Mon petit frère imaginaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Mar 9 Fév - 16:03

"Je m'engage à revenir répondre à ceux qui répondent à mon rêve et à les remercier pour le temps qu'ils ont consacré à tenter de m'aider à y voir plus clair."

Ce rêve est très long, encore plus que ceux que j’ai posté avant (pourtant, j'ai essayer de faire court). Mais il est très intriguant.


Pour comprendre le début du rêve :

Juste avant le début des vacances, j’ai passé ma 2nd partie du bac de sport.

J’ai d’abord fait du handball en début d’année scolaire (1er partie du bac), ce trimestre les barres asymétrique (2eme parti) et plus tard, l’athlétisme (3eme partie).

Pour mon amie qui ce trouve dans mon rêve, elle ne fait pas les même épreuves que moi. Elle a commencé par l’athlétisme, fait de l’acro sport en ce moment, et ensuite elle fera du volleyball.


(Cette première partie du rêve ne me semble pas importante mais la deuxième et la troisième si. Je préfère donc racontez mon rêve en entier pour ne pas oublier de détails).


Au début de mon rêve, je suis assise à une table dans une classe d’un lycée. La salle est très éclairé et je vois par la fenêtre qu’il fait très beau dehors. Je porte une chemise blanche et un pantalon noir ainsi que des baskets.
Je suis avec une de mes amis. Nous somme dans la même classe aussi bien dans le rêve que dans la réalité mais n’ayant pas la même spécialité, nous sommes séparer de temps à autre.

Dans le rêve, on vient de passé ensemble notre 2nd partie du bac de sport qui est les barre asymétrique (mon amie aussi à eu cette épreuve alors qu’elle ne devait pas).
Nous somme soulager de l’avoir enfin passé même si nous somme un peu angoisser de ne pas savoir si nous avons réussis ou non.


Alors que l’on discute toute les deux, un professeur de sport vient nous voir. C’est le professeur de mon amie mais pas le mien car nous ne somme pas ensemble pour les cours de sport. Ce qui est vrai dans la réalité.

Dans mon rêve, le professeur de mon amie a était l’un de mes juges lorsque j’ai passé mon bac de barre asymétrique. Il commence à félicité mon amie avec quelques détailles que je dirais par message privé (si nécessaire) pour ne pas dévoiler la vie privé de mon amie.
Puis après l’avoir félicité pour sa persévérance et la qualité de son passage aux barres asymétriques (que mon amie n’aurais pas du passer logiquement) et en athlétisme (1er partie du bac que je n’aie pas eu), il me félicite à mon tour pour mon passage aux barres asymétriques en nous montrant une sorte de boitier noir qui montre notre performance sur une échelle constituer de plusieurs trais horizontal les uns en dessous des autres (un peu comme un thermomètre).

La performance de mon amie est situer vers le haut et elle entour légèrement plus de quatre barres. La mienne se situ parfaitement au milieu et entour deux barres.
Je sais immédiatement que le fait que ma performance entour moins de barres est bénéfique car cela correspond à la taille physique de la personne. Plus la performance est petit sur cette échelle, plus elle est bonne pour les personne petite. Et vis versa pour les personnes grande (comme mon amie).



Puis le professeur et mon amie partent l’un après l’autre. Je ne sais plus trop ce que j’ai fait après. Je me souviens vaguement avoir repensé aux autres rêves que j’avais postés sur le forum. Je me suis remémoré tout les passages violents et une sorte de phobie est entré en moi. Je n’avais qu’une idée en tête, ne plus dormir pour ne plus rêver et ne plus avoir peur.

Puis un garçon d’environ dix ans est arrivé. Et je les tout de suite identifier comme mon petit frère. Il est venu ce blottir dans mes bras pour essayer de diminuer cette angoisse qui montait en moi. Il me regardait avec un sourire timide, des yeux remplie de gentillesse et d’innocence. Et même si j’étais angoissé, j’ai senti tout de même un immense amour qui s’échappait de moi pour entourer mon petit frère.

Puis mon petit frère a tourné la tête pour regarder derrière lui. J’ai suivi son regard et j’ai vu un groupe d’adolescent assis sur une table. Ils me fixaient tous du regard. Celui qui devait être le « chef » de la bande c’est lever et a commencé à marcher vers moi. J’ai tout de suite comprit ce qu’il voulait faire. M’obliger à dormir pour que je fasse des cauchemars. Comment ? Je ne savais pas et je ne me suis pas attarder sur la question car la terreur ma rapidement submerger.

Alors j’ai attrapé la main de mon frère et je me suis mise à courir. Le groupe d’ado a commencé à me poursuivre. Alors je me suis réfugier dans une salle et je suis resté accroupie devant la porte, essayant de maintenir la poigné lever pour que le groupe ne puisse pas entrer. Le chef a commencé à essayer d’ouvrir. Il a réussis à plusieurs reprisent mais j’ai put lui refermer la porte au nez en la poussant de toute mes forces.

Puis après un long moment, il c’est arrêter de forcé la porte. J’en aie rapidement profité pour regarder mon frère. Mais il n’était plus la. J’étais seul mais soulagé qu’il ne soit pas en danger. Alors je suis resté derrière la porte à garder la poigné lever. Mais comme il ne ce passer toujours rien, j’ai commencé à baisser ma garde et remettre la poigné dans sa position d’origine en espérant que le groupe soit partie.
Les adolescents en on rapidement profiter et on casser la porte. Je n’aie même pas eu le temps de me relever qu’ils m’avaient déjà attrapé par les vêtements et m’entrainer dans les couloirs. J‘ai eu beau me débattre, ils m’ont conduit jusqu’à une autre salle de classe et on fermer la porte à clé derrière eux.
Deux d’entre eux m’on immobilisé en me mettant à genoux. Puis les cauchemars ont commencé. Je ne me souviens malheureusement pas de ce que j’ai rêvé dans mon rêve. Mais au bout d’un moment, juste après que j’arrive à partir des cauchemars, j’ai vu mon frère près d’une fenêtre. Il me la montré d’un signe de tête avec une petit rire joyeux. Je me suis alors relever, j’ai foncé vers la fenêtre et après avoir saisi mon frère par le col de sa chemise, j’ai sauté par la fenêtre en l’entrainant avec moi.
J’ai était heureuse de voir que je n’aie pas sauté de très haut. Je suis tombé sur le dos tout en protégeant mon frère de la chute. Etrangement, je ne me suis pas fait mal en tombant. J’ai tout de suite relevé mon frère et on a commencé à courir dans une forêt. Il faisait nuit et on ne voyait presque rien. Mais on a continué de courir et on c’est rapidement éloigner du lycée.

La aussi j’ai un troue noir dans mon rêve.

Juste après ce troue, je me retrouve en dehors de mon corps. Je vois mon ombre et celle de mon frère entraient dans une petite cabane dans la forêt pour assouvir quelques besoins naturels. Mais je n’y arrive pas, tout comme mon petit frère. On sort donc de la cabane alors que j’entre de nouveau dans mon corps. Je suis soudainement habiller d’une chemise de nuit. Je suis pieds nue.
Mon frère me prend la main et m’entraine dans la forêt. Elle me semble de plus en plus menaçante car je sens plusieurs présences autour de nous. Elles proviennent des monstres de mes cauchemars. Au fur et à mesure que mon frère et moi avançons dans la forêt, on croise tout un tas de griffe par terre. Elles ne sont pas plus grosses que mes doigts mais je sais qu’elles proviennent des bébés monstres et que celles des adultes doivent logiquement être bien plus grande. L’image d’un monstre ressemblant à un phasme géant à traverser mon esprit. J’ai commencé à regarder mon frère. Il souriait encore. Quand il c’est aperçu que je le fixé, il à tourné ses yeux (toujours aussi gentil et innocent) vers moi et son sourire c’est agrandi. Je me suis tout de suite dit qu’il ne devait pas savoir ce qui nous attendait dans la forêt. Il a continué d’avancer et on est arrivé à un croisement.
Deux chemins ce séparé. L’un remplit de griffe de plus en plus grande et l’un sans rien de menaçant. Ou une douce lumière ce faisait voir à travers les arbres. La, mon frère c’est exclamer : « On ce sépare ? Dit moi ou je dois aller ! »
Je lui aie tout de suite montré le chemin de lumière du doigt. Alors il a lâché ma main et c’est éloigné de moi en sautillant joyeusement et en me faisant de grand signe de la main pour me dire au revoir. Je me suis alors tourné vers l’autre chemin, voyant les ténèbres s’épaissir de plus en plus à chaque mètre. J’ai prit alors une grande inspiration et me suis avancer pour entré dans les ténèbres. La j’ai entendu la voix de mon frère s’écrier : « Enfaite ! Merci de t’être sacrifier pour moi ! T’es vraiment génial comme grande sœur ! Je t’aime ! ».
Puis je me suis avancer et je suis entré dans le chemin. Il y faisait complètement noir mais je voyais les monstres qui attendaient le bon moment pour m’attaquer. Je me suis même écorcher le pieds sur des minuscules griffes par terre.

Puis je me suis réveillé mais pas à cause du rêve. J’aurais put aller plus loin si du bruit ne m’avais pas réveillé.

Je vous remercie vraiment pour votre aide.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Jeu 11 Fév - 20:48

Bon on va commencer par pleins de questions, ton rêve est long :

- As tu actuellement des examens, ou épreuves en tout genre ? si oui quel est ton état d'esprit par rapport à ça ?

- Dans la 1ère partie de ton rêve, (prof) que ressens tu de ce rêve ? y a t-il qqchose qui te marque particulièrement ?

Arrow Il commence à félicité mon amie avec quelques détailles que je dirais par message privé (si nécessaire) pour ne pas dévoiler la vie privé de mon amie.

Je voulais te dire que l'amie de ton rêve, n'est qu'un aspect de toi ...

Ce boitier noir qui montre votre performance, j'ai pas trop compris, ça voulait dire que tu étais donc dans une bonne moyenne pour rapport à ta taille, c'est ça ?

Ce prof de sport, tu le ressens comment ? je veux dire est ce un mec dragueur ou pas ce genre?

Globalement es tu complexée ?


Arrow Puis le professeur et mon amie partent l’un après l’autre. Je ne sais plus trop ce que j’ai fait après. Je me souviens vaguement avoir repensé aux autres rêves que j’avais postés sur le forum. Je me suis remémoré tout les passages violents et une sorte de phobie est entré en moi. Je n’avais qu’une idée en tête, ne plus dormir pour ne plus rêver et ne plus avoir peur.

Pourquoi cette pensée de te rémémorer tes cauchemars est arrivée ? que s'est-il passé dans ta tête à ce moment là ?

Arrow Celui qui devait être le « chef » de la bande c’est lever et a commencé à marcher vers moi. J’ai tout de suite comprit ce qu’il voulait faire. M’obliger à dormir pour que je fasse des cauchemars. Comment ? Je ne savais pas et je ne me suis pas attarder sur la question car la terreur ma rapidement submerger.

Ce passage t'évoque t-il un souvenir ancien ? qqu'un qui veut te faire du mal ?


Arrow L’image d’un monstre ressemblant à un phasme géant à traverser mon esprit

Tu veux dire quoi exactement ?


Arrow et on est arrivé à un croisement.
Deux chemins ce séparé. L’un remplit de griffe de plus en plus grande et l’un sans rien de menaçant. Ou une douce lumière ce faisait voir à travers les arbres. La, mon frère c’est exclamer : « On ce sépare ? Dit moi ou je dois aller ! »


Pourquoi n'as tu pas suivi ton petit frère vers la lumière, pourquoi as tu pris le chemin des ténèbres?


Arrow Enfaite ! Merci de t’être sacrifier pour moi ! T’es vraiment génial comme grande sœur ! Je t’aime ! ».

Qu'as tu ressenti à ce moment là ?


Dernière question : que se passe t-il en ce moment pour toi ? as tu peur de qqchose ? qqu'un ? ressens tu comme un danger ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Jeu 11 Fév - 21:32

- As tu actuellement des examens, ou épreuves en tout genre ? si oui quel est ton état d'esprit par rapport à ça ?

J'ai passé le bac de sport peu de temps avant ce rêve.
Aussi non, je passe le baccalauréat cette année et c'est une contrainte qui m'angoisse beaucoup. Et en ce moment, on est assez surcharger de travail (même pendant les vacances) car on va passer le bac blanc à la rentrait.



- Dans la 1ère partie de ton rêve, (prof) que ressens tu de ce rêve ? y a t-il qqchose qui te marque particulièrement ?

Je trouvais assez étrange le faite que je passe le bac de sport avec mon amie vu que nous ne somme pas dans le même groupe. Mais ca ma rassuré qu'elle était avec moi.



Ce boitier noir qui montre votre performance, j'ai pas trop compris, ça voulait dire que tu étais donc dans une bonne moyenne pour rapport à ta taille, c'est ça ?

C'est tout à fait cela. Donc normalement (dans mon rêve), j'aurais une bonne note.




Ce prof de sport, tu le ressens comment ? je veux dire est ce un mec dragueur ou pas ce genre?

Je ne pense pas qu'il soit dragueur. Il est plus extravertie je dirais. Il fait toujours des blagues aux élèves.




Globalement es tu complexée ?

Je l'aie était dans le passé à cause de ma petite taille mais c'est un problème qui est résolu. Maintenant, j'en rie quand j'y repense.



Puis le professeur et mon amie partent l’un après l’autre. Je ne sais plus trop ce que j’ai fait après. Je me souviens vaguement avoir repensé aux autres rêves que j’avais postés sur le forum. Je me suis remémoré tout les passages violents et une sorte de phobie est entré en moi. Je n’avais qu’une idée en tête, ne plus dormir pour ne plus rêver et ne plus avoir peur.

Pourquoi cette pensée de te rémémorer tes cauchemars est arrivée ? que s'est-il passé dans ta tête à ce moment là ?


Hé bien... j'avais une question qui ma traversé l'esprit. Et je me suis dit quand me remémorant mes rêves et nos discutions, je trouverais (ou retrouverais) la réponse.




Celui qui devait être le « chef » de la bande c’est lever et a commencé à marcher vers moi. J’ai tout de suite comprit ce qu’il voulait faire. M’obliger à dormir pour que je fasse des cauchemars. Comment ? Je ne savais pas et je ne me suis pas attarder sur la question car la terreur ma rapidement submerger.

Ce passage t'évoque t-il un souvenir ancien ? qqu'un qui veut te faire du mal ?


Ce groupe de personne me fait penser aux adolescents qui s’amusent à "embêter les plus petits que soit" (petit par l'âge et par la force physique). J'ai souvent était une victime idéal par le passé et je le suis encore de temps à autre.
Dans le rêve, ces adolescents avaient l'air d'avoir dans les 20 ans et ils étaient plutôt imposants par leur carrure.





L’image d’un monstre ressemblant à un phasme géant à traverser mon esprit

Tu veux dire quoi exactement ?


Quand j'ai vu les griffes par terre, l'image du monstre à qui elles appartenaient est apparut. Un peu comme dans les films ou l'image d'un monstre apparait sur tout l'écran. Je ne voyais plus rien à par ce monstre pendant la fraction de seconde ou l'image est apparu.




et on est arrivé à un croisement.
Deux chemins ce séparé. L’un remplit de griffe de plus en plus grande et l’un sans rien de menaçant. Ou une douce lumière ce faisait voir à travers les arbres. La, mon frère c’est exclamer : « On ce sépare ? Dit moi ou je dois aller ! »


Pourquoi n'as tu pas suivi ton petit frère vers la lumière, pourquoi as tu pris le chemin des ténèbres?

J’étais déterminé à prendre ce passage et de toute façon, le chemine lumière ne m'était pas destiné. Je n'avais pas le droit d'y entré "maintenant".
Et je voulais voir les monstre de mes propres yeux, voir à quoi ils ressemblaient. Peut être était-ce pur affronter mes peur, je ne sais pas.



Enfaite ! Merci de t’être sacrifier pour moi ! T’es vraiment génial comme grande sœur ! Je t’aime ! ».

Qu'as tu ressenti à ce moment là ?


J'était surtout soulager, un peu fier aussi mais surtout soulagé.



Dernière question : que se passe t-il en ce moment pour toi ? as tu peur de qqchose ? qqu'un ? ressens tu comme un danger ?

Je ne sais pas si ca a vraiment un rapport mais en ce moment, ma chienne qui est assez âgée ne va pas vraiment bien (cela c'est confirmer aujourd’hui).
Je sais qu'elle va bientôt nous quitter mais l'idée de rester seule avec ma mère dans l'appartement m'angoisse. J'ai peur d'être seul... comme lorsque j'entre dans le chemin des ténèbres, j'avais peur d'y aller seul.

A par cela je ne vois rien d'autre.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Jeu 11 Fév - 21:43

Tes réponses ne m'amènent pas d'informations complémentaires...

Précisions :

Arrow Pourquoi cette pensée de te rémémorer tes cauchemars est arrivée ? que s'est-il passé dans ta tête à ce moment là ?

Hé bien... j'avais une question qui ma traversé l'esprit. Et je me suis dit quand me remémorant mes rêves et nos discutions, je trouverais (ou retrouverais) la réponse

Quelle question t'a traversé l'esprit ?


Ce groupe de personne me fait penser aux adolescents qui s’amusent à "embêter les plus petits que soit" (petit par l'âge et par la force physique). J'ai souvent était une victime idéal par le passé et je le suis encore de temps à autre.

Actuellement le ressens tu ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Jeu 11 Fév - 21:48

Pourquoi cette pensée de te rémémorer tes cauchemars est arrivée ? que s'est-il passé dans ta tête à ce moment là ?

Hé bien... j'avais une question qui ma traversé l'esprit. Et je me suis dit quand me remémorant mes rêves et nos discutions, je trouverais (ou retrouverais) la réponse

Quelle question t'a traversé l'esprit ?


Je ne sais plus du tout. Mais c'était une question à laquel j'avais ou presque la réponse.





Ce groupe de personne me fait penser aux adolescents qui s’amusent à "embêter les plus petits que soit" (petit par l'âge et par la force physique). J'ai souvent était une victime idéal par le passé et je le suis encore de temps à autre.

Actuellement le ressens tu ?


Ca met arrivé il n'y pas si longtemps donc oui.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Jeu 11 Fév - 22:12

Bon je reviendrais demain pour te donner mon interprétation, si tu as d'autres précisions qui te reviennent par rapport à mes questions fais en moi part.


Ce groupe de personne me fait penser aux adolescents qui s’amusent à "embêter les plus petits que soit" (petit par l'âge et par la force physique). J'ai souvent était une victime idéal par le passé et je le suis encore de temps à autre.

Actuellement le ressens tu ?

Ca met arrivé il n'y pas si longtemps donc oui.

Par rapport à quoi ? tu peux m'expliquer un peu ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Jeu 11 Fév - 22:24

J'ai envoyer un mp
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Ven 12 Fév - 21:30

Désolée Marie, je n'ai pas eu le temps de faire ton interprétation, en fait j'ai eu super mal à la tête toute la journée...

J'ai commencé mais pas terminé.

Pour demain normalement. Razz

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Ven 12 Fév - 21:32

Pas de problème ^^

Reposez vous bien surtout.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Sam 13 Fév - 11:26

Marie,

Toute la 1ère partie te ramène à une situation d'actualité, ton bac sport...les épreuves, etc.

Mais aussi je pense à un certain complexe du passé, et ce besoin de le dépasser. Ces féliciations de la part de ce prof avec son boitier indique justement ta capacité à
surmonter certains handicaps mais aussi une pression inconsciente de performance.

Arrow Puis le professeur et mon amie partent l’un après l’autre. Je ne sais plus trop ce que j’ai fait après. Je me souviens vaguement avoir repensé aux autres rêves que j’avais postés sur le forum. Je me suis remémoré tout les passages violents et une sorte de phobie est entré en moi. Je n’avais qu’une idée en tête, ne plus dormir pour ne plus rêver et ne plus avoir peur.

Ce passage évoque justement un lien entre un complexe, un handicap, et te ramène
inconsciemment à des cauchemars, une sorte de phobie est entré en moi...

Ces épreuves te ramèneraient-elles automatiquement inconsciemment même à l'intérieur de ton rêve à des frayeurs.

Ces frayeurs remonte à l'enfance (rappelle moi ce qui s'est passé à l'âge de tes 10
ans...)


Toute la suite parle d'un trauma de l'enfance, peur des plus grands, des critiques, des humiliations, abus sexuels...

Ensuite le passage de la forêt me fait penser au rêve du "parasite".

La forêt, la nuit, les monstres, les griffes par terre, ce monde de terreur reflète les souvenirs pénibles de ton enfance et indique que tu n'as pas intégré un processus de réparation. Le monde n'est pas toujours souriant, et étant enfant celui-ci n'a pas la capacité d'intégré des situations difficiles, et les monstres de son rêve représentent cette incapacité, mais adulte rêver encore de monstres indique une régression, une difficulté à dépasser les souvenirs pénibles, une déformation de la réalité.

Et tu te laisses donc emporter par les ténèbres, tu n'as pas la force d'aller vers la lumière.

Mais peut être as tu raison, voulais tu affronter tes peurs une bonne fois pour toute...

A suivre tes rêves suivants...


PS : je n'ai pas parlé de ton petit frère car je ne vois pas qui il représente, je pense ton enfant intérieur (pôle masculin) mais je pense qu'il n'a qu'un rôle secondaire dans le rêve.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Sam 13 Fév - 15:22

Ces frayeurs remonte à l'enfance (rappelle moi ce qui s'est passé à l'âge de tes 10
ans...)


Hé bien, il y a eu mon entré au collège, la ou on a commencé réellement à m'embêter et ou je me suis retrouver seule contre "les grands".



Mais aussi je pense à un certain complexe du passé, et ce besoin de le dépasser. Ces féliciations de la part de ce prof avec son boitier indique justement ta capacité à
surmonter certains handicaps mais aussi une pression inconsciente de performance.


Je ne comprend pas cette phrase. C'est moi qui m'inflige cette pression ?
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Dim 14 Fév - 12:23

Arrow Mais aussi je pense à un certain complexe du passé, et ce besoin de le dépasser. Ces féliciations de la part de ce prof avec son boitier indique justement ta capacité à surmonter certains handicaps mais aussi une pression inconsciente de performance.

Je ne comprend pas cette phrase. C'est moi qui m'inflige cette pression ?

Oui, cela te parle t-il ou pas ? car je ressens une pression mais j'ai du mal à l'orienter, donc je ne sais pas si c'est une question de performance proprement dit...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Dim 14 Fév - 15:08

Oui, cela te parle t-il ou pas ? car je ressens une pression mais j'ai du mal à l'orienter, donc je ne sais pas si c'est une question de performance proprement dit...

Oui, ca me parle énormément. Et je pense aussi que c'est moi qui m'inflige cette pression même si je ne sais pas pourquoi...
Mais elle vient surement du fait qu'il y a certains domaine comme le sport (cela dépend aussi du sport que l'on pratique) ou j'ai de grandes facilités. Elles me permettent d'aider les autres et aussi de me distingué. Et donc j'essaye toujours de me surpasser encore plus, tout en aidant les autres à ce surpasser aussi en leur donnant des conseils.

Je pense donc que cette pression vient donc de la. C'est la meilleure explication que j'aie.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Dim 14 Fév - 16:59

Marie a écrit:Oui, cela te parle t-il ou pas ? car je ressens une pression mais j'ai du mal à l'orienter, donc je ne sais pas si c'est une question de performance proprement dit...

Oui, ca me parle énormément. Et je pense aussi que c'est moi qui m'inflige cette pression même si je ne sais pas pourquoi...

Mais si tu sais pourquoi, relis l'interprétation...

Mais elle vient surement du fait qu'il y a certains domaine comme le sport (cela dépend aussi du sport que l'on pratique) ou j'ai de grandes facilités. Elles me permettent d'aider les autres et aussi de me distingué. Et donc j'essaye toujours de me surpasser encore plus, tout en aidant les autres à ce surpasser aussi en leur donnant des conseils.

Je pense donc que cette pression vient donc de la. C'est la meilleure explication que j'aie.

Tout à fait...

Par contre j'aie envie de reprendre ce passage :

Arrow Dans mon rêve, le professeur de mon amie a était l’un de mes juges lorsque j’ai passé mon bac de barre asymétrique. Il commence à félicité mon amie avec quelques détailles que je dirais par message privé (si nécessaire) pour ne pas dévoiler la vie privé de mon amie.

Tu peux m'en parler en mp ? cela pourrait donner des infos supp à ton rêve.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Dim 14 Fév - 20:01

Marie,

Par rapport aux infos par mp, et par rapport ce que je t'ai déjà dit, ton amie dans le rêve rerpésente un aspect de toi.

D'ailleurs je trouve que maintenant ton rêve prend tout son sens.

Je récapitule :

Le début de ton rêve parle donc d'épreuves, de compétences, de la pression de performance que tu te mets (relis l'interprétation) et tu comprendras que le problème de ton amie est ton propre problème, tu dépasses tes peurs, un handicap du passé (complexes). De plus à un moment


Arrow Puis le professeur et mon amie partent l’un après l’autre. Je ne sais plus trop ce que j’ai fait après. Je me souviens vaguement avoir repensé aux autres rêves que j’avais postés sur le forum. Je me suis remémoré tout les passages violents et une sorte de phobie est entré en moi. Je n’avais qu’une idée en tête, ne plus dormir pour ne plus rêver et ne plus avoir peur

Ce passage qui te renvoie à des souvenirs anciens, le temps où on se moquait de toi, mais là tu as la compétence de te dépasser, d'aller au delà de tes moyens mais en te mettant une pression de performance.

Ensuite le rêve te renvoie dans tes peurs du passé, et la peur que tu ressens pour ton amie en vrai, est la même que tu ressens dans le rêve et te renvoie dans des angoisses profondes.

Est ce plus clair pour toi ? Le rêve ne parle que de toi.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Marie le Dim 14 Fév - 20:07

Est ce plus clair pour toi ?

Oui, effectivement, je comprend beaucoup mieux le rêve. Je ne pensé pas que ce détail avait une si grande importance.

Merci pour votre aide Harmonie.
avatar
Marie

Messages : 109
Date d'inscription : 08/01/2010
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon petit frère imaginaire

Message  Harmonie le Dim 14 Fév - 20:15

Mes questions sont parfois répétitives afin que tes réponses m'aiguillent sur tes émotions.

Si mes réponses ne te parlent pas, n'hésite pas à le dire. Wink Mais parfois, il suffit de prendre un peu de recul pour mieux comprendre l'interprétation.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum