Repas de fête et décapitations sanglantes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  maria le Jeu 2 Sep - 19:50

Voici un rêve que j'ai fait récemment. Je m'engage à répondre à ceux qui auront pris la peine de le commenter
Cela se passe à l’extérieur dans une atmosphère sombre, à la tombée de la nuit. Il s’agit d’un décor assez rural. Il y a des lumières un peu partout qui éclairent la scène. Il y a plein de gens autour de tables c’est un peu la fête. Il me semble que je fais un repas de famille, je vois mon cousin, peut-être ma mère…c’est un peu flou. Je m’éloigne et observe alors les gens : installés autour d’un repas, ils s’amusent à décapiter des victimes à l’aide d’une petite roulette mécanique pas plus grosse qu’une prune. Ils jubilent et c’est un divertissement comme un autre pour eux… Pourtant ce sont des gens normaux qui ne paraissent pas méchants. Je me retrouve alors à une de ces tables…il me semble que je ne connais pas les personnes avec qui je suis, je ne me souviens plus s’il s’agit de ma famille. Nous sommes attablés et cette petite roulette qui est sur un rail tourne autour de la table. Des personnes mettent une victime devant la roulette et jubilent d’être aspergés par le sang du pauvre décapité. Quelqu’un me force à subir cet éclat de sang : il met en marche la roulette, je la vois approcher de la victime, dont je ne vois pas le visage, je ferme les yeux et je reçois le sang tiède sur ma figure. Je suis écœurée et dégoutée. Je décide alors de m’échapper discrètement. Je vais dans une salle de bain pour essuyer le sang : j’en ai sur/dans les yeux et au coin des lèvres. Et par la fenêtre je vois mon frère qui passe avec sa petite famille en voiture. Il part en voyage et a l’air dans une meilleure position que moi : il est serein, souriant, écoute de la musique classique et dans ma tête je me dis qu’il a bien adopté le modèle paternel. Mais ensuite je me dis aussi: il paraît bon et bien dans sa peau mais au fond je suis sûre qu’il est du même acabit que ces gens massacreurs.
Alors je m’en vais laissant ces personnes à leur festin sanguinaire. J’emmène avec moi une enfant dont je ne connais pas l’identité. Nous descendons une pente et sommes dans la campagne. Puis nous arrivons dans un bâtiment à l’architecture ancienne où nous avons du mal à trouver une issue. Il y a des escaliers des portes fermées. Puis nous nous retrouvons dans une ville. Nous sommes soulagées : j’ai le sentiment d’être bien loin de ces gens avides de sang. Dans un bar, nous rencontrons par chance une jeune dame qui est gérante d’hôtel. Elle est bienveillante et nous dit qu’on a de la chance de l’avoir trouvée à une heure si tardive (22h et quelques). Il lui reste une chambre. Elle nous donne les clés et nous donne le nom de l’hôtel: « Altess hôtel ». Dans le rêve le nom me dit quelque chose, j’y suis déjà allée. (Dans la réalité j’y suis déjà allée avec mon petit ami). Nous rentrons dans notre chambre. Je ne sais plus qui est qui : est-ce moi la petite fille ou suis-je la jeune femme ? Il y a plusieurs lits et deux chambres séparées. La qualité de la chambre est propre mais vétuste. Je demande à celle qui m’accompagne de dormir avec elle car j’ai peur. Tout à coup on entend quelqu’un venir…Je m’aperçois alors que l’on a oublié de verrouiller. Je me précipite pour fermer à clé et j’entends que ce sont les parents de la jeune fille ou de l’enfant. Je regarde par la fenêtre pour m’échapper : il fait jour et c’est trop haut. Je regarde une autre fenêtre : trop haut également. Finalement les personnes rentrent…ils ont des chapeaux haut-de-forme…


maria

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  Harmonie le Ven 3 Sep - 10:42

Maria,

Ton rêve se termine comme ça ? que ressens tu dans la dernière image ?

Déjà ton rêve reprend la même trame que les précédents, je dirais même que le fait de t'interpréter les précédents a de nouveau réveillé qqchose en toi... Rolling Eyes

Quel âge a la petite fille avec toi ?

Le frère de ton rêve, c'est celui qui a abusé de toi enfant c'est bien ça ?

Que veut tu dire en parlant de ton frère par : Je me dis qu’il a bien adopté le modèle paternel.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  maria le Ven 3 Sep - 17:39

Merci d'avoir répondu.

Et bien oui je crois qu'il se termine comme cela. C'est la dernière image dont je me souviens. Et je ne me souviens malheureusement pas du ressenti à ce moment là...

L'âge de la petite fille: moins de 10 ans.

Oui c'est bien le frère qui a abusé de moi.

Le modèle paternel: c'est à dire que mon frère essaye d'imiter mon père afin de lui plaire. Dans le rêve il paraît calme et serein comme mon père et écoute de la musique classique. Il veut être comme son père mais n'y arrive pas.

maria

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  Harmonie le Sam 4 Sep - 21:29

Maria,

Je constate que ce rêve suit la même trame que les précédents, et j'ai comme l'impression qu'il y a une réactivation d'un trauma, comme si le fait de t'interpréter les rêves réveillaient un trauma non résolu... (inceste qui est resté caché) d'où une impression d'impuissance et d'images violentes comme dans ce rêve.

Dans la 2ème partie, tu auras peut être compris que la petite fille qui est avec toi, c'est TOI, (enfant de moins de 10 ans) cela te ramène à ton trauma.

Avant de poursuivre je voudrais savoir si le dernier rêve que tu as déposé (Serpent-vampire), tu l'as fait après celui-ci.

Quel image as tu de ton père ? quelles ont été vos relations dans le passé ? et à ce jour ?

Avait-il une préférence pour ton frère ?

As tu lu le commentaire que je te fais dans ton rêve ?: Inceste et pêche à la ligne de mon corps






_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  maria le Dim 5 Sep - 11:36

Oui je suis du même avis que toi: je pense que le fait d'évoquer et d'interpréter le premier rêve a réveillé un trauma non résolu.

Oui effectivement quand j'ai écrit le rêve, je me suis aperçue que la petite fille devait sans doute être moi et j'en ai eu les larmes aux yeux.

Oui le dernier rêve a été fait après celui-ci.

J'ai une très bonne image de mon père. Jusqu'à environ l'âge de 7 ans il me semblait de manière générale un peu distant et un peu sévère. Même si nous paratagions quelques moments agréables ensemble. Mais après, quand mes parents ont divorcés. Je suis devenue son centre d'intérêt principal et nous avons vécu plein de moments privilégiés uniques et heureux. Et donc à présent nous avons toujours cette bonne relation.
Mais pour ce qui est de mon frère, mon père a clairement affiché depuis que je suis née sa préférence pour moi. Il me comparait souvent avec mon frère en disant: toi, tu ne seras pas comme ton frère, tu ne feras pas ci, tu ne feras pas ça. Tu ne feras pas les mêmes conneries que ton frère, tu travailleras mieux que lui à l'école. En gros mon frère c'est l'échec et moi la réussite. Et mon frère qui a ressenti tout cela s'est vengé sur moi.... Et actuellement il souffre encore de cette différence que fait mon père entre lui et moi.

Oui j'ai lu ton commentaire sur les rêves qui se succèdent.

Merci en tout cas de te pencher sur mon cas Smile

maria

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  Harmonie le Lun 6 Sep - 16:22

A la lecture de la scène sanglante que ta famille prend pour un divertissement, cela m'a fait immédiatement penser à ton autre rêve où tu étais la victime prise à l'hameçon... je trouve qu'il y a un point commun même si ce rêve est plus trash...

La scène sanglante à laquelle tu assistes impuissante puisque tu décides de t'en aller et non de t'imposer en leur disant STOP, reflète encore cette impuissance à t'imposer dans ta vie actuelle envers ton conjoint qui de part sa jalousie maladive t'enferme un peu dans le même schéma.

De plus dans ce rêve, ton frère apparaît de nouveau, et à ce moment là tu te trouves dans la salle de bains en train de t'essuyer tout ce sang à la figure, symboliquement représente cette souillure (inceste) que t'a infligé ton frère. La salle de bains représentant le besoin de se nettoyer, de se purifier reflèterait que l'acte commis (inceste) n'a pas été reconnu (par tes parents) et aurait besoin d'être réparer.

Quelles sont tes relations avec ton frère à ce jour ? quel âge a t-il ?

La suite parle évidemment de la petite fille que tu étais, tu te reconnectes avec ton enfant intérieur à cette période.
Cet hôtel dans lequel tu te rends représente un désir de fuite du quotidien, une personnalité qui se dissimule par peur.

La fin indique que tu ne trouves pas d'échappatoire à ta terreur d'enfant dont l'acte n'a pas été puni. Pour l'instant ce trauma du passé te semble trop difficile pour l'évacuer. Il est possible aussi que tu ne pardonnes pas à tes parents de ne pas avoir fait le nécessaire à ce moment là, car dans le rêve tu dis vouloir t'échapper des parents de la petite fille, mais ses parents sont les tiens... Rolling Eyes

Ces personnes portant des chapeaux haut-de-forme représentent une autorité à laquelle tu te soumets, bon gré, mal gré.

J'espère que mes interprétations ne te déstabilisent pas trop... Rolling Eyes

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  maria le Lun 6 Sep - 19:32

Non ça va je ne suis pas trop destabilisée. Ce ne sont que des rêves et je les accepte.
Si je résume grossièrement: je ne supporte pas que l'on m'impose qqc comme l'a fait mon frère. D'ailleurs dans la vie quotidienne, mais plus particulièrement dans le cadre du couple, je n'aime pas qu'on me demande de faire des choses (des choses banales, style passe moi ci ou ça), je n'aime pas qu'on m'impose des choix, j'ai du mal à donner car j'ai peur. Une peur que je n'avais pas trop saisie jusqu'à présent. La peur qu'on abuse de moi, qu'on est le pouvoir sur moi. Je ne supporte pas l'autorité et encore plus l'autorité masculine! C'est peut -être ça la clé du lien avec le présent. J'ai toujours été ainsi.

Pour ce qui est du trauma. Je n'ai pas du tout l'impression d'en vouloir à mes parents de ne pas avoir été conscients de ce qu'il se passait. Il ne pouvait pas savoir, c'est impossible. C'est moi qui aurait du parler. Ce que je voudrais finalement à présent c'est qu'ils le sachent pour comprendre pourquoi nous avons cette relation assez distante avec mon frère. Pour comprendre pourquoi je peux paraître parfois si dure, pourquoi j'intériorise tout. Et la où il y a impuissance c'est que: jamais je ne pourrai leur dire ça de peur de leur faire du mal et même de faire du mal à mon propre frère! Donc je préfère ne pas semer la zizanie.
Avec mon frère la relation est banale: il me parle, je l'écoute, on rigole. Mais jamais je ne pourrais le prendre dans mes bras par exemple. Il y a des fois où il m'insupporte et des fois où il me fait pitié...donc je n'ai pas envie de l'enfoncer encore plus dans sa vie de merde. en fait le destin l'a déjà suffisamment puni Smile Il a 36ans.

Merci beaucoup pour tes interprétations pertinentes.

maria

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  Harmonie le Lun 6 Sep - 19:57

Maria,

Sur le rêve de "serpent/vampire" tu me dis avoir compris pas mal de choses et là tu me dis :
Que tu n'es pas trop destabilisée par mes interprétations. Ce ne sont que des rêves et je les accepte.

Et bien ce ne sont pas que des rêves c'est le reflet d'un mal être intérieur car si ce n'était pas le cas, ces rêves ne seraient pas récurrents, je ne sais pas si tu te rends compte de leur récurrence ?...

Et tant que tu ne prendras pas conscience de ça, ils reviendront sans cesse, surtout qu'a priori, j'ai de nouveau réouvert la trappe à travers mes interprétations qui parlent à ton inconscient, car tu lis d'une manière consciente mais l'inconscient capte également des informations directement.

Arrow j'ai du mal à donner car j'ai peur. Une peur que je n'avais pas trop saisie jusqu'à présent. La peur qu'on abuse de moi, qu'on est le pouvoir sur moi. Je ne supporte pas l'autorité et encore plus l'autorité masculine! C'est peut -être ça la clé du lien avec le présent. J'ai toujours été ainsi

Tout à fait, mais tant que tu n'auras pas fait un travail en profondeur sur toi, tu ressentiras cette peur.

Arrow Pour ce qui est du trauma. Je n'ai pas du tout l'impression d'en vouloir à mes parents de ne pas avoir été conscients de ce qu'il se passait.

Justement ça, c'est ce que tu te dis consciemment, mais inconsciemment ce rêve dit autre chose... les rêves ne mentent pas.

Et l'impuissance n'est pas là où tu penses, car il y a culpabilité dans toute ton histoire personnelle, car au final tu savais que ton père te préférais, et ton frère a certainement souffert de cette situation, et s'est vengée sur toi, vous êtes deux victimes au final...(Il y a des fois où il m'insupporte et des fois où il me fait pitié...donc je n'ai pas envie de l'enfoncer encore plus dans sa vie de merde. en fait le destin l'a déjà suffisamment puni).
Un trauma d'inceste avec culpabilité, tu comprends ?

Il y a un travail sur soi à faire pour dépasser ces traumas et mieux vivre dans le présent avec une personne qui ne renforce pas tes schémas...

Je ne sais pas si tu comprends tout ce que je dis, mais je t'invite à garder précieusement ces rêves que tu déposes sur le forum ainsi que mes interprétations et les relire ultérieurement, avec le recul on voit mieux les choses.

J'ai envie de te proposer un exercice, essaie de te mettre en relaxation en faisant de grandes inspirations et en écoutant pendant 5 mn une musique de ce type :

http://www.youtube.com/watch?v=IsePvHwPRqc&feature=related

Ensuite pense à cette époque, à cet évènement, pense à ton frère, dis lui mentalement ce que tu voudrais lui dire, ensuite imagine sa réponse, ensuite répond à ce qu'il te dit, il s'agit d'un dialogue intérieur, une sorte de réparation.

Prends le temps qu'il te faut, 10 mn comme une demi heure...

Essaie plusieurs soirs de suite si cela ne fonctionne pas dès la première fois, il devrait se passer des choses intérieurement, des émotions, laisse toi aller complètement à ton ressenti...

Tiens moi au courant.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  maria le Mar 7 Sep - 17:14

De toute façon, plus je parle de ce type de rêve, plus ils reviennent. Donc effectivement il y a un travail sur moi en faire à plusieurs niveaux sachant quand même que le problème ne se résoudra jamais complètement...car les faits sont là et sont irréparables. Je ne comprend pas vraiment ton explication sur la culpabilité: je ne vois pas qui est coupable, à part mon frère lui-même. Même s'il avait ce manque affectif il n'aurait jamais du le rejeter sur moi.
En tout cas je tenterai de mettre en oeuvre ce que tu me proposes.
Merci beaucoup pour ton attention et tes conseils Smile
Bonne continuation.

maria

Messages : 21
Date d'inscription : 30/06/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Repas de fête et décapitations sanglantes

Message  Harmonie le Mar 7 Sep - 18:04

Je sais que ce n'est pas simple à comprendre d'emblée, je pense que dès fois je vais trop loin dans mes explications et je me demande si c'est toujours utile...

Bon vu que j'ai commencé, je vais terminé mon explication qui ne t'apparaîtra peut être pas objective dans un 1er temps...

Déjà ce n'est pas parce que tu parles de tes rêves qu'ils reviennent, vu que tu les faisais avant même de connaître ce forum, n'est ce pas ?

Mais là tes rêves sont de plus en plus clairs pour moi, non seulement sur l'évènement traumatique mais aussi sur tes schémas mis en place, "l'impuissance", "la culpabilité" entre autre...

Concernant tes questions :

Arrow sachant quand même que le problème ne se résoudra jamais complètement...car les faits sont là et sont irréparables.

OK, mais entre un évènement et les émotions que cela réveillent ça fait deux. Avec un travail sur soi, on n'effacera jamais l'évènement traumatique, mais l'émotion qui est liée oui, c'est un travail en hypnose (ou comme l'exercice que je te propose c'est un début).

Arrow Je ne comprend pas vraiment ton explication sur la culpabilité: je ne vois pas qui est coupable, à part mon frère lui-même. Même s'il avait ce manque affectif il n'aurait jamais du le rejeter sur moi.

La culpabilité c'est ce que tu ressens en disant ces phrases :

Le fait que ton père te préférais et ton frère en était malheureux, toi même tu me l'a dit, donc il y a culpabilité, mais cette notion est souvent difficile à comprendre.

ET

Arrow Il y a des fois où il m'insupporte et des fois où il me fait pitié...donc je n'ai pas envie de l'enfoncer encore plus dans sa vie de merde. en fait le destin l'a déjà suffisamment puni.

S'il n'y avait pas de culpabilité, tu t'en foutrais complètement, et tu serais bien contente de son destin, tu comprends ?

Prends le temps de digérer tout ce que je t'ai dit, car je sais que c'est loin d'être facile.

Et quand tu seras prête fait l'exercice proposé en t'impliquant et il est possible que cela te permette de comprendre des choses.


_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum