tandis que nous, les deux prisonnières faisions semblant de dormir encore (le pire était que nous étions restées debout pendant tout ce temps).

À un moment, il me semble que le garçon s'était fâché et avait poussé la fille près de moi (sans doute pour la réveiller). Elle me tomba dessus et je vit l'extrémité droite de la porte de la douche comme étant ma seule chance de m'en sortir (c'est une porte coulissante). Donc, après avoir vérifié que le garçon était à l'autre bout de la douche, j'ai poussé la porte et me suis jetée dehors (je savais que la fille qui était avec moi n'était plus là non plus).

Lorsque je suis sortie, la première chose que je me suis dite intérieurement était «Je n'ai pas respecté les règles».

Je m'explique: Ce n'était pas concret, mais c'était un peu comme des enfants qui jouent à un jeu de rôle. Dans ce contexte-ci, c'était comme si j'avais le rôle de celle qui était enfermée et que la douche faisait office de cage. Mais, prise par une peur 'fictive', j'ai passé outre le fait que dans le contexte, il s'agissait d'une cage imposante et non d'une simple douche.

Seulement, il ne s'agissait pas que d'une 'simple peur'. Lorsque j'ai regardé les gens autour de moi (ils étaient très nombreux et tous installés contre des murs de la salle de bain, certains sur la laveuse, d'autres près du lévier, etc). J'ai compris, de par leur regard, que mon intuition de devoir absolument m'enfuir n'était pas la mauvaise. J'étais très confuse à ce moment-là, car, je me sentais en danger plus que jamais. Nous n'étions pas des enfants et ce jeu me semblait bien étrange tout d'un coup.

Bref, je suis sortie en courant. Je n'ai pas réalisé immédiatement que je courais à quatre pattes, mais je m'en suis rendu compte au moment de monter les marches: je les montais quatre par quatre. Je crois... Que le lion m'avait donné quelque chose, comme un don. Quelque chose qui, peut-être, me rapprochait plus d'un animal, voir d'un félin. (Car j'avais une agilité qui ne m'est pas courante dans la vie de tous les jours).

J'étais chez moi au moment où je suis arrivée en haut de l'escalier, mais le décor avait changé radicalement.

J'étais dans une école immense! J'entendais les pas de mes pourssuivants se rapprocher dangereusement. De mon côté, je courais en utilisant tous les efforts du monde pour avancer. Tantôt à quatre pattes, tantôt sur mes deux jambes, donc normalement. J'avais la conviction que je devais être plus haute, inaccessible. Mais je ne trouvais rien pour me mettre en hauteur. Je devais aller toujours plus vite. Ralentir me faisait peur, mais je ne pouvais pas continuellement augmenter la vitesse (déjà maximale) à laquelle je progressais dans ma course.

J'ai dû faire 7 fois le tour de l'école minimum. J'apprenais à connaître l'endroit et je me donnais intérieurement des trucs pour pouvoir aller plus vite. (Par exemple, sauter par dessus des obstacles pour économiser du temps au lieu de contourner, sauter sur un mur pour éviter le tas de monde, etc). Le problème était que plus je m'aventurais à l'intérieur, plus l'endroit changeait, comme si mes poursuivants pouvait le changer à leur avantage. D'ailleurs, je les corisaient fréquemment: Dabs un tournant par exemple, ils pouvaient être là et se ruer sur moi. Il me fallait vraiment être rapide pour les éviter dans ces cas-là.

Parfois, le sol devenait très glissant. À un tel point que si je n'enticippais pas à l'avance de tourner, il y avait de grandes chances pour que je me prenne un mur bien destabilisant en pleine tête. Comme le sol était aussi fiable que de la glace noire, j'avais du mal à avancer: je devais sans cesse me donner des élans à l'aide des murs. (Pendant un court moment, je pouvais même courir sur ceux-ci).

Je ne peut pas dire avec des mots concrets à quel point j'essayais d'avancer, à quel point je devais me dépêcher et à quel point j'étais paniquée. Tout défilait tellement vite, j'avais à peine le temps de réfléchir à un plan d'action: tout devait arriver là, maintenant et je ne devais absolument faire les bons choix sans jamais m'arrêter.

Parfois, tout était trouble et j'avais l'impression que tout le monde s'entassait autour de moi, soit pour me nuire, soit par inconscience que ma vie était en danger (ce n'était plus qu'une impression, j'avais la réelle sensation que ces gens qui me pourchassaient allaient me prendre quelque chose. Si ce n'était pas ma vie, alors ça aurait été autre chose de même valeur). Par ailleurs, je les sentais intrigués par mes cheveux argentés. Au fond de moi, j'étais certaine que c'était une partie du lion blanc. Un signe qui prouvait qu'il m'avait donné quelque chose. Reste que dans ces circonstances, c'était loin d'être pratique que tout le monde le sache.

Je devais tout faire pour que ces gens ne mettent jamais la main sur ce qu'ils voulaient.

Ainsi, je continuais de fuir, me frayant un passage entre les gens (principalement des élèves), en courant de toutes mes forces, à manquer de souffle. Je pouvais même entendre le sang battre dans mes oreilles. Comme si l'adrénalyne était à son maximum, j'avais l'impression qu'il m'était possible de fuir, de puiser mon énergie ailleurs lorsque je n'en avait plus et de pouvoir courir longtemps et longtemps encore. (Du moins, je l'espérais de tout coeur).

À un moment, je suis arrivée au bout d'un couloir tout blanc. J'ai sauté, usant de toute mon énergie pour atterir sur une petite cage surélevée qui devait à l'origine servir de protecteur à l'horloge. En sautant, j'ignore pourquoi, mais j'avais déclenché la sonnerie de l'école et tous les élèves sont sortis en courant jusqu'à l'endroit où j'étais. Certains arrivaient de nulle part, comme s'ils savaient tous où je me trouvais! Ça avait quelque chose d'effrayant. Mes poursuivants n'ont eu qu'à suivre le courant d'élèves pour arriver jusqu'à moi en moins de deux.

Tout le monde était resté immobile et je sentais l'atmosphère devenir pesante. Ces individus que je redoutais tant arrivèrent tout près de moi, avec des regards de tueurs.

De mon côté, je ne savais plus quoi faire. C'était comme si tout le monde était contre moi. Je me sentais si lourde que je devais m'accrocher de toutes mes forces au grillage de la petite cage pour ne pas m'écrouler. J'étais épuisée et je n'étais pas aussi inaccessible que je l'aurais voulu (au final, le mur n'était pas si haut)...

Dans mes rêves, il m'arrive souvent de devoir fuir. La plupart du temps, je donne tout ce que j'ai, je cours, je grimpe, bref, je fait tout ce qui est en mon pouvoir pour m'en sortir, mais il vient toujours un temps où, soit parce que je n'ai plus de force, soit parce que la situation ne me laisse plus aucune chance, j'abandonnes. Je savais que dans ce rêve, ce moment était venu et qu'il n'y avait plus rien à faire...

Puis, contrariée contre moi-même, je me suis jetée délibérément en bas, me faisant assez agile pour atterir dans un trou de la foule. Mes poursuivants ont bondit au même moment pour me sauter dessus. Cependant, malgré le sol glissant, j'ai fait une rotation assez rapide et j'ai foncé tête baissée dans la foule en essayant d'aller le plus vite possible. Derrière, tous les élèves demeuraient immobiles. Ils fixaient encore l'endroit où je m'étais perchée quelques instants plus tôt. Ils avaient tous le même visage, figé dans le même intérêt que si quelque chose de très intéressant captivait leur attention là. À un moment donné, l'un d'eux cria «Ouais! L'école est terminée!» et ils sortirent (pour ce faire, ils ne sont pas partis dans la même direction que moi).

De ce fait, l'école me semblait vide. Plus aucun élève pour entraver ma route, plus rien! Même que le sol n'était plus aussi glissant. Je pouvais grimper, sauter, courir et même si cela semblait difficile, j'y arrivais. À la limite, je me sentais libre, malgré la tension et l'exication d'avoir pus m'en sortir.

Je n'entendais plus mes poursuivants, mais je ne voulais pas m'arrêter. Je devais être au sixième étage à ce moment-là.

Puis, en descendant les marches, je me suis arrêtée à la dernière minute lorsque j'ai réalisé que la moitié de l'escalier avait été détruite. C'était comme si on avait détruit les 4 étages du dessous. Je voyais une partie du couloir du premier étage et... J'ai sauté.

En fait, j'ai sauté tête première (littéralement). En réalité, je suis assez peureuse quand il est question des hauteurs, mais ce n'était pas le cas dans ce rêve. La sensation, même imaginaire, de sauter dans 'le vide' sans rien pour se raccrocher, sans rien pour nous retenir, était incroyable!

Je suis atterit bruyamment, sans me blesser pourtant. J'ai continué ma course jusque dans un second couloir blanc (lui était plus long). C'était une section d'arcade pour les élèves dans leurs temps libres, mais elle était vide, puisque l'école était 'terminée'.

Finalement, je suis entrée dans un local de cour à l'autre bout. J'ai refermé la porte derrière moi et en me retournant, découvrit qu'il s'agissait du local d'art infographie (un cour que j'ai dans la vraie vie).

Malgré tout le bruit, personne ne m'a réellement remarqué. Un élève, peut-être deux ont tourné la tête vaguement dans ma direction pour voir de qui il s'agissait, mais sans plus. C'était en plein cour, mais cela n'avait rien à voir avec l'infographie.

L'éclairage était très relaxant, penchant vers les couleurs chaudes (l'orange surtout). Et puis, il y avait un de ces désordre! Des livres, partout sur les bureaux, entres les ordinateurs, sur ceux-ci même! Par terre, des couvertures. Certains élèves étaient échoués dans une pile de livres et de couvertures de toute sorte. Certains dormaient, la tête enfouie dans un oreiller moelleux. Mine de rien, c'était confortable. En sachant que mes poursuivants pouvaient entrer d'un moment à un autre dans la pièce, je me suis assise dans un tas de couvertures, derrière une pile de livres qui me cachait de l'entrée. Donc, si on devait entrer, on ne pouvait pas me voir, à moins de s'approcher.

Je me suis alors souvenue que ce cour était un cour auquel je devais normalement assister (à ce moment précis). Donc je me suis mise à écouter ce que disait le professeur (j'en profitais pour reprendre mon souffle également).

Le pauvre était très intéressé par ses propres explications, mais ne voyait pas que les élèves somnolaient. Mais comme l'atmosphère était agréable et l'éclairage réduit, il faisait juste assez frais, c'était difficile de s'intéresser complètement à ce que l'homme disait tant on pouvait s'endormir à n'importe quel moment.

À un moment, il indiquait sur un grand écran plusieurs couvercles de métal qui, une fois unis, pouvaient résulter quelque chose de tout simplement «IN-CRO-YA-BLE» selon lui (oui, il décortiquait chaque mot de cette façon lorsqu'il était lui-même impressioné). De ce que j'ai compris, c'était que, par exemple, de 5 de ces métaux, ils avaient tous une particularité. Si l'un spécifique entrait en contact avec un autre, il résultait un évènement spécifique. Si un autre en particulier s'ajoutait, cela changerait tout le résultat. Il tenta de faire un exemple de tout ça avec une bouteille d'eau et d'une balloune transparente remplie d'eau. Il en renversa la moitié et dû interrompre son exemple. Finalement, tout le monde s'est contenté de l'image animée sur l'écran, qui démontrait les objets métaliques se rapprocher les uns des autres.

Plusieurs élèves entraient ça et là dans le local. Et chaque fois, je me penchais vers l'avant, en 'petit bonhomme' tout en espérant que ça ne soit pas ceux qui me cherchait. Cependant, ça ne semblait pas être eux.

Avec du recul, je crois que ces gens étaient très intéressés par le 'lion blanc'. Et, il me semble qu'ils voulaient faire une expérience sur moi. Et qu'il y avait peu de chance qu'elle tourne en ma faveur, que cela pouvait me tuer. Seulement, ce n'était qu'une intuition. Car concrètement, il n'y avait pas de signe, ni rien qui ait dit clairement que c'était ça. Il faut dire que j'étais si confuse que je ne pouvais pas dire ce que c'était. Pour ma part, ma peur n'avait rien d'imaginaire, je craignais vraiment pour ce que je «devais protéger».

Malheureusement je ne suis pas arrivée à bout de ce rêve, car je me suis réveillée paniquée, au moment où la porte s'est ouverte en claquant (dans mon rêve). Et que, perssuadée qu'on m'avait trouvée, mon coeur s'est emballé.

Donc, c'était mon rêve!

Je me demandait ce qu'il pourrait bien représenter? Merci beaucoup à l'avance >,< !!!!
(Pardon pour les fautes, je vais repasser mais j'ai écrit en me levant, donc je ne voulais rien oublié et j'ai écrit rapidement.. ^^'')


Dernière édition par The escapist le Lun 26 Déc - 23:45, édité 3 fois
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Sam 24 Déc - 17:04

Vu la longueur de ton rêve, je ne pense pas pouvoir m'y pencher ce week-end, demain n'étant pas disponible du tout.

Bon Noël. Very Happy

A bientôt

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  The escapist le Sam 24 Déc - 18:20

Oui, biensûr je comprends! Merci encore et bon Noël à toi aussi ! Razz
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Jeu 29 Déc - 18:37

Me revoilà et désolée pour le retard,

La forêt représente le psychisme de la rêveuse et ce qui s'y passe, comment elle évolue.

Donc là tu te retrouves devant des cibles, et tu vois des des flèches surgissant du bois en essayant de les atteindre.

Ce passage indique qu'inconsciemment tu ressens comme une atteinte à ta liberté, peut être ta liberté de penser, d'agir, de grandir...même si la flèche a généralement un sens positif, vu la suite de ton rêve je ne le pense pas dans le cas présent. (Au fond de moi, je savais que ces quelques cibles n'étaient qu'un prétexte pour essayer de toucher un animal) Symboliquement cet animal pourrait bien te représenter, comme une proie facile pour la gente masculine... Rolling Eyes

Je ne vais pas tout détailler cela me prendrait des heures car ton rêve est très riche de symboles. Je vais donc m'arrêter sur certains passages révélateurs.

Le passage de la terre et des racines puis la suite..

Ces racines parlent de ton passé, de tes propres racines familiales, héréditaires. Il est donc nécessaire de comprendre pourquoi ce rêve te ramène à tes racines, car elles te ramène à qqchose d'effrayant du passé, qqchose que tu as vécu ou vu, entendu ? mais qui était effrayant pour l'enfant que tu étais.

Le passage du lion est effectivement très positif, la force, le courage, la maturité, et ce dialogue que tu as eu avec le lion est très intéressant sur le plan symbolique, il t'apporte la sécurité intérieure, l'énergie maîtrisée.

Cette autre fille représente une partie de toi, celle qui te montre ton changement intérieur, ces cheveux blancs sont le signe de la sagesse et de la pureté.
(Cette chevelure blanche était un symbole important pour moi, car j'avais le sentiment que c'était quelque chose que l'animal m'avait donné. Quelque chose de très positif.) Oui tout à fait.

La suite du rêve est très contrastante.

La douche représentait une prison.
J'ai donc envie de te demander s'est-il passé un évènement important pour toi dans la salle de bains à une époque ?. Un souvenir désagréable, honteux, humiliant ? une situation dans laquelle tu resterais enfermée inconsciemment.

Car la douche est un lieu libérateur, donc le fait de l'associer à la prison en rêve est plutôt révélateur d'un évènement associé à cet endroit.

Je te rappelle que cette fille du rêve est une partie de toi.

Arrow Lorsque je suis sortie, la première chose que je me suis dite intérieurement était «Je n'ai pas respecté les règles».

As tu une éducation stricte ? crains tu ton père ?
As tu subi des attouchements sexuels non désirés ?

La suite de la course et de la fuite reflète une angoisse profonde, une peur du passé. (Dans mes rêves, il m'arrive souvent de devoir fuir)
Ce type de rêve récurrent demande d'analyser plus profondément qu'est ce que tu cherches à fuir dans ta vie, des souvenirs enfouis dérangeants ?

Le passage du prof et de ses explications qu'as tu ressenti dans ton rêve, comment as tu vécu ce passage dans ton rêve ?

Globalement ton rêve reflète une angoisse profonde, ce lion blanc est ta force intérieure, celle qui t'a guidée jusqu'à aujourd'hui, mais je me demande ce qui t'amène toujours à fuir dans tes rêves, par quoi te sens tu rattrapée ? des pensées obsédantes ? des souvenirs angoissants ?

Fais moi part de tes commentaires.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  The escapist le Jeu 29 Déc - 20:20

La douche représentait une prison.
J'ai donc envie de te demander s'est-il passé un évènement important pour toi dans la salle de bains à une époque ?. Un souvenir désagréable, honteux, humiliant ? une situation dans laquelle tu resterais enfermée inconsciemment.

→ J'ai dû relire ta question plusieurs fois tellement je trouvais ça troublant... Car, plus j'y pense et oui, il s'est effectivement passé quelque chose là, mais ce n'est pas un mauvais souvenir. Je m'explique: Il y a quelques années, mon meilleur ami et moi nous nous taquinions et on a fini par atterir dans la douche (je précise tout de suite que ce n'était rien de sexuel, nous sommes restés habillés et tout, on faisaient juste se chamailler et rire comme des gosses xD). Ça devait être la première fois ou la deuxième fois qu'il venait chez moi et, accidentellement, il avait ouvert l'eau de la douche (pendant nous y étions) ... Ça m'a réellement traumatisé! (positivement, car chaque fois qu'on en parle aujourd'hui, on a du mal à cacher notre sourire). Quand nous sommes sortis, mon père passait tandis que l'on sortait et il nous a vu rigoler, mouillés de la tête aux pieds et, il était resté perplexe car il n'avait encore jamais vu mon ami... (On en a ri longtemps!).

Mais... Pour en revenir au sujet «un souvenir désagréable, humiliant», il s'est passé beaucoup de choses avec cet ami en question par la suite... J'ai réalisé qu'il m'avait menti sur un certain sujet et ma réaction face à ce mensonge a fait un froid pendant un temps. Aujourd'hui, ça va mieux, mais repenser à tous ces bons moments passés avec lui me laisse nostalgique, car je sais que ça ne reviendra jamais comme avant, surtout que nous avons changés, chacun de notre côté. Ça m'a prit énormément de temps me remettre de ce mensonge et, oui, parfois je vois cela comme étant une sorte d'humiliation (même si personne d'autre n'est impliqué). Encore aujourd'hui, je dois dire que ce temps ou nous étions aussi à l'aise l'un envers l'autre me manque. Donc, concernant la douche, c'est le seul élément qui me vient.


Lorsque je suis sortie, la première chose que je me suis dite intérieurement était «Je n'ai pas respecté les règles».

As tu une éducation stricte ? crains tu ton père ?

→ Ni l'un ni l'autre en fait! J'ai été éduquée correctement et mon père... Enfin, disons que je m'entends mieux avec mon frère et ma mère, mais c'est quelqu'un de vraiment très bien (le genre maladroit dévoué au bien être de sa famille quoi ^^). Le problème étant que l'on se ressemble beaucoup sur le plan du caractère, donc nous n'arrivons pas à nous entendre (nous avons tous deux du mal à s'expliquer clairement >>). Tout cela pour dire que je ne le crains pas ^^.

As tu subi des attouchements sexuels non désirés ?

→ Jamais, heureusement! XD

La suite de la course et de la fuite reflète une angoisse profonde, une peur du passé. (Dans mes rêves, il m'arrive souvent de devoir fuir)
Ce type de rêve récurrent demande d'analyser plus profondément qu'est ce que tu cherches à fuir dans ta vie, des souvenirs enfouis dérangeants ?

→ Hé bien, concrètement, la première chose que je serais portée à répondre pour cette question serait que je cherche à fuir ma timidité. Dans la vie de tous les jours, je suis quelqu'un de vraiment très timide... Il me semble que sa remonte au début primaire: Avant j'avais une confiance incroyable (et à juste titre), mais à l'école, je n'avais pas de très bons résultats et ça a commencé à flancher. Donc depuis je n'ai pas pus remédier à cela. Cette nuit encore, j'ai rêvé que je devais faire une pièce de théâtre et ma panique était aussi imposante et grande que dans ce rêve-ci. (D'ailleurs, je risque d'ouvrir un autre sujet concernant ce rêve).

De plus, quand je réalise la chance que j'ai, que ce soit sur la santé, la famille ou quoi que ce soit, j'ai peur, la constante peur que l'on puisse m'arracher tout cela. Ce qui est absurde finalement, car on ne peut pas voler tout ça à quelqu'un.

Pour les souvenirs, je n'ai rien connu de réellement traumatisant. Si ce n'est quelques funérailles, je ne vois pas ce qui m'aurait vraiment marqué.


Le passage du prof et de ses explications qu'as tu ressenti dans ton rêve, comment as tu vécu ce passage dans ton rêve ?

→ Concrètement, je ne me concentrais pas vraiment sur ce que faisait/disait le prof. Tout ce dont j'avais conscience, était que je pouvais me remettre de ma course et reprendre mon souffle. J'étais à la fois détendue par l'atmosphère, mais aussi angoissée intérieurement, car même en écoutant ce qui était dit dans le cour, la quasi-totalité de mon attention était braquée sur la porte de derrière, à savoir, si elle allait s'ouvrir sur mes poursuivants. Ça dépendait du moment en fait. Tantôt il ne se passait vraiment rien, donc j'écoutais le phénomène qu'étaient ces couvercles en métal, tantôt je regardais derrière moi, angoissée car je toruvais ça louche qu'ils ne soient pas encore arrivés ici.

C'était un peu comme un enfant qui joue à se cacher: il est excité de savoir si on va le trouver, mais en même temps, il y a une certaine angoisse quand il entend quelqu'un s'approcher. Dans mon rêve, c'était un peu la même chose, mais sans l'excitation que procure le jeu.


Globalement ton rêve reflète une angoisse profonde, ce lion blanc est ta force intérieure, celle qui t'a guidée jusqu'à aujourd'hui, mais je me demande ce qui t'amène toujours à fuir dans tes rêves, par quoi te sens tu rattrapée ? des pensées obsédantes ? des souvenirs angoissants ?

→ Le fait que ce rêve reflète une «angoisse profonde» me ressemble plus qu'autre chose en fait. Je suis très angoissée et je cherche partout la façon de me calmer! Pour la fuite, peut-être que cela reprend ma vie typique: Comme je suis du genre à vouloir me cacher sous le plancher ou entre le mur et la peinture pour passer inaperçue, je ne serais pas du genre à tenir tête à grand monde. Si une situation imposante survient, je ne m'imagine pas à être la première à me dresser-là pour régler le problème. Ce trait de caractère me dérange énormément, mais j'ignore comment le changer, donc malgré mes efforts je vis avec. J'imagine que dans mon rêve, c'est la même chose: je préfères fuir plutôt qu'affronter. Il faut dire aussi, quand je rêve que je me défend ou que je me 'défoule' ça ne marche jamais comme je le voudrais! Le pire étant que j'ai conscience de mes capacités, de mon influence (si je le désire) et de ma détermination, mais rien ne semble vraiment en valoir la peine... En même temps c'est plus compliqué que ça. Bref, je suis en train de débaler ma vie!!! XD

Merci beaucoup Harmonie, ton interprétation du rêve est vraiment très révélatrice! Merci encore de prendre le temps de te pencher sur mes rêves, c'est très apprécié!!! Very Happy


avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Ven 30 Déc - 12:39

Merci pour tes commentaires, et en passant rapidement sur le fourm, je lis :

Arrow Merci beaucoup Harmonie, ton interprétation du rêve est vraiment très révélatrice!

En quoi elle est révélatrice pour toi ?

Perso, j'ai remarqué quelques contradictions entre ta réponse, mon interprétation et le fait que tu dises qu'elle te parle...

A+


_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  The escapist le Ven 30 Déc - 18:10

En quoi elle est révélatrice pour toi ?

→ J'ignore comment expliquer cela clairement, mais je trouve la manière dont tu interprète tous les éléments du rêve très 'logique'. Par exemple, si l'on observe un rêve et que l'on analyse tous ses symboles, il y a de fortes chances que l'on arrive à un certain résultat, ou on peut parler brièvement de son sens (encore faut-il savoir ce que le rêveur a ressenti pendant le rêve). Mais comme je suis celle qui a rêvé à ce songe, il y a certains éléments qui, comme tu dis, ne semble pas s'aligner avec ma réponse.

La douche par exemple, je comprend ce que tu as voulu dire par le fait que la douche est un lieu libérateur normalement, mais dans le rêve, c'était vraiment du point de vue d'un enfant. J'inciste sur ce détail car la douche n'était pas là pour que l'on se lave ou qu'on se détende, c'était vraiment pour faire office de prison. Je crois que ça aurait pus être un garde robe ou n'importe quoi qu'on aurait pus utiliser qui aurait été petit et qu'on puisse fermer la sortie. J'ai du mal à l'expliquer, petite j'aimais vraiment les jeux de rôles, donc quelque part je me comprend...

Ensuite tu as parlé du sens des paroles «Je n'ai pas respecté les règles». Encore une fois c'était du point de vue d'un enfant et, même si on est porté à le croire en lisant cette parole dans le contexte du rêve, ce n'était qu'un constat. Ce n'était pas comme si tout le long du rêve j'avais eu peur à cause de cela! Encore une fois je ne me sentais pas concrètement en danger, mais c'était différent pour ce que je voulais protéger.

J'ignore si quelque chose cloche dans ma réponse précédente, mais j'ai été très franche me concernant Rolling Eyes
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Ven 30 Déc - 19:17

Je pense qu'on ne se comprends pas, et vu la longueur de ton rêve ça va être un peu long et difficile à t'expliquer, mais je veux bien essayer.

Donc tu dis que mon interprétation est révélatrice mais au final quand je lis tes réponses, cela ne correspond pas du tout à mon interprétation, donc 1ère contradiction.

Pour reprendre le point important de ce rêve, la douche, ce qu'il faut que tu comprennes c'est que le psychisme ne prend pas des symboles au hasard, et s'il a pris la douche en représentation d'une prison dans le rêve et non un garde robe, c'est qu'il y a une raison importante. Le fait que tu aimes le jeu de rôle n'a rien à voir.

Et quand tu dis : Mais comme je suis celle qui a rêvé à ce songe, il y a certains éléments qui, comme tu dis, ne semble pas s'aligner avec ma réponse.Justement parce que tu analyses ça d'un point de vue conscient, mais tu ne fais pas appel à la symbolique onirique qui représente bien autre chose.

Il est possible qu'en état conscient tu n'es pas accès à une partie de toi que tu refoules, néanmoins tu devrais relire mon interprétation sur ce passage de la douche et ta 1ère réponse.

A ce sujet, je voudrais savoir quel âge tu avais quand tu t'es retrouvée dans la douche avec ton meilleur ami ? te souviens tu en vrai ce que tu ressentais pour lui et dans cette situation?

Tu dis : Ça m'a réellement traumatisé! (positivement, car chaque fois qu'on en parle aujourd'hui, on a du mal à cacher notre sourire).Traumatisé n'est jamais positif, traumatiser veut dire choquer profondément, donc je pense que tu n'as pas utilisé le bon terme pour t'exprimer ce qui ne facilite pas notre échange.

En vrai, quand tu as croisé ton père, dans cette tenue trempée, qu'as tu ressenti face à ton père ? de la gêne ? honte ? t'a t-il par la suite demander des explications ?

Ensuite tu parles que ton meilleur ami t'a trahi, et que tu t'es sentie humiliée, peut tu me dire si c'est pas trop indiscret pourquoi ? si je te pose la question, c'est en fait pour te faire prendre conscience que le symbole de la douche associée à la prison a toute son importance dans ton rêve.

Car si tu relis bien mon interprétation et tes réponses sont tout à fait cohérentes au sujet du passage de la douche quand je dis : une situation dans laquelle tu resterais enfermée inconsciemment.

Après tu me parles d'une timidité presque maladive si je comprends bien, mais avec ce garçon tu n'étais pas timide ?

Tu as un petit amoureux en vrai ? en as tu déjà eu un ?

La timidité d'une manière générale s'installe chez des personnes anxieuses, donc le fait que tu cherches souvent à fuir dans tes rêves sont très révélateurs de cette anxiété et encore une fois reflète une peur profonde, mais peur de quoi ?... de la sexualité ? Rolling Eyes

Par ailleurs tu ne m'as pas répondu sur le passage des racines...

concernant ma question : As tu une éducation stricte ? crains tu ton père ?
Tu me réponds :

→ Ni l'un ni l'autre en fait! J'ai été éduquée correctement.

Ce n'est pas ce que je te demande, tu veux donc dire que tes parents ne sont pas autoritaires et ne t'impose pas certaines règles de conduites à la maison ?

Pourquoi dans ton rêve tu dis : Lorsque je suis sortie, la première chose que je me suis dite intérieurement était «Je n'ai pas respecté les règles».

A quoi pensais tu dans ton rêve ?
Et en vrai qu'est ce qui pourrait t'amener à penser cela ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  The escapist le Ven 30 Déc - 21:23

A ce sujet, je voudrais savoir quel âge tu avais quand tu t'es retrouvée dans la douche avec ton meilleur ami ? te souviens tu en vrai ce que tu ressentais pour lui et dans cette situation?

→ Em... Je devais avoir 13 ou 14 ans. Et oui je me souviens bien de ce que je ressentais pour lui, je le prenais un peu comme mon frère. Je crois que si j'aurais eu des sentiments amoureux pour lui, nous n'aurions pas pus être aussi idiots et à l'aise l'un envers l'autre. Donc, oui, un peu comme mon frère ^^

Tu dis : Ça m'a réellement traumatisé! (positivement, car chaque fois qu'on en parle aujourd'hui, on a du mal à cacher notre sourire).Traumatisé n'est jamais positif, traumatiser veut dire choquer profondément, donc je pense que tu n'as pas utilisé le bon terme pour t'exprimer ce qui ne facilite pas notre échange.

→ Je me suis mal exprimée visiblement, je voulais dire que l'on en parle souvent, lui et moi. Quand on cherche quelque chose de drôle à dire, on fini toujours par aboutir sur ce sujet-là ^^

En vrai, quand tu as croisé ton père, dans cette tenue trempée, qu'as tu ressenti face à ton père ? de la gêne ? honte ? t'a t-il par la suite demander des explications ?

→ Mon père n'est pas vraiment sévère, mais on pouvait lire l'incompréhension totale dans ses yeux. Dison qu'il ne s'attendait pas à ce que l'on sorte de la salle de bain, en riant comme des gosses, trempés de la tête aux pieds. Moi, je ne me sentais pas particulièrement mal. Plus tard, quand l'ami en question est parti, j'ai expliqué à mon père et il m'a dit que sur le coup il avait été surpris, mais pas inquiet.

Ensuite tu parles que ton meilleur ami t'a trahi, et que tu t'es sentie humiliée, peut tu me dire si c'est pas trop indiscret pourquoi ? si je te pose la question, c'est en fait pour te faire prendre conscience que le symbole de la douche associée à la prison a toute son importance dans ton rêve.

→ Je n'ai pas envie d'expliquer quel était ce mensonge, mais oui, plus j'y pense et plus je comprends le sens de la douche dans ce rêve, comme une prison. J'ai passé beaucoup de temps à méditer sur le sujet, mais maintenant je connais le sens de tout ça et je comprends mieux de mon côté. Sinon, dans ce temps-là, je voyais cela comme un mensonge ou une trahison, car dans cette période ou l'on se disait tout, lui m'avait menti à son sujet de sorte que je m'intéresse à lui et que je le voit comme étant plus qu'un ami. Après quoi je ne lui en ai jamais parlé et je cherchais à comprendre ses intentions.

Après tu me parles d'une timidité presque maladive si je comprends bien, mais avec ce garçon tu n'étais pas timide ?

→ Non. Enfin, après, car au début, j'étais très timide. Mais comme nous avions une passion commune, ça a été facile de bien s'entendre. Lui a un don pour mettre à l'aise et faire rire, donc, disons que ça a été très facile. Après... Dison qu'on était très francs. On se parlait de tout et de rien, c'était vraiment comme un frère à qui je pouvais parler de tout et, non, à ce moment-là je n'étais plus timide de le voir.

Tu as un petit amoureux en vrai ? en as tu déjà eu un ?

→ Non, je n'en ai jamais eu. Il faut dire que cela me rend dingue. Dans le sens que je me trouve trop jeune pour entamer ce genre de relation. C'est peut-être vieux jeu comme manière de penser mais je crois avoir tout mon temps pour ça.

La timidité d'une manière générale s'installe chez des personnes anxieuses, donc le fait que tu cherches souvent à fuir dans tes rêves sont très révélateurs de cette anxiété et encore une fois reflète une peur profonde, mais peur de quoi ?... de la sexualité ?

→ Possible, il faut dire que je ne me suis jamais rendu jusque-là (même pas un peu XD). J'ai relativement peur de l'inconnu.

Ces racines parlent de ton passé, de tes propres racines familiales, héréditaires. Il est donc nécessaire de comprendre pourquoi ce rêve te ramène à tes racines, car elles te ramène à qqchose d'effrayant du passé, qqchose que tu as vécu ou vu, entendu ? mais qui était effrayant pour l'enfant que tu étais.

→ Hm... Pour ça je ne sais vraiment pas. Comme je le disais plus tôt, j'ai eu une enfance vraiment très aisée. Je ne me souviens pas d'avoir vécu quoi que ce soit de grave, je veux dire... Personne dans ma famille n'a touché à une cigarette, personne ne se drogue, personne n'a été violé ou quoi que ce soit du genre, je ne me suis jamais fait battre, nous n'avons jamais manqué de rien, je m'entend avec mes parents comme avec mon frère, je n'ai jamais eu d'accident, eux non plus, etc...

Mais le fait que les racines dans mon rêve soient le symbole de mes 'racines héréditaires', enfant j'avais seulement deux peurs. J'avais peur qu'il arrive quelque chose à mes parents ou à mon frère et la nuit, jusqu'à un certain âge, je faisais toujours des cauchemars. Mais ça, je ne vois pas le lien avec la famille ...


Concernant ma question : As tu une éducation stricte ? crains tu ton père ?
Ce n'est pas ce que je te demande, tu veux donc dire que tes parents ne sont pas autoritaires et ne t'impose pas certaines règles de conduites à la maison ?

→ En fait, je n'ai jamais été une enfant à problèmes. J'ai pratiquement toujours eu ma mentalité actuelle (donc relativement mature). Alors, mes parents n'ont jamais vraiment eu à être sévère avec moi, puisque j'étais très obéissante. ^^ (Ok, ça sonne étrange comme phrase, mais c'est l'harmonie totale à la maison xD). Mais oui il y a des 'règles de conduites' mais je les respectes toutes bien, donc no problem ~

Pourquoi dans ton rêve tu dis : Lorsque je suis sortie, la première chose que je me suis dite intérieurement était «Je n'ai pas respecté les règles».

A quoi pensais tu dans ton rêve ?
Et en vrai qu'est ce qui pourrait t'amener à penser cela ?

→ C'était un peu le contexte que je sortais du jeu. Encore du point de vue d'un enfant. En vrai, j'ai franchement du mal à voir ce qui pourrait y être associé... Parce que des règles, c'est assez vaste non? À la maison ou à l'école, j'ai un comportement exemplaire, donc je ne vois pas en quoi je pourrais ne pas respecter des règles? C'est peut-être aussi l'inverse non? Dans le sens que je suis tellement habituée à me plier au règlement que cela pourrait m'effrayer de ne pas m'y soumettre?
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Ven 30 Déc - 21:43

Au vu de ta réponse, il est compliquée pour moi d'être plus claire car je pense que tu n'as pas la maturité nécessaire pour comprendre ce que j'essaie de te dire à travers la symbolique de ton rêve, car pour moi tes réponses sont parlantes, mais il est à toi d'en prendre conscience pas à moi...

Tu dis avoir une famille exemplaire, et pourtant avoir fait beaucoup de cauchemars enfant, moi tu vois ça, ça ne semble pas normal. Cette peur non justifiée de perdre ta famille prendre racine quelque part...

Etre une enfant très obéissante peut être perçue de façon suspecte non ? ... Rolling Eyes

Et concernant les respects règles, et bien il faut que ta réflexion soit spontanée, que ce soit dans ton rêve, ou dans ta vie, j'ai l'impression que tu ramènes tout à la raison, alors qu'un rêve est l'expression ce qui se passe émotionnellement à l'intérieur de toi de façon inconsciente.

Alors je pense qu'on va en rester là, et je t'invite à lire dans quelques jours ou semaines tous ces échanges et peut être que tu verras les choses différemment.

Comme je dis souvent aux rêveuses quand elle n'arrive pas à faire de rapprochements, de prendre du recul et de relire ultérieurement nos échanges.

Passe de bonnes fêtes de fin d'année Very Happy


PS : Rassures toi tu n'as que 16 ans et ce n'est pas toujours facile à comprendre l'analyse des rêves. Et concernant les relations amoureuses, oui tu as le temps si tu n'en ressens pas l'envie...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Ven 30 Déc - 22:57

Je viens de reprendre ce passage que j'avais zappé tout à l'heure :

Arrow donc je ne vois pas en quoi je pourrais ne pas respecter des règles? C'est peut-être aussi l'inverse non? Dans le sens que je suis tellement habituée à me plier au règlement que cela pourrait m'effrayer de ne pas m'y soumettre?.

Intéressant comme remarque... cela t'amène donc à prendre conscience de quoi quand tu dis ça ?

Essaye d'y réfléchir en pensant globalement à tout ce que l'on a dit au sujet de ton rêve.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Lun 2 Jan - 20:35

The escapist a écrit:Etre une enfant très obéissante peut être perçue de façon suspecte non ? ... Rolling Eyes

→ Oui c'est sur, mais ce n'était pas dans ce sens-là que je disais ça ! siffle
Oui bien sûr, j'avais bien compris...

que je suis tellement habituée à me plier au règlement que cela pourrait m'effrayer de ne pas m'y soumettre?.

Intéressant comme remarque... cela t'amène donc à prendre conscience de quoi quand tu dis ça ?

→ Rien de très loin finalement. Il faut dire que parfois je vois les choses plus grosses qu'elles ne le sont déjà et je peut voir un avertissement comme si c'était la fin du monde (dans ce sens je parle surtout de l'école). J'aimerais qu'on me voit fiable dans tous les sens du terme et.... Je crois que dans ce rêve de fuite, c'était peut-être aussi la panique d'avoir fait quelque chose que je n'avais jamais fait avant. Je veux dire, contrer les règles volontairement.

Je pense que ta remarque va dans le sens que tu souhaites être tellement conforme à ce que l'on attend de toi, et qu'au final tu n'es plus toi réellement, tu perds de ta personnalité... Ce rêve met en avant ce dont tu es capable de faire, mais tu penses avoir enfreint les règles car tu n'es pas habituée à penser par toi même et à faire ce qui est bon pour toi.

Ta timidité vient du fait de là, tu n'oses pas t'exprimer par toi même de peur de te sentir rejetée par les autres, ou pas apprécier comme tu le recherches.

Etre attachée à sa famille est une chose normale et légitime, mais être dépendante d'eux au point d'avoir peur de les perdre est un signe sous-jacent d'une problématique plus profonde.



Comme pour l'histoire de la nouvelle dent, j'ignore si j'ai touché juste, ou si mon interprétation n'est encore basée que sur le côté rationnel? C'est encore très probable, c'est ma première référence quand je dois juger quelque chose....


Oui il est temps de penser par toi même et d'avoir tes propres références...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  The escapist le Mer 4 Jan - 19:01

Je pense que ta remarque va dans le sens que tu souhaites être tellement conforme à ce que l'on attend de toi, et qu'au final tu n'es plus toi réellement, tu perds de ta personnalité... Ce rêve met en avant ce dont tu es capable de faire, mais tu penses avoir enfreint les règles car tu n'es pas habituée à penser par toi même et à faire ce qui est bon pour toi.

Ta timidité vient du fait de là, tu n'oses pas t'exprimer par toi même de peur de te sentir rejetée par les autres, ou pas apprécier comme tu le recherches.

Etre attachée à sa famille est une chose normale et légitime, mais être dépendante d'eux au point d'avoir peur de les perdre est un signe sous-jacent d'une problématique plus profonde.

→ Oui je crois aussi. Si je devais voir les choses comme ça, c'est tout à fait ce qui se passe. Et avec ça, j'ai été capable d'interpréter un ancien rêve dont je n'ai pas vraiment parlé sur le forum. C'était celui sur le théâtre. Ça revient un peu à dire la même chose que ce que tu viens de dire: Dans ce rêve (j'explique brièvement), j'essayais de jouer un rôle très étrange qui, finalement, ne me ressemblait pas du tout. Plus j'essayais d'y correspondre, moins ça allait. Je faisais ce rôle car tout le monde l'attendait de moi et pour ne pas les décevoir je me suis prêtée au jeu.... Bref, en lisant ce que tu venais d'écrire, j'ai trouvé que cela me rappelait vraiment ce rêve sur le théâtre.

Merci beaucoup harmonie, c'est beaucoup plus clair maintenant! Very Happy
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fuite incessante

Message  Harmonie le Mer 4 Jan - 21:10

Bonsoir The escapist,

Je confirme ton interprétation concernant ton rêve de théatre, il s'agit de la même chose que ce je t'ai expliqué plus haut.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum