êtres étranges, je tue quelqu'un.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Aliana le Dim 27 Juin - 14:53

Bonjour,

Bon et bien je poste à nouveau mais la pour un cauchemars fait cette nuit qui m'a vraiment choqué.

Au début je suis entrain de marcher en ville. Je suis dans la grande rue nationale ou il a a beaucoup d'activité et de gens d'habitude. Je monte le long de cette rue. Il y a peu de monde et il y a comme un "cirque" qui passe. Je ne suis pas vraiment sure que se soit un cirque parce que je n'ai pas vu le chapiteau mais c'est ce qui se rapprocherai le plus de mon cauchemars.

Je passe devant des dromadaires, des chevaux et devant des gens costumés. Arrivé au milieu de la rue je me rend compte que la plupart des gens contournent la rue nationale alors qu'il n'y a qu'une roulotte et un cheval avec quelques personnes costumés.

Je décide de suivre le mouvement parce que depuis le début du rêve je suis mal à l'aise. Comme si une catastrophe risquait de me tomber sur la tête. Après avoir contourné je retourne dans la rue nationale. La le décor est plus sombre et je frissonne. Les gens ont des déguisements plus sombres et ils me font peur. Je marche très vite pour m'en aller le plus vite possible de la.

La un des individus vient par derrière et me touche l'épaule avec sa main. Je ressent alors une vive douleur la ou sa main m'a touché. Je pousse la personne et je me met à courir en criant "NON !". En même temps je me tâte l'épaule et je sent que le contacte m'a brulé la peau et que ça s'est étendu vers le cou. Puis je me rend compte qu'en fait cette personne veut m'empoisonner, je sens que quelque chose se répand dans mon corps à partir de la zone ou il m'a touché.

Je m'arrête de courir et je me concentre pour me guérir. Sa marche le "venin" s'en va progressivement et la brulure commence à guérir. Mais la il y a une adolescente qui arrive en costume sombre et qui me prend au cou en appuyant pour m'infecter. Puis elle s'en va.

je me remet à courir malgré la douleur. Je me concentre aussi pour tenter de me soigner en même temps mais c'est vraiment très dur. la trois personnes m'entourent et elles veulent elle aussi m'empoisonner. Je suis terrifié. Je regarde partout et je vois qu'il y a un peu d'espace entre deux personnes. Je fonce sens réfléchir vers cet espoir mais l'un des individus arrive quand même à me toucher le bras. J'ai mal sa me brule mais je cour de toutes mes forces vers la lumière que je vois au loin.

Une foi que j'ai atteint cette zone plus claire, plus rassurante je m'arrête et je commence à me soigner. Cette foi ci je me guéri moins bien. Les brulures sont bien visibles et elles fument même un peu.

Je regarde autour de moi et je me rend compte que je me retrouve en bas de la rue que je venais de monter... Finalement je prend la direction de la mairie. La sur les marche je retrouve ma mère et mon beau père. Ils me disent que nous devons aller à la mairie pour régler un truc.

Je les suis. A l'intérieur ça ressemble plus à un aéroport qu'a une mairie. Ma mère cherche une amie qui est censé nous aider à passer plus vite mais elle ne la trouve pas. Du coup nous prenons l'ascenseur. Il est étrange lui aussi. Il a une forme hexagonale. Donc il y a 6 portes avec 6 tableau différents.

Ma mère regarde puis elle se met en face d'une porte et elle sélectionne un étage. Nous montons et je reste près d'elle parce que j'ai peur de me perdre. Je ne reconnais absolument pas les lieux. Quand la porte s'ouvre je vois une vaste pièces avec des bureau partout. ma mère si dirige vers les premiers bureaux et elle s'assoie mon beau père est a côté d'elle alors que je ne l'ai pas vu avec nous dans l'ascenseur.

Je les regarde ensembles et puis je prend peur et je leur dis "NON!" a eux aussi et je retourne dans l'ascenseur. Dedans je ne sais pas quelle porte je dois prendre. Elles se ressemblent toutes. J'en choisi une au hasard, je sélectionne un étage en dessous en priant pour que se soit le bon et j'attends. La porte s'ouvre sur d'autre bureaux.

Je me suis trompé. je panique et je demande au personnel de m'indiquer quelle porte je dois prendre pour sortir. Une dame vient et me montre quelle porte je dois prendre et sélectionne le bouton pour moi et elle s'en va avant que l'ascenseur ne parte.

J'attends le temps que l'ascenseur descende et la je suis soulagé de reconnaitre le grand hall. Je cours vers la sortie. La ma mère m'attend avec mon beau père sur les marches et ils me disent que nous allons au cinémas voir le nouveau film qui vient de sortir. Je dis oui même si je ne suis pas très motivé. Nous, nous retrouvons téléporté dans la salle. Le film commence. Il est angoissant. Globalement sa parle d'un policier qui cour après un tueur fou. Sur l'écran je me rappel avoir vu des menottes couvertes de sang. Je me sent bizarre pas "moi même".

Un homme commence à critiquer ma mère en disant que c'est une "p***" et autre avec un sourire moqueur. Je lui dis de se taire mais il continu. Alors je lui saute dessus en lui cirant que se n'était pas vrais. Je suis dans une colère noire maintenant. Nous tombons tous les deux au sol. Je ne me contrôle plus et je le tape autant que je peux, partout. Il a le visage ravagé mais je ne m'arrête pas alors que je pleure. Finalement je finis par lui torde le cou.

La je suis horrifié parce que je viens de le tuer, devant témoins en plus ! je pleure et je tremble de partout. La femme de l'homme vient avec un sourire moqueur et puis elle rie méchamment de moi. Dans ma tête je me rend compte qu'elle "et son mari m'ont manipulé ! Puis elle sort tranquillement du cinéma et se dirige vers la gendarmerie. Mon beau père vient et il me dit que nous aussi nous devons y aller. Il me dit que si nous sommes les premiers sa pourrait nous aider.

Il m'entraine avec lui. Nous arrivons la bas mais malheureusement la femme est la et elle souri car elle est la première arrivée. Elle s'est arrangé pour que tout soit à son avantage Je marche alors exténué vers l'accueil. Je suis déprimé parce que je vais sans doute faire de la prison à vie. Je reste la tête basse devant cette femme. J'ai l'impression d'être sont jouet...

La je me réveille parce que c'est la fin du rêve.
Merci de m'avoir lu.

"Je m'engage à revenir répondre à ceux qui répondent à mon rêve et à les remercier pour le temps qu'ils ont consacré à tenter de m'aider à y voir plus clair."
avatar
Aliana

Messages : 213
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Harmonie le Lun 28 Juin - 13:47

Aliana, globalement ton rêve exprime le sentiment d'être pris au piège, d'être manipulée, ton environnement est hostile, c'est ta façon du moins de le ressentir, et pourtant tu as la capacité et le pouvoir de te guérir des blessures du passé qui te hantent encore inconsciemment, ces blessures/brûlures se manifestent à nouveau dès que tu ressens de l'agressivité extérieure envers toi voire même le chantage.

Toutes manifestations violentes ou agressivité verbale fait ressortir en toi ce malaise enfoui.

Dis toi bien que l'agressivité des autres ne sont que leurs propres souffrances non résolues, cela n'a rien à voir avec toi. Tu n'as rien à te reprocher.

Arrow Mais la il y a une adolescente qui arrive en costume sombre et qui me prend au cou en appuyant pour m'infecter. Puis elle s'en va.

Cette image représente une partie de toi, ton ombre, ton aspect négatif, qui prend parfois le pouvoir sur toi...

Arrow J'ai mal sa me brule mais je cour de toutes mes forces vers la lumière que je vois au loin.

Tu constates qu'à travers les forces du mal, tu es capable de voir la "lumière" et de te soigner.

Quand dans la vie tu ressens cette force négative t'envahir, ferme les yeux et pense très fort à une lumière éclatante qui vient te recouvrir entièrement et qui forme une protection et te rassure.

Le passage de la mairie, des ascenseurs, des directions, etc... parle d'une orientation difficile à choisir, te trouves tu actuellement devant des choix d'orientations ? un peu perdue ?

En tout cas tu vois tu trouves encore "ton guide" la femme qui appuie sur le bon bouton, ce qui veut dire que la panique ne sert à rien, prend conscience de ton guide intérieur, de la lumière qui a en toi et qui t'éloigne des mauvaises personnes. Sert toi de cette lumière comme une enveloppe sécurisante et protectrice où personne ne peut t'atteindre physiquement et moralement.

Le passage au cinéma indique ta violence rentrée et le besoin de l'exprimer. Mais cela indique aussi que tu ressens toujours une certaine manipulation dans tes relations, familiales ou autres... être l'objet des désirs de l'autre. Ce sentiment remonte à très loin dans ton enfance.

Alors dis toi bien que tu n'es plus cette petite fille sans défense, que tu es majeure, adulte, et que tu as toutes les ressources en toi aujourd'hui, ne baisse pas les bras à la moindre difficulté.

Tu AS la capacité en toi, tu l'as démontré à plusieurs reprises.

Reprends tes anciens rêves et regarde tous tes progrès...ne te laisse pas enfermer symboliquement (prison) par des gens qui n'en n'ont pas le droit...

Il est possible que ce rêve ait été suscité par les derniers évènements dont tu m'as parlé dans ta relation affective.







_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Aliana le Lun 28 Juin - 20:06

Aliana, globalement ton rêve exprime le sentiment d'être pris au piège, d'être manipulée, ton environnement est hostile, c'est ta façon du moins de le ressentir, et pourtant tu as la capacité et le pouvoir de te guérir des blessures du passé qui te hantent encore inconsciemment, ces blessures/brûlures se manifestent à nouveau dès que tu ressens de l'agressivité extérieure envers toi voire même le chantage.

Toutes manifestations violentes ou agressivité verbale fait ressortir en toi ce malaise enfoui.

Dis toi bien que l'agressivité des autres ne sont que leurs propres souffrances non résolues, cela n'a rien à voir avec toi. Tu n'as rien à te reprocher.

En effet dans des situations tendu il n'est pas rare que je ressente les vielles blessures du passé. En fin j'ai du mal à me dire que je n'ai rien à me reprocher dans des moments comme ça. J'ai l'impression que si il y a un problème c'est forcément parce que j'ai fais une bêtise même si il n'y a rien qui montre ça... Enfin je m'en veux à mort en général.

Arrow Mais la il y a une adolescente qui arrive en costume sombre et qui me prend au cou en appuyant pour m'infecter. Puis elle s'en va.

Cette image représente une partie de toi, ton ombre, ton aspect négatif, qui prend parfois le pouvoir sur toi...

Je me bagarrais avec depuis que j'ai commencé à réviser pour le BAC. Enfin sa va mieux je viens de passer mon épreuves d'espagnol ou la je me suis senti à l'aise, "moi" en quelque sorte.

Arrow J'ai mal sa me brule mais je cour de toutes mes forces vers la lumière que je vois au loin.

Tu constates qu'à travers les forces du mal, tu es capable de voir la "lumière" et de te soigner.

Oui, par contre j'ai un peu du mal à la suivre des fois...

Le passage de la mairie, des ascenseurs, des directions, etc... parle d'une orientation difficile à choisir, te trouves tu actuellement devant des choix d'orientations ? un peu perdue ?

Et bien j'ai des difficultés. J'avais inscrit sur le site de post Bac au tout début, que je voulais aller en en premier Fac de lettres, puis en deuxième Fac de sociologie. Puis j'avais changé l'ordre, après avoir visité la Fac qui proposait ses deux enseignements. Donc ensuite j'avais dis Fac de sociologie en premier puis Fac de lettres. Quand j'ai regardé sur le site pour valider définitivement le vœux que je voulais, je me suis rendu compte que le site m'avait replacé la Fac de lettres en premier choix et que du coup je ne pouvais plus aller que la...
Je panique un peu parce que du coup, je vais perdre une année. Je vais devoir faire une année de licence de Fac de lettres et ensuite je devrais aller en sociologie.
Un an c'est pas rien... En plus si je n'ai pas mon Bac il faudra que je me réinscrive vite au lycée. Et si je vais au rattrapage ba je ne sais pas comment faire parce que les inscriptions au lycée risquent d'être terminées et si je n'ai pas mon Bac ba je ne saurais pas ou aller...

En tout cas tu vois tu trouves encore "ton guide" la femme qui appuie sur le bon bouton, ce qui veut dire que la panique ne sert à rien, prend conscience de ton guide intérieur, de la lumière qui a en toi et qui t'éloigne des mauvaises personnes. Sert toi de cette lumière comme une enveloppe sécurisante et protectrice où personne ne peut t'atteindre physiquement et moralement.

D'accord je vais faire de mon mieux pour suivre se conseil. Smile

Le passage au cinéma indique ta violence rentrée et le besoin de l'exprimer. Mais cela indique aussi que tu ressens toujours une certaine manipulation dans tes relations, familiales ou autres... être l'objet des désirs de l'autre. Ce sentiment remonte à très loin dans ton enfance.

Alors dis toi bien que tu n'es plus cette petite fille sans défense, que tu es majeure, adulte, et que tu as toutes les ressources en toi aujourd'hui, ne baisse pas les bras à la moindre difficulté.

Tu AS la capacité en toi, tu l'as démontré à plusieurs reprises.

C'est ce que je me suis répété dans ma tête mais sa n'a pas trop marché... En fais j'avais du mal à y croire quand je me le disais ou même quand quelqu'un d'autre me le disais Embarassed

Reprends tes anciens rêves et regarde tous tes progrès...ne te laisse pas enfermer symboliquement (prison) par des gens qui n'en n'ont pas le droit...

Il est possible que ce rêve ait été suscité par les derniers évènements dont tu m'as parlé dans ta relation affective.

Je pense aussi que sa peut avoir un lien. Ça m'a fait tout drôle de me sentir si petite devant tout ça... Je me sentais vraiment comme enfermé et puis plus sa allait plus je me sentais impuissante et faible. Je me suis posé la question si il ne fallait pas obéir... Parce que dans ma tête je me disais :
cette personne est en colère contre moi, peut-être que je devrais l'écouter. Après tout c'est une adulte... Je ne sais même pas si je fais les bons choix... Et si je faisais fausse route... Est si je le regrettais plus tard Et si... Et si...

Au final j'étais vraiment prête à faire ce que la personne voulait parce que je pensais que s'était le mieux à faire. De temps en temps il m'arrive encore de me reposer les mêmes questions parce que je ne sais pas ce que le futur me réserve...

Enfin la avec mon épreuve d'espagnol j'ai réussi à remonter un peu la pente. Sa m'a fait du bien d'aller la bas avec plaisir et de faire mon étude de texte avec un professeur sympathique. Il faut dire que l'espagnol quand je le parle dans le cadre scolaire ça m'amuse Laughing . Après en dehors des études je n'aime pas trop le parler Rolling Eyes .

Merci pour ton interprétation Harmonie. Smile
avatar
Aliana

Messages : 213
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Harmonie le Mer 30 Juin - 16:52

Arrow En effet dans des situations tendu il n'est pas rare que je ressente les vielles blessures du passé. En fin j'ai du mal à me dire que je n'ai rien à me reprocher dans des moments comme ça. J'ai l'impression que si il y a un problème c'est forcément parce que j'ai fais une bêtise même si il n'y a rien qui montre ça... Enfin je m'en veux à mort en général.


S'il n'y a rien qui montre ça, c'est qu'il n'y a aucune raison de culpabiliser, la seule raison étant que les autres t'ont conditionné à le croire, et maintenant tu restes persuader d'être en faute...le fait de se sentir toujours en faute ou d'avoir commis une erreur remonte souvent à l'enfance, où l'enfant s'est toujours senti puni quoiqu'il fasse, et sans qu'on lui dise pourquoi, alors à l'âge adulte dès que qqu'un hausse le ton, ou verbalise des insultes, cela nous ramène inconsciemment à notre programmation d'enfant, tu comprends ?

Il est possible que ce rêve ait été suscité par les derniers évènements dont tu m'as parlé dans ta relation affective.

Arrow Je pense aussi que sa peut avoir un lien. Ça m'a fait tout drôle de me sentir si petite devant tout ça... Je me sentais vraiment comme enfermé et puis plus sa allait plus je me sentais impuissante et faible.


Mais maintenant tu es une jeune adulte, tu sais ce qui est bien et mal, tu sais faire la part des choses, donc la violence des autres ne doit pas se retourner contre toi, tu n'as pas à te sentir coupable. Si ta mère n'est pas heureuse et qu'elle s'en prend après toi pour tout et rien, tu n'as pas à te sentir coupable, c'est son problème pas le tien, protège toi contre cette agression. Pratiques la visualisation, la relaxation...la respiration profonde, ...


Alors dis toi bien que tu n'es plus cette petite fille sans défense, que tu es majeure, adulte, et que tu as toutes les ressources en toi aujourd'hui, ne baisse pas les bras à la moindre difficulté.

Tu AS la capacité en toi, tu l'as démontré à plusieurs reprises.

Arrow C'est ce que je me suis répété dans ma tête mais sa n'a pas trop marché... En fais j'avais du mal à y croire quand je me le disais ou même quand quelqu'un d'autre me le disais.

Si tu ne crois pas en quelque chose, rien ne se passera... Comme je l'ai souvent dit c'est "l'intention" qui compte, la pensée agit sur l'insconcient, si tu te dis je n'y arriverais pas, ou je ne pourrais pas, l'inconscient l'enregistre tel quel, c'est à dire rien...

Dans les moments de doute, pense à ce que tu aimes faires, ce que tu sais faire, ce que tu as appris à faire... regarde en arrière et regarde maintenant, tu as découvert pleins de choses, et appris à faire pleins de choses, et tu continueras malgré les obstacles que la vie réserve à chacun, à chaque fois tu dépasses ces obstacles ...

Alors ait confiance en toi...
sunny

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Aliana le Mer 30 Juin - 21:57


S'il n'y a rien qui montre ça, c'est qu'il n'y a aucune raison de culpabiliser, la seule raison étant que les autres t'ont conditionné à le croire, et maintenant tu restes persuader d'être en faute...le fait de se sentir toujours en faute ou d'avoir commis une erreur remonte souvent à l'enfance, où l'enfant s'est toujours senti puni quoiqu'il fasse, et sans qu'on lui dise pourquoi, alors à l'âge adulte dès que qqu'un hausse le ton, ou verbalise des insultes, cela nous ramène inconsciemment à notre programmation d'enfant, tu comprends ?

Oui, je comprend Embarassed .

Mais maintenant tu es une jeune adulte, tu sais ce qui est bien et mal, tu sais faire la part des choses, donc la violence des autres ne doit pas se retourner contre toi, tu n'as pas à te sentir coupable. Si ta mère n'est pas heureuse et qu'elle s'en prend après toi pour tout et rien, tu n'as pas à te sentir coupable, c'est son problème pas le tien, protège toi contre cette agression. Pratiques la visualisation, la relaxation...la respiration profonde, ...

Oui, j'ai repris les relaxation maintenant que j'ai l'esprit moins occupé. Smile

Alors ait confiance en toi...

C'est quand même difficile d'avoir confiance en soi. J'ai toujours peur de me tromper quand je fais quelque chose en fait.Je vais faire de mon mieux en tout cas. Smile

Merci Harmonie Smile
avatar
Aliana

Messages : 213
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Harmonie le Jeu 1 Juil - 10:36

Arrow C'est quand même difficile d'avoir confiance en soi. J'ai toujours peur de me tromper quand je fais quelque chose en fait.Je vais faire de mon mieux en tout cas.

Ben oui c'est difficile, surtout quand on n'a pas grandit dans un environnement sécurisant, ni affectif, néanmoins peur de se tromper c'est un sentiment normal, on a tous peur de se tromper, mais dis toi bien que même si on se trompe, ce n'est pas non plus une condamnation à mort, il faut apprendre de ses erreurs comme on dit, tout le monde se trompe, toi, moi, tout le monde, et bien on recommence... c'est ce qu'on appelle l'apprentissage de la vie... Et puis il ne faut pas minimiser ses réussites, tu as eu le permis du premier coup je crois ? et bien quoique te dise ta mère, tu l'as eu du premier, et ça c'est une réussite, tu comprends ? Toutes les petites choses de la vie qu'on réussit on les oublie vite, et on se rappelle de toutes nos erreurs, c'est dingue ça... et si tu inversais les choses, ça te changerait peut être ta vision de la vie, non ?... siffle

Tu sais je pense que les politiciens vont de plus graves erreurs que toi et moi, mais eux, à la place ils mettent des impots, des taxes partout pour réparer leurs conneries, donc tu vois c'est bien plus grave que nos petites erreurs de la vie courante...

sunny

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Aliana le Jeu 1 Juil - 11:07

Dis comme ça sa donne à réfléchir ... Embarassed

Enfin les HP sont plus tranquiles. Quand ont vois un peu comment ils s'en sortent et ce qu'il sont capable de faire sans que personne ne réagisse...

Enfin bon je vais réfléchir sur ton message. Rolling Eyes
avatar
Aliana

Messages : 213
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Harmonie le Jeu 1 Juil - 11:20

Oui vu de notre fenêtre les HP s'en sortent bien je dirais financièrement, mais crois moi je pense qu'ils ne doivent pas toujours dormir très bien, d'ailleurs regarde notre Président avec tous ces tics, un peu nerveux le petit Sarko... je ne vais pas pleurer sur leur sort loin de là, mais crois moi, le pouvoir donne vite des cheveux blancs, mais après faut savoir ce que l'on souhaite dans la vie...

Je t'invite quand même à réfléchir à cet échange... Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3719
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: êtres étranges, je tue quelqu'un.

Message  Aliana le Jeu 1 Juil - 12:04

Oui c'est sure que le pouvoir c'est loin d'être de tout repos, je suis d'accord avec toi la dessus.

Oui je vais y réfléchir comme d'habitude Very Happy .
avatar
Aliana

Messages : 213
Date d'inscription : 09/07/2009
Age : 26
Localisation : France

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum