pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Mer 9 Sep - 18:57

Un rêve.
A savoir déjà que j’ai 37 ans. Que mon oncle, dont je parle est mort à 24 ans et il avait seulement 5 ans de plus que moi, que mes parents l’ont presque élevé.
Pour le reste, je n’ai pas d’enfant, et j’ai une passion qui est l’écriture.
L’oisillon que je reçois, c’est soit un enfant que le ciel me donne ou un don, je le ressens aussi comme un don, et donc peut-être lié à l’écriture, comme si on me donnais le don de l’écriture. Voilà pour les détails, et maintenant je raconte mon rêve qui n’a, bien sûr, aucune continuité spatio-temporelle.
A savoir aussi, je rêve rarement de cet oncle et à chaque fois qu’il apparait dans mon rêve, celui ci a une signification particulière, il m’envoie tjs des messages.
Aussi, il est un peu lié à B. quand je n’ai plus de nouvelles de B., donc l’homme âme sœur quelque part pour moi, mon oncle prend peut-être aussi sa place dans mes rêves. Je l’ai déjà remarqué auparavant. Ce n’est qu’une supposition.
Dernière chose, physiquement, j’ai de grands yeux (on me le dit assez souvent pour que je puisse l’écrire) et tjs maquillés.
Et ma mère est médecin.
Tout ce que je viens de dire fait partie de la réalité.
Maintenant je passe au rêve :
Un oiseau vole autour de moi. Un petit. Comme un piaf. Je suis incapable de dire si c’est une femelle ou un mâle. Et il part. il revient, je tente de le prendre délicatement entre mes mains et finalement, je comprends qu’il est agressif, qu’il tente de toucher mon visage avec son bec, j’essaye de l’éloigner et surtout de protéger mes yeux. Mon œil droit. Vous verrez l’importance peut-être plus tard. Il était à qq cm de mon côté droit du visage.
Il part. puis revient plus tard. Incapable de donner une idée de temps. Avec un œuf. Il me l’offre entre ses ailes, comme un cadeau. Au moment où mes doigts et ses ailes se frôlent l’œuf se fendille et un oisillon sort sa tête. Je suis bouleversée par ce cadeau, cette offrande et j’imagine un être humain donnant son propre enfant. Je prends conscience de la dimension infinie de ce geste. Je suis immensément touchée, heureuse et renversée. Immensément redevable. Je me sens investie d’une mission sacrée. Elever cet oisillon. lui procurer l’amour suffisant pour qu’il ne ressente pas le manque. Pour lui et pour la mère ou le père qui me l’a confiée. Le faire évoluer dans sa propre direction, le rendre autonome. Etc…….
Cut up
Je me retrouve dans une rue animée, un soir, les lumières des bars coulent sur la rue, le monde est à la fête, comme un vendredi soir. Je suis avec mon oncle et on marche tranquillement. Soudain, je me tiens à une devanture et j’ose dire, « je ne vais pas bien ». à l’instant ou je formule cette phrase, je tombe dans une forme de coma profond. Tout devient noir ou blanc.
Mon oncle m’embrasse sur la bouche, et je reviens à la vie (et oui, on ne coupe pas aux clichés même dans les rêves…. Wink )
Je le regarde, comme si je le regardais pour la première fois. Et je suis inondée d’amour, comme un barrage qui se briserait et un déversement de vérité d’amour de lumière qui se déverserait sur la réalité. Je me dis « enfin, c’est enfin arrivé ; on s’aime, il m’aime on peut s’aimer il a osé » ou qq chose dans le genre. Et en même temps, je me dis, mais ce n’est pas possible, c’est mon oncle. C’est interdit. Et ensuite, mais l’amour est plus fort que tout et qu’importe les principes. J’oserai l’affirmer le vivre l’assumer, cet amour.
Cut up. Ou plutôt, mon oncle disparaît ou change de pièce. Je me soulève pour atteindre un miroir à main et je me regarde. Le choc. Je ne me reconnais pas et vois à la place une vieille femme. Vieille parce que ridée, mais la peau semble paradoxalement souple. Elle n’est pas maquillée. Surtout ses yeux sont tout petits. Ce sont les yeux qui m’ont interpellée. Si petits. J’essaye de les ouvrir plus et le vois que l’œil droit est pratiquement clos, de la fente que j’ai écarquillé coule du sang. J’en ai plein sur la joue. Pas à flot, normalement, juste du sang très rouge, alors que la peau est pâle et les cheveux grisonnant. Seule couleur du tableau. Je panique. J’appelle ma mère. Elle me rassure et me répond :
Tu vois de ton œil gauche, donc ne panique pas. Et on pourra opérer ton œil droit. Tu auras un œil de verre, et personne ne remarquera rien. Et tu verras même mieux que quiconque avec ton œil gauche. Tu ne verras que de ton œil gauche mais tu verras mieux ;
Et je pensais en parallèle que je ne verrai plus en relief. Elle me rassure encore, et me dis que je n’aurai plus besoin de relief ni de quoi que ce soit avec cette nouvelle vision. Je verrai clair. Elle me donne un numéro à appeler.
J’appelle, et je tombe sur un homme. Je ressens que c’est un médecin, comme un psy. Je lui dit, avec bcp de difficulté, comme si ma machoire était de coton, ma langue ou mes lèvres enflées, je lui dit : aidez moi si’l vous plait aidez moi à formuler cette phrase « je veux et exige » avant mes 40 ans. Et je le répète trois fois. Il y avait une urgence dans ma voix, comme si de cette phrase dépendait mon existence, et si je n’arrivais pas à le formuler avant mes 40 ans je disparaissais.
Je me réveille juste à la fin de la troisième répétition.
Voilà.
Bon courage pour l’interprétation, mais je suis très curieuse de savoir ce que vous pourrez en dire………
Merci.

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Tilia le Jeu 10 Sep - 13:20

Bonjour Nocturne,
j'ai regardé dans un de mes livres et j'ai trouvé quelque chose sur la perte de connaissance ( le coma de ton rêve):
"Une perte de connaissance permet de fuir la réalité. Je me désiste momentanément parce que je suis si fatigué que ma résistance est à plat. Je suis incapable de faire face aux situations de ma vie. J'alterne entre des états de peur, d'angoisse, de découragement et d'impuissance. J'ai souvent peur de perdre le pouvoir et de ne pas être à la hauteur de certaines personnes ou certaines situations. Je dois prendre conscience que je dois cesser de m'accrocher au passé et à mes vieilles idées.J'accepte de faire confiance à l'univers puisque tout est là pour mon évolution"

J'ai un peu l'impression que tu fonctionnes avec ta féminité ( ton côté gauche) . D'ailleurs plus loin dans ton rêve c'est ton oeil gauche qui voit . tu tu te débats avec le principe masculin ( oeil gauche qui est malade qui saigne ( perte d'énergie).
Mais il se rappelle à toi. C'est lui qui vient t'embrasser sous la forme de l'oncle.

Je te dirai la suite plus tard car je dois retourner au travail.
avatar
Tilia

Messages : 47
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 60
Localisation : Aspremont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Jeu 10 Sep - 15:43

merci pour ta réponse. il faut que je te dise, avant que tu continues dans l'interprétation, qui est très juste au deumerant. j'ai ces derniers temps une très mauvaise santée. ça fait un mois et plus que je suis sous antibios. peu importe, mais ça peu expliquer certaines choses. en juillet, je me suis évanouie, avec sensation de trou , de la lumière blanche un départ, etc...... je suis au bord réellement de l'épuisement, et je continue vaille que vaille, parce qeu je n'ai pas le choix. financièrement.
et je crois que ce n'est pas une fuite. bien au contraire. je prends naturellement les choses de front. mais je n'ose jamais dire ou avouer que je faiblis au niveau de l'énergie;
à bientôt et au plaisir de te lire.
merci encore pour ta réponse........
bonne journée

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Tilia le Ven 11 Sep - 13:05

Nocturne,
je vais te dire ce que j'ai sur le principe masculin:
qualités: le courage, la puissance, la logique. C'est le côté rationnel, autonome, matérialiste de l'être. Il représente aussi le côté intellectuel, le côté actif de ma personne qui prend les intuitions de mon côté féminin et qui les met à exécution.
C'est lorsque je peux équilibrer mon côté masculin et mon côté féminin que je peux atteindre ma pleine réalisation.

A+
Christine
avatar
Tilia

Messages : 47
Date d'inscription : 17/08/2009
Age : 60
Localisation : Aspremont

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Ven 11 Sep - 14:57

ah oui. je comprends. effectivement, je suis et raisonne essentiellement avec mon intuition. ça doit être ça alors.
tout ça pour ça. loooooooooooooooooooooooooooooooooool
ça valait bien le coup de se prendre la tête.
dsl.
je pensais qu'il avait plus d'ampleur ce rêve. comme tout le monde. on s'en fait une montagne de mystères et c'est un unique élément bien simple qui apparait. mince alors. me voilà prise à mon propre piège.
je te remercie de tout mon coeur pour ta recherche et ton interprétation.
passe une bonne journée.
bise

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Harmonie le Ven 11 Sep - 15:07

Nocturne,

Ton rêve est bien plus significatif que ça... je te donnerais mon interprétation dès que je peux. Car là je suis occupée, alors soit patiente jusqu'à lundi prochain si pas avant... Wink

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Ven 11 Sep - 15:23

ahh, mais avec plaisir Harmonie. je ne suis pas pressée, j'ai découvert ce forum à ausse ou grâce à ce rêve. je le trouvais tellement fort, de part sa manière déjà d'avoir imprégné la journée qui l'a suivi et ensuite par le message qu'il contenait et que je ressentais. je n'ai pas eu le temps de voir comment fonctionnait vos réponses. j'ai juste lu la charte et j'ai écrit le rêve. bien sûr que je suis patiente. ce rêve, je le garderai en mémoire à vie, comme trois quatre autres que j'ai fait et qui m'ont marquée identiquement. sur toute une vie. j'ai aussi à deux trois occasions fait des rêves prémonitoires. et une dernière chose que je sais, quand mon arrière grand mère (qui m'a soutenue durant mon adolescence et est morte à mes 18 ans, j'ai su quand elle était morte avant qu'on me le dise) et mon oncle (identiquement, j'ai su quand il était mort avant qu'on me le dise et qu'on le sache, il est tombé dans un crevasse et on n'a jamais retrouvé son corps) apparaissent dans mes rêves, c'est rare et tjs pour me donner une information. ceux de mon arrière grand mère sont bcp plus facile à interpréter que ceux de mon oncle. si ça t'interesse, j'en ai un autre à interpréter, où mon arrière grand mère intervient. je l'ai fait il y a un ou deux ans. mais m'en rappelle avec bcp de clarté surtout sur les parties importantes. c'est la raison pour laquelle j'avais le sentiment que ce rêve avait un éclat particulier. mais j'accepte tout ce qu'on peut me dire et reconnais mes erreurs. je n'y connais rien en interprétation en revanche je connais ma vie (lol) et je sais quels sont les points qui sont ciblés. je n'ai pas tout dit en intro pour vous aider, mais j'ai dit le principal. j'avais omis qu'un mois et demi avant, j'avais perdu connaissance et il semblerait que j'ai fait un arrêt cardiaque. j'ai vu et ressenti le départ. aussi, je donne tout au gens, je les soutiens je les écoute les épaule les aide comme je peux. mes ami(e)s ma famille des collègues etc. tout sans retour. je suis comme ça. et je m'en oublie. parce que j'attends qq part que qn comprenne et me donne ce que je veux. je n'ai jamais osé demander. d'où aussi peut-être la dernière phrase. et puis et puis; le reste serait trop long à expliquer. et je ne veux pas faire non plus une psychanalyse. mais je reste persuadée que ce rêve est une forme de résumé de ce que je suis. et me révèle. oui, parce que j'ai le sentiment profond d'être à un tournant (enfin, parce que la galère et la souffrance je connais, et j'ai déjà 37 ans, hummm) de ma vie.
bon, je suis dsl pour ce flot de mots. j'adore écrire........ Wink
très bonne journée à toi.
c'est drôle, parce que j'ai connu une harmonie dans un forum. je l'avais adorée. mais son forum a fermé ou elle est partie je ne sais plus. je l'ai perdue de vue et j'ai quitté le forum. ton pseudo me la rappelle. je m'attache bcp aux personnes. j'y pense encore. parfois. elle était si gentille et si douce. c'est ce que je ressentais à travers ses messages. enfin, je m'éloigne. encore. décidément.
je t'embrasse et merci pour ton message. tu me réponds quand tu veux, quand tu pourras.
merci et bonne fin de journée.
bise

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Harmonie le Ven 11 Sep - 16:51

Tu sais tu n'es pas obligée de raconter toute ta vie pour une interprétation, je te poserais les questions qu'ils me semblent nécessaires si besoin est...

Tu dis avoir connue une Harmonie sur un autre forum qui a fermé, mais j'étais sur un autre forum avant qui a fermé, était-ce BOITE A REVES, car j'étais sur celui-ci avant d'ouvrir celui-là, tu parles du même ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Ven 11 Sep - 20:17

non, ce n'était pas sur les rêves.... ;et surtout, je me rappelle qu'Harmonie, celle que j'ai "connue", habitait en Belgique. et je viens de voir que tu es de paris............... comme moi Wink
mais ce prénom ou pseudo m'apaise. et je ressens de la profondeur. comme elle. tu m'as vraiment fait penser à elle.
oui, pour la vie, c'est vrai. mais en fait, je m'aide d'elle pour interpréter comme je peux mes rêves. sauf que celui là me laisse.......... rêveuse. et j'ai besoin d'aide.
en tout cas, merci de t'en préoccuper.
c'est généreux de ta part comme de ceux qui viennent, d'aider à interpréter les rêves. vraiment. et je t'en remercie du fond du coeur.
bonne soirée.
bise

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Harmonie le Lun 14 Sep - 18:40

Me revoilà...

Il est vrai que rêver de piaf/moineau symbolise souvent un proche disparu qui nous visite ou qui continue de veiller sur nous.

L'oiseau qui vole au dessus de notre tête on l'associe souvent à l'ange gardien qui apparaît quand on en a besoin afin qu'il nous guide. C'est le principe de l'âme.

Sorti d'un contexte spirituel, et plus généralement l'oiseau représente la création d'esprit, des pensées.

Donc dans ton rêve on peut constater que ce piaf est agressif, et que tu protèges tes yeux. Il se peut que cet oiseau veut éveiller ou te faire réagir face à qqchose.

Cet oeuf, ce cadeau, d'où sort un oisillon, ce que tu ressens dans le rêve représente le trésor qu'il y a en toi, et je dirais que cet oisillon est le nouvel être que tu es et dont tu as compris la valeur importante de ton potentiel, de tes valeurs intrinsèques.

C'est-il passé qqchose ces derniers temps qui puisse t'amener à cette grande découverte de toi même, comme une renaissance où tu as pris conscience de ton être, de ta valeur ? as tu fait une thérapie dernièrement ?

Le passage du cliché avec le baiser de l'oncle, évoque effectivement le prince charmant, alors j'ai envie de te demander où en es tu affectivement parlant ? tu as 37 ans pas d'enfant, as tu un homme qui partage ta vie ? car on pourrait dire que tu l'attends toujours d'après ce passage. Il y a une recherche de fusion, de partage... (bars).

En vrai quelles étaient vos relations entre ton oncle et toi dans ta jeunesse ? amoureuses ?

Quelles relations as tu eu avec tes parents ? étais tu une petite fille sage et convenable ? tes parents t'ont-ils toujours très protégée ?

Quelle image t'a mère t'a laissé des hommes ?


Le miroir est le reflet de l'âme, c'est ton image intérieure. En vrai es tu inquiète de l'âge qui avance, tu as 37 ans, je ne sais pas quel est ta vie sentimentale si elle est stable,si tu veux des enfants ? mais ce que te renvoie le miroir c'est ton inquiétude sur le temps qui passe...ces yeux tous petits sans maquillage est peut être l'image sans artifice, je me demande si tu n'attends pas trop le prince charmant.

Concernant l'oeil droit blessé qui saigne, je me demande comment tu envisages la relation sexuelle. Car je ressens une personne très sensible, et peut être même une culpabilité par rapport au sexe. Ce passage est très complexe par rapport à la 1ère partie, donc j'y reviendrais après tes commentaires sur l'ensemble. Je terminerais après le passage avec ta mère...


Si tu peux juste répondre à mes questions sans trop raconter ta vie car je ne veux pas me laisser influencer par ce que tu me dis et me donner ton impression générale sur ce que j'ai déjà dit.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Lun 14 Sep - 20:51

ohhhhhhhhhhhhhhh comme tu m'impressionnes. tu as touché dans le mille plus d'une fois.
bon,
dans un premier temps, ma passion est l'écriture. dernièrement, j'ai lu mes textes à un auditoire pas forcément disposé au départ et je les ai subjugué.
autre chose, cet été a été un tournant dans ma vie.
on m'a tjs dénigrée, en tout cas souvent, rabaissée....... ce qui a achevé de briser le dernier éclat de ma confiance en moi.
j'ai fait déjà plusieurs thérapies. et surtout, je commence à rencontrer des personnes très positives, qui m'apprécient bcp. c'est nouveau pour moi. ils m'apprécient juste pour moi pas pour que je leur apporte qqchose. il n'y a pas de compétition, rien.
peut-être que ça m'aide à me dire que je vaut qq chose.
autrement, je suis très malade, depuis début aout, et commence à être inquiète. les poumons. je suis une ultra fumeuse. et voilà.
depuis cet été, je commence enfin à apprécier la vie (parce que j'ai bcp souffert toute ma vie, sans répit, entre autre parce que je suis écorchée vive ou hyper sensible) et au même moment je tombe très malade, je trouve ça étrange.

je n'ai pas d'homme; j'en ai eu très peu. j'en ai aimé follement deux. dont le dernier durant dix ans. amitié amoureuse. mais, il est alcoolique dernier degré. une personne fascinante. je l'ai porté soutenu aidé durant dix ans, il me rabaissait parfois, violemment même. et je crois finalement qu'il y avait une forme de compétition de sa part. il, je le considérais, j'en suis tjs persuadée, une âme soeur. mais il a fait des choix; entre autre, celui de me fuir, et tente d'arrêter de boire. seul. il a raison. il trouvait que je lui bouffais son espace, sa liberté, son oxygène. alors que c'est lui qui m'appelait tjs. je l'ai aimé comme une folle au point d'accepter tout de sa part. je l'aimais sans désir de possession. il le savait. il a coupé les ponts, voulant recentré une amitié, cet été aussi. quel drôle d"été. j'ai accepté en donnant les cadres. je crois qu'il n'a pas supporté.

mon oncle était comme un grand frère. mes parents l'ont presque élevé. rien autrement. mais je l'idéalisais sûrement. il dégageait la confiance en lui. il rayonnait. il avait bcp d'humour. j'étais pétrie de doutes, triste, noire, et ne me supportais pas.

ma mère n'a rien à voir la dedans. en revanche peut-être le père. sûrement clairement.
je crois que j'ai une mauvaise image de l'homme. mon père est fortement dépressif, en grande souffrance intérieur, dépendant psychologiquement de ma mère (qui est un roc), et de mauvaise foi parfois. en dehors de ça, c'est un amour. je l'aime. mais je n'ai pas de complicité avec lui. son attitude à mon égard qu'on pourrait qualifier d'indifférence (de surface, mais je l'ai compris trop tard, et surtout il ne me comprenait pas) m'a brisée. il ne s'en est pas rendu compte, c'était totalement involontaire de sa part. il était malade. mais le coup était porté et je me suis construite sur cette faille.

j'ai voulu des enfants à une époque. plus maintenant. peu importe. un homme des enfants, peu importe. j'ai découvert (pour moi) la richesse du monde: l'échange, la communication le partage l'amitié à travers les rencontres et la transmission à travers l'écriture (et un peu par mon boulot, je suis prof).
je me serais plus dirigé (de mon côté) sur l'âme, dans l'interprétation. une vieille âme. très jeune, du plus jeune que je me souvienne, j'avais déjà conscience de l'humanité. vers 4-5 ans. et je ne pouvais m'amuser ou être gourmande si tout le monde ne pouvait avoir ça. et je refusais. les goûters, et autres. alors que c'était rare pour nous à l'époque. mes parents n'avaient pas bcp d'argent. un regard très décallé. et je comprenais les enjeux le monde adulte et ce qui se tramait derrière la scène. en tout cas, à mon niveau d'enfant. et je m'en rappelle.

le sexe. je n'y ai pas trop réfléchi. quand j'étais jeune, je ne supportais pas. sauf quand j'étais très amoureuse. autrement, sans intérêt. comme le corps. quand j'étais jeune. j'ai un autre regard maintenant. mais pareil, ça ne m'appartient pas vraiment. je peux donner sans difficulté. mais pas recevoir. j'attends, oui effectivement, j'attends la personne qui saura ce dont j'ai besoin ou envie sans être obligé de le demander. une personne qui saura donner. et autrement, je me passe de bcp de choses sans manque.

et pour ma mère. c'est un être d'exception. il n'y a pas de fusion malsaine derrière ça. je la respecte profondément. elle est très intelligente et sensible. elle comprend tellement de choses sans juger. c'est rare. très. je suis fière d'être sa fille. et pourtant, j'ai quitté mes parents à 17 ans. je suis indépendante, et parle de tout et de rien avec elle sans être collée. avec détachement. comme deux personnes qui se comprennent tout simplement.

enfin, j'espère que ça t'ira. que je n'ai pas trop étalé.
et je voudrais aussi que tu comprennes que je ne fais pas de déballage inapproprié. j'ai le sentiment, je l'ai dit au départ et tu me redonnes confiance grâce à tes réponses par rapport à ce sentiment, que ce rêve est important. et j'aimerais qu'il soit interprété au plus juste, alors je donne ces détails. parce que j'ai la faculté de mélanger réalité et fiction. ds ts mes rêves.
ceci dit, peut-être que celui ci n'apporte pas de message comme je l'ai crû, mais seulement un état de fait.

je te souhaite une très belle soirée et encore merci.

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  Harmonie le Jeu 17 Sep - 11:10

Désolée pour le retard,

Donc tu me dis que tu as fait plusieurs thérapies, mais ce rêve démontre qu'il y a encore à travailler...

Cet oncle qui apparaît souvent en rêve est le lien positif de l'homme, image que tu n'avais pas de ton père...

Donc comme je t'ai déjà dit dans la 1ère partie de ton rêve, on peut y voir un développement personnel, l'oeuf, le cadeau, une renaissance de toi même à travers peut être ce côté artistique que tu développes dans l'écriture, une manière à toi de t'exprimer, de découvrir ton potentiel...

Ce baiser avec ton oncle et tout ce que tu en ressens dans ton êve, exprime un besoin d'étreinte, d'amour véritable, ou peut être aussi le besoin de te retrouver une partie manquante en toi, celle de la force du pôle masculin.

Pour la partie miroir, est ce que tu aimes ton physique ? car tu as insisté précédemment sur tes grands yeux,que tu maquillles bien pour les mettre encore plus en évidence je suppose, qu'elle image as tu de toi ? attirante ? effacée ?

Le passage de ta mère que tu appelles quand tu te vois dans ce miroir et la suite indique que tu as besoin d'aide, ce psy au téléphone indique le besoin de continuer ta thérapie. Tu dis : Il y avait une urgence dans ma voix, si tu le sens comme ça, c'est qu'il y a urgence en vrai pour toi de te faire aider afin de gagner encore de la confiance en toi.

Ecoute ton rêve...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: pas facile de classer celui ci. .... vous verrez!

Message  nocturne le Jeu 17 Sep - 11:24

merci pour ta réponse.
alors, je n'ai aucune image physique de moi mais plutôt intérieur, et donc plutôt négative. j'ai du mal à m'accepter.
je me maquille peut-être pour éviter d'être à nue, comme un masque que je pose. je suis déjà éponge au monde, c'est ma manière de mettre une distance.
pour la thérapie, oui, non, je ne sais pas. je crois qu'il faut que j'apprenne à dire que j'ai ausse des besoin, que j'existe que je ne suis pas qu'un miroir aux autres, qu'un objet qu'on utilise qu'un réceptacle aux besoins égoistes de ceux que je croise. je ne sais pas.
pour mon oncle, oui, je ne sais pas. il représente cet homme que j'idéalise peut-être ou que j'attends, je sais aussi qu'il est lointainement lié à cet homme dont j'ai parlé, cet ami que j'ai épaulé durant 10 ans et dont j'ai été follement amoureuse, qui m'a seulement utilisé pour me laisser en plan, cet été. sans réelle reconnaissance et en me reprochant ma présence, d'être là, trop là, alors que c'est lui qui me sollicitait. me reprochant mon amour pour lui, alors que cet amour était très libre. je pourrais le qualifier d'amitié absolue puisque je n'avais pas besoin d'un contact physique. il a imposé une relation fusionnelle durant dix ans et me l'a reprochée cet été comme si j'en avais été l'instigatrice et depuis plus de nouvelles. pas de manque, étrangement de mon côté. juste un souvenir un peu triste, un goût de mélancolie. sans plus.
et pour mon pôle masculin, il est très fort chez moi, je me sens très masculine alors que physiquement je suis ultra féminine. il y a une contradiction troublante entre les deux. il est possible que ce soit ça qui fasse peur aux hommes, qui les attirent mais les fait fuir quand il s'agit de fonder la relation ou tout simplement moi qui pars parce qu'un besoin immesuré de liberté. je ne suis pas malheureuse d'être seule. je ne suis plus malheureuse de ne pas avoir d'enfant.
enfin,
quoiqu'il en soit, le rêve reste étrange. cet oeil qui saigne. c'est ce qui me perturbe presque le plus. parce que l'appel, je l'ai compris, mon oncle, je crois l'avoir compris,; l'oiseua je l'avais correctement compris, tu me l'as confirmée. et ce visage de vieille femme. pas belle. je me rappelle. mais elle dégageait l'apaisement, le détachement, la sagesse et la peau était claire, presque lumineuse. elle me faisait pensée au visage d'une amie, un visage vieilli. quand j'y repense, il lui correspondait.
voilà.
je te remercie et te souhaite une bonne journée.
bisoussssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssssss

nocturne

Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum