Musique et balade

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Musique et balade

Message  Strogof le Lun 17 Aoû - 17:52

060729 Musique
Paris

( je me suis souvenu de ce rêve quand je conduisais la voiture et j’ai vu l’affiche d’un joueur de trompette sur une palissade).

Je me trouve dans une grande salle ou salon et je joue des instruments à vent, l’un après l’autre et cela sans difficulté, je réussis à sortir des airs et mélodies excellents. J’accompagne d’autres musiciens et tout cela se passe très bien (j’ai failli écrire : semble se passer), ils sont même admiratifs. Quelqu’un me passe un tuba, c’est le gros morceau. Je sens que les attentions se posent sur moi ; je prends l’instrument, je cherche la bonne position, je fais quelques tests, (textes - lapsus) et bien que ce tuba puisse paraître vieux ayant l’embout trop gros,et les pistons positionnés d’une façon curieuse, je le prends vite en main et je joue, personne n’a à redire, c’est bon et j’ai le souffle nécessaire pour cet instrument.


Je me balade dans une ville (Lisbonne ? Porto ?) par des rues pavées anciennes. Je dois retourner à la maison, je prends une rue descendante, pour ensuite tourner en bas à droite, puis je ne vois pas d’issue. Je fais demi-tour, je vois passer un bus et j’aperçois un passage ouvert, je le prends et je trouve enfin une rue qui monte, celle-ci me mènera à destination. Je me retrouve dans un grand espace, comme celui où se déroule le salon de livres d’artistes, alors je remarque un évènement comme une grande foire d’alimentation et arts de la table se prépare. J’arrive devant une table et on me propose des œufs durs préparés d’une façon très spéciale, ils sont gros, je mange un, je mange un deuxième, mais j’ai dû me forcer. Leur goût était fort mais très bon.

Je me trouve dans la maison de mes parrains, je remarque que dans tout le bas de la maison, on aménagea une vaste cuisine où on prépare activement toute sorte de mets. Il fait très chaud. J’enjambe par ci, par là, des casseroles pour me frayer un chemin jusqu’au bout de la maison. Ma femme et ma fille se trouvent là. Je suis en colère contre elles, car elles veulent sortir. La confusion est grande et je ne suis pas prêt.
Je me souviens d’avoir pris un bus, ayant avec moi un appareil Leica rouge.
Quelqu’un me pose des questions, je lui réponds que cet appareil me rend de bons et loyaux services. Il fait juste ce qu’il faut. Je ne parle pas de mon Canon.
Je fais d’autres tentatives pour aller visiter une autre partie de la ville (anglaise au bout des jardins ?), ma femme m’attend. Pour partir nous devons sauter un mur, car de grandes voitures corbillards se trouvent stationnées entre nous et le portail de sortie. Ma femme saute aisément sur la chaussée, je suis agréablement étonné. Par la suite je me trouve dans un véhicule très beau, d’une grande marque, une Rolls, il est vaste et long, je prends place. Je vois d’autres grands véhicules qui se trouvent à côté de nous. Les conducteurs sourient. Ces voitures sont noires, il fait très beau et c’est comme un défilé festif. Il me semble que c’est ma femme qui conduit – conduite à l’anglaise, puis enfin nous nous dirigeons vers le jardin.
J’entends dire que Giscard sera placé dans le Panthéon (j’ai obtenu ma naturalisation sous Giscard).
avatar
Strogof

Messages : 47
Date d'inscription : 06/08/2009
Age : 71
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur http://www.darocha.fr

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum