paralysie du sommeil?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

paralysie du sommeil?

Message  julie031 le Mar 8 Nov - 12:08

bonjour à tous et toutes!
je m'appelle Julie et j'ai 28ans. Je voudrais vous parler de cauchemars que je fais très souvent_ plusieurs fois par mois_ et depuis des années, le plus récent s'est produit avant-hier (dimanche).
Pendant mon sommeil, je suis "réveillée", ou plutôt alertée, par une présence qui me fait très peur, tout près de moi..en quelques secondes je me sens comme éjectée de mon corps (ou aspirée vers le bas, c'est difficile à expliquer), c'est très violent, j'en ai le souffle coupé..commence ensuite la paralysie..j'essaie de me débattre mais je ne peux pas bouger, j'essaie de crier pour réveiller mon compagnon mais je ne peux qu'émettre de faibles sons..j'ai vraiment la sensation de ne pas être seule dans mon propre corps, et je me débats pour chasser cet "autre"..je ne suis pas croyante et l'ésotérisme n'a sur moi aucun attrait malsain (entendez obsessionnel); cependant, dernièrement, après avoir fait quelques recherches sur le sujet, j'ai commencé à agir pendant ces "attaques" comme si une entité essayait réellement de prendre possession de mon corps pendant mon sommeil..bizarrement je me sens moins effrayée quand ça m'arrive, je crie mentalement "laisse moi tranquille, je n'ai pas peur de toi !"..et depuis les crises durent moins longtemps..
Quand j'arrive à reprendre le contrôle de mon corps, j'essaie d'allumer ma lampe de chevet pour me réveiller tout à fait parce que si je me rendors de suite ça recommence très souvent..seulement quand je trouve enfin le cordon la lumière ne s'allume pas..c'est très réel, je sens mes doigts qui tatonnent à la recherche de l'interrupteur, je les sens appuyer dessus..parfois je me lève, je traverse ma chambre pour aller allumer le plafonnier..c'est très éprouvant parce que j'ai toujours peur, je ressens toujours quelque chose avec moi dans la chambre..et quand j'arrive enfin à l'interrupteur ça ne fonctionne pas non plus..là je comprends que je dors encore et je fais un effort, presque physique pour replonger dans le sommeil et me réveiller à nouveau..je ne me rends jamais compte de mon retour dans le lit alors que traverser la chambre pour chercher la lumière est toujours très réaliste..je dois souvent m'y reprendre à plusieurs fois..c'est vraiment pénible et terrifiant et le manque de sommeil est difficile à gérer, j'ai presque tout le temps peur de m'endormir, surtout depuis que mon compagnon travaille loin de chez nous et qu'il ne rentre pas le soir. Je me pose des questions, j'ai lu pas mal d'articles concernant la paralysie du sommeil et je suis heureuse d'y trouver une explication à la première partie de ces cauchemars (sensation de ne plus pouvoir respirer, paralysie corporelle, terreur profonde) mais je 'ai rien trouvé qui puisse expliquer le reste..ces moments hyper réalistes où j'ai vraiment l'impression d'être réveillée, où je continue à avoir peur alors que j'ai retrouvé le contrôle de mon corps..si quelqu'un vit la même chose ou possède une explication qui pourrait m'aider à mettre un terme à ces nuits épouvantables..j'ai besoin d'aide et je ne sais pas vers qui me tourner.
Je vous remercie d'avoir pris le temps de me lire, à bientôt sur le forum

julie031

Messages : 5
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: paralysie du sommeil?

Message  Harmonie le Mer 9 Nov - 19:20

Bienvenue Julie sur le forum,

Arrow ..je ne me rends jamais compte de mon retour dans le lit alors que traverser la chambre pour chercher la lumière est toujours très réaliste

Donc on est bien d'accord que tu n'es pas somnabule et que tout cela se vit en rêve ?


Arrow j'ai lu pas mal d'articles concernant la paralysie du sommeil et je suis heureuse d'y trouver une explication à la première partie de ces cauchemars (sensation de ne plus pouvoir respirer, paralysie corporelle, terreur profonde) mais je 'ai rien trouvé qui puisse expliquer le reste..

Pour ma part je dirais que c'est normal, car avant d'utiliser le terme de de paralysie du sommeil, moi je parlerais de terreur nocturne.

Mais vu que tu dis cauchemarder depuis longtemps, je voudrais savoir quel est le contenu récurrent de tes cauchemars ? peut tu en déposer 2 autres récents dans les rubriques appropriées pour me faire une idée plus précise.

Car les cauchemars depuis de longue date indique au rêveur que ses résistances psychiques s'affaiblissent, et je me demande comment tu te sens dans la vie de tous les jours, souffres tu de troubles d'angoisse ? ou d'autres choses ? ... La sensation d'être possédée en rêve reflète un trouble d'angoisse profond venant souvent de l'enfance.

PS : pratiques tu de la magie ou des trucs ésotériques, style le Ouija ?...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: paralysie du sommeil?

Message  julie031 le Mer 9 Nov - 22:06

Bonsoir Harmony!
merci de ta réponse..alors pour répondre à mon tour, non je ne suis pas somnambule, ensuite ça fait bientôt 6 ans que je fais le cauchemar que j'ai raconté, toujours le même..mais ça fait environ 15 ans que je dors mal la nuit..ça a commencé quand j'ai emménagé chez mon père..je faisais le même type de cauchemars sauf que je n'avais pas cette sensation d'être paralysée..une peur immense me tirait de mon précédent rêve (dont je ne me souviens d'ailleurs jamais) et j'avais l'impression, presque tactile, de quelque chose de très hostile et malveillant dans le noir avec moi..ensuite même histoire..j'essayais d'allumer ma lampe de chevet, ayant VRAIMENT l'impression d'être éveillée mais ça ne marchait pas..comme j'étais sûre d'être réveillée (et c'est CHAQUE fois pareil) je me dis "merde, l'ampoule a grillé, purée c'était vraiment pas le moment"..pour avoir de la lumière parce que je suis terrifiée je traverse la chambre, encore une fois c'est vraiment une épreuve, parce que je sens quelque chose avec moi, j'ai le sentiment que cette chose voit très bien ds le noir et que ma terreur l'amuse..j'ai peur qu"elle m'agrippe ou que je m'en approche en voulant allumer le plafonnier..bref, tous ces détails ne sont peut-être pas utiles mais bon, ça me soulage d'en parler en fait..et quand j'arrive à l'interrupteur principal il ne marche pas non plus..au moment où je me rends compte de ça je suis de retour dans mon lit, entrain de me dire, tu dors, réveilles toi..ça ne m'est jamais arrivée ni maintenant ni à cette époque d'essayer de sortir de ma chambre..et voilà.. souvent ça recommence plusieurs fois..je crois être vraiment réveillée, toujours avec la sensation de ne pas être seule..jusqu'au moment où, enfin, la lumière s'allume..je mets des heures à m'en remettre à chaque fois..

Le pire cauchemar de la sorte que j'ai pu faire, c'est quand je vivais seule près de Montpellier, dans une maison qu'on me prêtait et qui était assez flippante..je dormais sur le canapé, toutes lumières allumées à force de faire des cauchemars dans la chambre..une nuit je me suis réveillée, terrifiée, j'ai regardé autour de moi sans comprendre de quoi j'avais peur..en fait je dormais..j'ai refermé les yeux et quand je les ai rouvert, je sentais (sans le voir) mon corps qui flottait à plusieurs centimètres au dessus du canapé et mon buste était incliné à angle droit vers le bas..je voyais tous les détails de la pièce, vraiment comme à l'éveil, mais tout à l'envers puisque ma tête était en bas.. même des années après (c'était il y a 10 ans ) ça me file les larmes aux yeux d'y repenser tellement j'ai eu peur..bref j'ai refermé les yeux pour me sortir de là et là, encore persuadée d'être réveillé je me suis levée, terrorisée, pour aller me passer sur le visage dans la salle de bain..quand je suis revenue vers le salon le rideau de la fenêtre s'est gonflé, sans un souffle d'air, et je savais que quelque chose de très mauvais était derrière..puis je me suis enfin réveillée..

Pour essayer de répondre du mieux possible à ta question concernant mon état actuel, non je ne me sens pas angoissée, si ce n'est souvent au moment d'aller dormir, j'ai des enfants, un compagnon qui m'aime, nous n'avons pas non plus de problèmes matériels..je ne me sens pas déprimée non plus..je l'ai été, j'allais très mal entre 15ans et 21 ans mais ça fait longtemps que je me sens bien et j'ai beau chercher, je ne vois pas , dans ma vie actuelle, quelles pourraient être les causes de cauchemars pareils..vraiment, je ne vois pas..j'en ai parlé à un psychiatre pdt ma 1ere année de fac (un an avt le cauchemar terrible) et il m'a dit que c'était l'angoisse qui provoquait ça..il m'a prescrit des anxiolytiques mais ça n'a servi à rien sauf que même les nuits où je dormais bien je me réveillais fatiguée et cernée..en tous cas ça ne m'a pas aidée donc j'ai préféré arrêter.
Pour terminer, non je ne pratique pas la magie, la seule fois où j'ai fait qqchose dans ce style, c'était à l'internat au lycée avec des copines..avec une planche de ouija;..mais bon c'était pour plaisanter et ça nous a d'ailleurs fichu un peu la frousse lol..sinon, non, d'un côté je n'ai pas trop envie de me frotter à ça, ça parait bête et superstitieux mais je pense que ça peut être dangereux de s'amuser avec des trucs pareils et puis bon, ça ne m'intéresse pas vraiment..on a déjà tellement à faire pour être bien sur notre planète et avec les autres êtres vivants avant de commencer à vouloir communiquer avec les morts..
je tiens à préciser que j'ai laissé quasiment le même message sur un autre site, vu que je n'étais pas sûre d'avoir de réponse ici..je dis ça au cas où quelqu'un tomberait dessus..puis deux avis valent mieux qu'un j'imagine..
enfin voilà, merci d'avoir pris le temps de me répondre, je suis impatiente de savoir ce que vous en pensez.Bises

julie031

Messages : 5
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: paralysie du sommeil?

Message  Harmonie le Mer 9 Nov - 22:36

Pour moi ces rêves de possession récurrents reflètent ce que j'ai dit précédemment mais je relève 3 phrases qui m'intrigue :


Arrow ça fait bientôt 6 ans que je fais le cauchemar que j'ai raconté, toujours le même..mais ça fait environ 15 ans que je dors mal la nuit

Si je fais un calcul rapide, 15 ans que tu dors mal, donc à partir de l'âge de 13 ans environ.

Que s'est-il passé pour toi à cette époque ?

6 ans que tu fais le même cauchemar, donc tu avais 21 ans environ, que s'est-il passé à cette époque ?


Arrow j'allais très mal entre 15ans et 21 ans, ça a commencé quand j'ai emménagé chez mon père

quelles relations avaient tu avec ton père ? et/ou as tu ?.... pourquoi allais tu très mal ? que vivais tu d'aussi désagréable ?

Pour moi le noeud du problème se trouve là, même si aujourd'hui tu as a priori une vie agréable.


PS : depuis quand tu es avec ton compagnon ?

Attention aux interprétations paranormales qu'on pourra te donner sur d'autres forums, certains en sont friands et ne font que renforcer des croyances.... Moi je m'intéresse en priorité au psychisme et aux éventuels traumas du passé...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

hello!

Message  julie031 le Ven 2 Aoû - 22:35

heureuse d'être de retour après tout ce temps, j'ai perdu toutes mes données et je n'ai plus repensé à tout ça après les avoir récupérées! Wink
tu as dû penser que j'étais d'une incorrection hors du commun, j'en suis désolée..
j'ai bien réfléchi à la réponse que tu m'avais faite juste après l'avoir lue.. à part mon emménagement chez mon père, à ma demande, il n'y a rien eu de plus que d'ordinaire.. pour développer un peu, j'ai été, pendant toute mon enfance et ma pré-adolescence, une gosse introvertie, archi-timide et hypersensible! au collège j'ai vite compris que je devais absolument me botter le cul pour aller vers les autres, apprendre l'auto dérision et surtout prendre confiance en moi.. ce que je ne pouvais pas faire en restant chez ma mère étant donnée son attitude en permanence critique et très négative, et son manque d'affection.. après un énième clash j'ai demandé à vivre chez mon père..accordé.
Quand à mes relations avec lui, on c'est toujours bien entendu, il était beaucoup plus positif et affectueux mais malheureusement pas du tout présent.. je me suis donc souvent retrouvée seule dans une maison qu'il avait acheté avec son ex en vue de la retaper (mais qui est restée à l'état de ruine après leur séparation), et qui me filait vraiment la chair de poule.. j'ai élu domicile au grenier, dans la seule pièce qui avait été réhabilitée et c'est là que ces cauchemars ont commencé.. à mes 21 ans il n'y a rien eu de spécial.. je n'ai pas compris le pourquoi de cette question étant donné que ça a toujours été le même cauchemar (mais je ne suis même pas sûre que ça en soit un parce que je sens toujours bien réveillée quand ça m'arrive) si ce n'est que c'est effectivement à cette période que j'ai commencé à me sentir paralysée avant que le même "cauchemar" ne commence (sensation de ne pas être seule dans la pièce [ce qui me "tire de mon sommeil"], tentatives malheureuses pour allumer la lumière, jusqu'à ce qu'elle s'allume enfin.. c'est ce qui me dit que je suis réveillée, sans ça je ne me sens pas différente de quand elle ne s'allume pas, à part le grooos soulagement.. mais je pense que tu as bien compris). Tu me parlais aussi de terreur nocturne, ma fille en a fait trois, c'est très impressionnant, elle ne me reconnait pas, je n'arrive pas à la calmer.. elle réveille toute la maison, elle n'en garde aucun souvenir le lendemain et se rendort sans transition quand ça lui passe.. c'est très très différent de ce que je vis.. ou plutôt "vivais" parce que, je touche du bois vu que mon conjoint est reparti en déplacement depuis 5 mois (et que je n'aimerais pas vivre ça de nouveau maintenant que je suis seule), mais ça fait longtemps que ça ne m'est pas arrivé! depuis mon 1er post ici en fait.. donc en ce moment tout va bien et c'est très bien comme ça! bises

julie031

Messages : 5
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pour finir..

Message  julie031 le Ven 2 Aoû - 22:54

je voudrais préciser que ces "crises" se sont espacées avant de finalement disparaître (en tous cas jusqu'à maintenant), depuis que j'ai lu quelque part qu'il ne fallait pas se laisser envahir par la terreur quand ça arrive mais crier (du moins mentalement parce que physiquement c'est impossible quand je me sens paralysée) "laisse moi tranquille, je refuse de subir ça, tu ne me fais pas peur!".. bref ce genre de conneries mais sur le moment ça ne paraît pas ridicule! et ça marche.. pour quelle raison, je ne sais pas, mais pour moi ça a fonctionné en tous cas!

julie031

Messages : 5
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

bonsoir Harmonie

Message  julie031 le Dim 4 Aoû - 23:31

En attendant, peut-être, ta réponse, je viens compléter les qq informations que tu m'avais demandé. En me relisant, je vois que je ne l'ai pas fait.
Quand j'écris que j'allais très mal entre 15 et 21 ans, je parle d'une époque où je faisais un gros travail sur moi-même et où j'ai eu, plus qu'à n'importe quel autre moment, besoin d'être guidée et épaulée.. Comme je l'ai écrit dans mon précédent message, je vivais alors chez mon père et il n'était jamais à la maison.. et quand il était là il ne s'occupait pas davantage de moi; il était câlin et chaleureux mais pas du tout à l'écoute.. il n'arrivait déjà pas à s'occuper de lui-même. J'ai commencé à tomber dans une grave dépression 1 ou 2 années après avoir emménagé chez lui.. l'entrée au lycée m'a fait du bien parce que j'étais interne.. Mais les week-ends étaient pénibles et j'ai demandé, en début de terminale, à être placée en foyer. Ensuite je suis partie vivre à Montpellier pour suivre des cours en fac. En écrivant il me vient quelque chose à l'esprit, que je n'avais jamais réalisé, mais les choses se sont mises à aller de mal en pis quand ma belle mère à emménagé chez mon père, qq mois après moi. J'étais contente de sa venue (j'étais très proche de son ex-copine, avec qui il avait acheté la maison) mais j'ai vite déchanté.. Cette femme (ils sont tjrs ensemble) est très malade, psychologiquement, et dès que mon père parlait avec moi hors de sa présence elle devenait complètement parano.. elle a commencé à littéralement me pourrir la vie. C'est elle, heureuse de me voir partir, qui m'a quand même prêté la maison dans laquelle j'ai vécu, près de Montpellier, vu que mon dossier crouss était en retard et que j'étais sur liste d'attente pour une chambre en cité U.. elle ne vivait plus dans cette maison parce que son chat l'avait faite tomber dans l'escalier là-bas, et qu'elle s'était cassé le bras et la clavicule.. c'est ce qu'elle m'a dit en tous cas.. mais cette maison avait une aura vraiment particulière, mauvaise je dirais, le soleil n'y entrait jamais et la chambre n'avait aucune ouverture, pas de fenêtre.. je donne ces précisions parce que j'ai appris, très récemment par une connaissance commune, que la copine à mon père pratique depuis toujours "la magie noire".. elle fait des séances autour d'une table.. je n'en sais pas beaucoup plus, je n'ai pas voulu savoir.. mais la personne qui m'a dit ça m'a rapporté qu'elle tentait "d'envouter" certaines personnes.. pour les garder? pour leur nuire? je n'en sais rien et de toutes manières comme elle ne trouverait pas l'eau à la mer, je ne m'inquiète pas trop.. mais je me demande ce que tu en penses!
Pour finir je suis avec mon copain depuis mes 23 ans, je ne sais pas si c'est utile.
Ce qui est certain, c'est que tant que j'étais dépendante de mes parents ma vie a été très difficile.. Ils sont tous les deux alcooliques, se battent chacun avec leurs propres démons. Ce qui fait que je n'ai pas été protégée du tout, ma soeur et moi étions complètement livrées à nous mêmes. C'est donc évident que pour se construire, psychologiquement, ça a été très difficile.. et que c'est de là que vient le mal-être que j'ai ressenti jusqu'à ce que je commence à réaliser que j'avais ma vie entre mes propres mains.. Mais cette situation n'était pas neuve pour moi et la séparation de mes parents date de mes 7 ans, pas de mes 13 ans.. alors voilà, je n'ai pas trouvé de réponse au pourquoi de ces expériences terrifiantes, pourquoi à ce moment-là plutôt qu'un autre, pourquoi sous cette forme là.. Je voulais aussi revenir sur le terme "possédé".. ce n'est pas précisément ce que je ressens, quand j'ai écris que me sentais expulsée de mon corps, comme si quelqu'un tentait de rentrer dans le mien , ce n'est pas tout à fait exact.. je me sens tomber, brutalement, en spirale.. je me sens aspirée brutalement vers le bas.. c'est très désagréable mais en y repensant je ne crois pas que ça ait quoi que ce soit à voir avec la "possession".. c'est la sensation très forte d'une présence malveillante tout près de moi qui m'a fait écrire ça, mais après réflexion, je ne me suis jamais sentie physiquement attaquée.. j'ai la sensation de tomber, au point d'en avoir le vertige alors je me "réveille", c'est là que je sens que je suis paralysée.. alors que je suis terrifiée par ce qui "se trouve" à côté de moi dans le noir..























julie031

Messages : 5
Date d'inscription : 08/11/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: paralysie du sommeil?

Message  Harmonie le Jeu 15 Aoû - 12:37

Merci d'aérer ton texte, c'est impossible à lire...Neutral

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum