Cinq chaise dans un étang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cinq chaise dans un étang

Message  The escapist le Ven 17 Fév - 7:56

Bonsoir Harmonie, j’espère que tu vas bien.

Un exercice de respiration m’a ramené à l’un de nos échanges sur le forum et j’ai redécouvert plusieurs de mes rêves, de même que tes interprétations de ceux-ci. J’ai souri à quelques reprises en revoyant certains passages que tu as souligné (et que j’ai « nié » à l’époque), mais qui font plus de sens pour moi aujourd’hui.

Pour me présenter de nouveau, j’ai maintenant 21 ans. Après avoir sillonné d’un programme d’étude à l’autre, je me dirige finalement vers l’éducation spécialisée et je suis impatiente de commencer! Je n’ai toujours pas de copain. Lorsque j’avais commencé à écrire sur le forum, j’avais de l’eczéma sur presque tout le poignet, mais maintenant ce n’est qu’un point à l’intérieur de la main. Je manque toujours de discipline pour la méditation, mais c’est de plus en plus parlant pour moi (malgré mon côté rationnel).

J’estime que ma timidité et ma « crainte d’affronter la réalité » se sont améliorées. Je veux travailler auprès des gens et le contact s’établit toujours un peu mieux lors des nouvelles rencontres. Mes rêves de fuite sont moins fréquents, mais ils sont réapparus depuis qu’un conflit de famille assez éprouvant perdure depuis décembre 2016.

Une énième fois, je te remercie de t’être penchée sur tous les rêves que je t’ai raconté jusqu’ici. Comme pour ce forum, tu y as mis de ton temps et c’est très gentil de ta part… Merci! Si jamais tu avais le temps, il y a ce rêve que j’ai essayé d’interpréter et que j’ai eu besoin de reproduire sur papier, mais je crois avoir une pensée trop rationnelle… Si jamais tu avais le temps, je serais très intéressée de connaître ton point de vue.

Prends soin de toi!

———

Mon rêve en lui même était relativement simple, mais très riche en détails. C’était dans une forêt dense et calme la nuit. Pas de bruits, pas d’animaux. Au centre de cette forêt, il y avait un étang en forme de cercle entouré de part et d’autre par des arbres massifs et hauts. L’eau de l’étang était très sombre et ressemblait beaucoup à de la vase épaisse, bref, c’était sale.

Il y avait cinq chaises berçantes de style « baroque » disposées aléatoirement dans l’étang. Elles étaient délicates et blanche, minutieusement sculptées au niveau du dossier. Leurs pattes étaient enfoncées dans la vase, de manière à ce qu’elles restent en position et droites. Je ne l’avais d’abord pas remarqué, mais il y avait un homme avec l’apparence d’une silhouette sur la chaise au centre de l’étang. Lui aussi avait les deux pieds bien enfoncés dans la vase. Je ne pouvais pas l’identifier, car il était complètement dans l’ombre et de dos (et d’ailleurs, ce n’était pas lui qui attirait le plus mon attention).

Dans ce rêve, il n’y avait que cette image. Je pouvais m’y déplacer et regarder de près les moindres détails, mais je n’avais pas de corps, je survolais tout ça.

Ce que j’y ressentais n’étais pas distinct, mais il s'agissait d'un inconfort. Le détail que j’ai trouvé le plus dérangeant était le contraste de ces chaises si belles et blanches enfoncées dans la vase sombre. Pour moi, elles étaient souillées, mais pas complètement. J’essayais de comprendre, car pour moi ça ne faisait aucun sens… Mais encore, c’est peut-être le côté rationnel qui prenait le dessus… Je me demandais comment quelqu'un pouvait s'y asseoir, sachant qu'il n'avait pas le choix de se salir.

Il y avait quelque chose de faux dans ce rêve… Ce n’est pas vraiment une émotion, donc c’est difficile à expliquer, mais c’était comme si cette forêt calme cachait quelque chose.
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Dim 19 Fév - 15:54

Bonjour The escapist,

Ça fait longtemps que je ne t'avais pas vu sur le forum.
Je suis ravie de tes prises de conscience par rapport aux anciennes interprétations.
C'est bien pour ça que je répète souvent de relire mes interprétations plusieurs mois après voire même plusieurs années.


Concernant ce rêve, je te précise que je n'ai pas repris tes anciens rêves, je n'ai donc plus le souvenir de ta vie, ni de ton passé et de tout ce que tu as pu m'en dire à travers les autres rêves...  Rolling Eyes

Mon interprétation

La forêt dense représente l'inconscient, le passé, les choses cachées (puisque c'est la nuit).

Le passage de l'étang reflète le centre d'un malaise encore bien présent quoique caché par des ces arbres et massifs hauts.
Cette eau sale reflète une partie obscure de ta personnalité, ou dit autrement, un passé difficile qui sommeille dans les couches profondes de ton inconscient...

Ce début de rêve parle d'une enfance difficile avec la mère et ce qu'elle t'a transmis... voire même une problématique transgénérationnelle...

Une question : vous êtes combien dans ta famille ? (comprenant parents + frère et soeur).

Ces chaises berçantes délicates enfoncées dans la vase peut représenter pas mal de choses, mais je dirais globalement par rapport à la suite que quelque chose du passé s'est figé dans le temps, dans ton inconscient de manière négative.
Cet homme de dos pourrait être le gardien des lieux, celui qui empêche toute évolution...

"mais c’était comme si cette forêt calme cachait quelque chose."

Oui ça c'est sûr, c'est une introspection onirique  dans ton inconscient, malgré l'apparence des beaux arbres, se cache au centre, une étang sombre et vaseux qui représente les choses encombrantes du passé...

Ton rêve est en effet très riche.

Je ne sais pas quand tu as fais ce rêve et qu'est ce qui a pu amener à ce tel rêve car il y a comme un besoin de prendre conscience de quelque chose...

Fait moi part de tes commentaires et je pourrais éventuellement affiner mon interprétation.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  The escapist le Dim 19 Fév - 20:45

Bonjour Harmonie,

C’est vrai, je ne suis pas passée depuis un moment… Plusieurs choses se sont passées et je réapparais après un laps de temps… Je pense bien, pour les bonnes raisons!

Tes interprétations étaient nombreuses et je n’ai pas encore relu chacune d’elles, mais je vais y remédier bientôt.

———

Le passage de l'étang reflète le centre d'un malaise encore bien présent quoique caché par des ces arbres et massifs hauts.
Cette eau sale reflète une partie obscure de ta personnalité, ou dit autrement, un passé difficile qui sommeille dans les couches profondes de ton inconscient...


—> Peut-être que je m’égare, mais en te lisant, j’ai spontanément pensé au conflit familial dans lequel je suis mêlée actuellement. C’est aussi la description que j’en ferais: malgré que chacun feigne la bonne humeur en présence de tout le monde, que la colère soit cachée, jusqu’à récemment, c’était invivable à la maison. Nous nous sentions tous piégés.

Ce conflit, à la base, ne concerne «que» mon frère et ma mère. Pour expliquer brièvement, lui est papa de deux jeunes enfants et ma mère est une mamie très agréable avec eux. Toutefois, mon frère vit dans l’ombre de sa copine et ce qu’elle décide, il l’applique. Tous deux trouvaient que les enfants allaient trop vers ma mère, bref… Mon frère l’a bombardé de contraintes, sous peine de ne plus voir les petits. Nous nous sentions tous pieds et poings liés après cela. Je sentais que mes deux parents se tournaient principalement vers moi pour régler le problème, donc je marche sur des oeufs depuis quelques mois maintenant.

Même si j’avais de bonnes intentions et que je voulais naïvement «tout arranger», cette histoire m’a fait vivre une telle colère… S’il pouvait s’agir de la nuance la plus sombre de ma personnalité, j’y croirais parfaitement. Tout mon cocon familial, mes piliers étaient touchés et vacillants…. Et tout comme ces chaises enfoncées dans la vase, je stagnais.

J’ai même pensé que j’avais besoin d’une aide extérieure pour m’aider à aider ma mère. Elle avait si mal prit l’explosion de détresse de mon frère qu’elle se laissait aller… C’était pile durant cette période que j’avais fait ce rêve. Maintenant, ça va un peu mieux.

Inexplicablement (et à ce stade je ne sais pas si ça peux contribuer à l’interprétation du rêve), j’avais et j’ai toujours le sentiment d’être la «seule» à pouvoir faire quelque chose. Tout le monde se tournait le dos, ma mère reniait presque mon frère et je me sentais seule à essayer de tout réparer. J’ai parfois l’impression de prendre tout le monde en charge.

Le soir où j’ai envoyé mon rêve sur le forum, j’ai rêvé à des choses extrêmement désagréables, alors que je me remémorais ce rêve d’étang.

Ce début de rêve parle d'une enfance difficile avec la mère et ce qu'elle t'a transmis... voire même une problématique transgénérationnelle...

—> Mon enfance en général n’a pas été difficile, dans le sens que la chose la plus «traumatisante» qui a fait parti de mon quotidien se résumait aux moqueries sur mon nom de famille lorsque j’ai commencé l’école, ce qui a précipité ma timidité. Ma mère a toujours été très présente pour moi (elle est toujours aussi dévouée et bien intentionnée), parfois même trop. Lorsque j’étais plus jeune, elle ne me laissait pas vraiment prendre les devants (même si ce n’était pas intentionnel, ni méchant), donc elle pouvait par exemple répondre à ma place dans les conversations pour m’éviter d’avoir à chercher mes mots et/ou d'être embarrassée… Elle savait que j'étais timide, mais ne semblait pas m'inciter à changer cela.

Elle a sûrement contribué à ce que je me renferme sur moi-même, mais aujourd’hui je lui fait remarquer lorsqu’elle prend «ma place» et j’apprends doucement à faire mon autonomie. Je dis ce que je pense. Elle faisait beaucoup de choses à ma place par le passé et j’éprouve une réelle satisfaction à faire ces choses moi-même maintenant. En dehors de ça, nous sommes très proches et c’est souvent auprès de moi qu’elle demande des conseils.

vous êtes combien dans ta famille ?

—> Nous sommes quatre. Mes deux parents qui sont mariés (mais dont le lien n’est plus fusionnel, ma mère n’aime plus mon père depuis longtemps tandis que lui l’ignore) et il y a mon frère (33 ans) et moi. Lui et moi nous sommes toujours bien entendus.

———

J’avais consulté des livres sur l’interprétation des rêves et j’avais retenu que les chaises vides, qui servent normalement à se poser, pouvaient souligner une fatigue. Pour les arbres qui entourent complètement l’étang, j’ai pensé… peut-être à ma famille, le côté «racines» de la chose… Qui protège autant qu'elle restreint. J’ai même pensé que l’homme au centre pouvait symboliser mon frère, tournant le dos, les deux pieds piégés dans la vase dans laquelle nous sommes tous…

Mais encore, je soupçonne mes théories d’être trop rationnelles à ce qui se passe en ce moment… Un réflexe qui ne se perd pas facilement!

Merci encore pour ton temps Harmonie. J’apprécie beaucoup!
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Lun 20 Fév - 10:31

Il est certain que ce conflit familial a suscité ce rêve que tu as fait dans la même période.

Mais je pense que ce conflit n'est que le déclencheur d'un malaise plus profond chez toi.
Comme je t'ai dit cet étang vaseux au centre de la forêt caché par les arbres, et la source de ton mal être...

Ce n'est pas à toi de régler ce problème, tu t'investis d'une mission dans laquelle tu n'as pas à le faire.
Tu as 21 ans, tu as ta vie, ton chemin à faire.
L'histoire de ton frère avec ta mère c'est bien triste, mais cela ne te concerne pas.

Tu dis : "cette histoire m’a fait vivre une telle colère", c'est à dire ?
Quel lien tu fais avec ta phrase : "S’il pouvait s’agir de la nuance la plus sombre de ma personnalité, j’y croirais parfaitement."

Tu dis : "J’ai même pensé que j’avais besoin d’une aide extérieure pour m’aider à aider ma mère."
Pourquoi toi tu aurais besoin d'aide si c'est ta mère qui est en détresse ? tu n'as pas besoin d'être la psy de la famille.

Quand je t'ai demandé combien vous étiez dans la famille, c'était par rapport au nombre de chaises au bord de l'étang.
Cette 5ème chaise pourrait être ta belle soeur ?... rien d'affirmatif.

Quant à tes lectures d'interprétation, je ne partage pas trop ce qui en ressort. Car il ne faut pas prendre un symbole isolé mais l'ensemble d'un rêve. Une chaise peut être un symbole très positif de stabilité, mais dans le contexte de ton rêve, il prend une autre signification.

Donc globalement je maintiens ce que je t'en ai dit précédemment.

J'ai l'impression que ta relation avec ta mère que tu dis très proche t'emprisonne. Une mère doit apprendre à son enfant à lui donner son autonomie et non a lui servir de bouclier.
Son mari l'ignore, son fils la rejette et toi tu fais le tampon, comme tu as été
maltraité dans ton enfance pour d'autres raisons.

Tu te retrouves aujourd'hui devant un conflit familial où tu n'y es pour rien comme tu l'étais à l'école.
Tu n'as pas acquis les défenses psychologiques pour te défendre.
L'étang vaseux est le centre de ton malaise (choses encombrantes du passé engluées dans l'inconscient)...

A toi d'y réfléchir...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Mer 22 Fév - 15:32

Merci de me faire part de tes commentaires.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Jeu 23 Fév - 20:05

Alors je ne te suis pas

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  The escapist le Ven 24 Fév - 3:01

Bonjour Harmonie,

Ne t’inquiètes pas, j’avais bien l’intention de te répondre, mais plusieurs imprévus sont survenus. Enfin, je te présente mes commentaires!

Je crois aussi que le conflit constitue un déclencheur à ce rêve. Mais effectivement, n’attribuer du sens qu’à cela serait probablement trop vaste.

Tu mentionnes un malaise plus profond chez moi et je suis ouverte à cette possibilité. Peut-être consciemment, car rien hormis ma timidité ne me traverse l’esprit. Je prends de plus en plus ma place, donc sur ce point je crois que c’est bénéfique.

Concernant la gestion du problème, effectivement, ce n’était pas à moi de gérer tout cela. Simplement, je n’ai ni copains ni ami(e)s que je vois souvent avec les cours, donc ma vie, même à 21 ans, même si elle ne gravite plus autour de mes parents, elle les implique d’une façon ou d’une autre (peut-être est-ce le côté emprisonnement que tu as mentionné). Par contre, je comprends ce que tu veux dire; j’ai porté sur mes épaules des problèmes qui n’étaient pas les miens.

La colère dont je t’ai parlé dans ce conflit était aussi forte que ma déception. Ma famille a toujours été très unie, très soudée, je m’appuyais sur elle, donc j’ai éprouvé une réelle secousse lorsque tout a éclaté. J’étais en colère, car je ne pouvais pas raisonner tout le monde. Je ne reconnaissais pas mon frère. J’avais l’impression d’avoir les idées claires, mais d’être dans une situation complètement absurde qui aurait pu être évitée. J’en voulais à mon frère, à ma belle-soeur, j’en voulais même à ma mère de ne pas essayer de s’aider par moments. J’ai parlé de la «nuance la plus sombre de ma personnalité», car durant cette période je ne pensais plus «comme d’habitude». J’étais froide… Pas forcément envers mes proches, mais j’étais prête à répondre aux situations avec une fermeté qui ne me «ressemble pas». Je mettais parfois les émotions de côté (je sais que c’est impossible, mais c’est la meilleure façon de l’expliquer). J’ai donc constaté que j’étais capable de trancher dans des dilemmes compliqués. Dans ce sens, ça m’a prouvé que je n’étais pas si fragile que ça.

J’ai bien pensé que j’avais besoin d’une aide extérieure pour aider ma mère, car elle n’en aurait jamais cherché elle-même. Bien sûr, ce que je voulais dire c’était de m’informer et obtenir des conseils qui auraient pus être profitables pour elle et moi.

Tu dis que je n’ai pas besoin d’être la «psy de ma famille», mais ironiquement tout le monde m’appelle comme ça à la maison… Ça m’a imposé ce rôle inconsciemment, peut-être?

Sur la 5ème chaise, c’était bien un homme. Massif et grand. J’ignore pourquoi N. prendrait cette forme dans mon rêve? Elle est encore plus féminine que moi…

Il y a un détail que tu as peut-être mal compris dans ma réponse: mon père n’ignore pas ma mère, au contraire. Lui est fou amoureux d’elle et réclame son attention au quotidien, mais elle ne l’aime plus. C’est l’image de couple que j’ai observé le plus longtemps, un manque de réciprocité constant… Ça me reste certainement en tête lorsqu’on me demande si j’ai un copain. Je vois tous les aspects négatifs, alors forcément je ne cherche pas… Enfin! Pour en revenir à mes parents, je suis parfois un prétexte pour que ma mère ne soit pas seule avec mon père… Je m’explique: mon père ne tente pas de rapprochements avec elle lorsque je suis dans les parages, donc ma mère est très souvent là où je suis. C’est probablement une forme d’emprisonnement pour moi, après tout c’est la personne que je vois le plus dans une journée, mais paradoxalement elle m’encourage lorsque je prends des initiatives (nouveau boulot, nouvel environnement, sortie avec des ami(e)s)… Mais elle ne cache pas aimer lorsque je suis là. Ce sera difficile pour elle lorsque je vais déménager.

Concernant les défenses psychologiques, j’ai effectivement beaucoup à apprendre… Et c’est peu dire!

Un énorme merci Harmonie pour tes commentaires! J’en garde bien sûr ma propre perception incontrôlable (nous sommes tous un peu têtus au fond), avec mes ressentis et mes intuitions, mais je suis ouverte et je ne rejette pas l’interprétation que tu en fait. Il y a peut-être effectivement une forme de maltraitance que je n’ai pas encore assimilé… À suivre…

Je te souhaite une excellente journée!
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Ven 24 Fév - 14:36

The escapist,

Je vois que tu as bien compris mon interprétation, et pris le temps de réflexion.

Je ne vais donc pas reprendre tout ton commentaire.

Effectivement, le passage concernant la relation de tes parents n'est pas celle que tu me donnes maintenant.
Mes deux parents qui sont mariés (mais dont le lien n’est plus fusionnel, ma mère n’aime plus mon père depuis longtemps tandis que lui l’ignore)

Je vois que tu as tout à fait compris l'emprisonnement dont je parle.
Une sorte de conditionnement où tu te sens dans l'obligation d'aider ta mère dans le rôle qu'elle joue pour ne pas se rapprocher de ton père...

Tu as raison de garder tes perceptions tout en restant ouverte à ce que je te dis, parfois, il  faut un temps d'intégration afin de prendre conscience de certaines choses et d'en apporter les modifications...

A la prochaine Wink

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  The escapist le Sam 25 Fév - 13:06

Bonjour Harmonie,

Par rapport à la phrase «Mes deux parents qui sont mariés (mais dont le lien n’est plus fusionnel, ma mère n’aime plus mon père depuis longtemps tandis que lui l’ignore)», il y a une erreur dans la manière dont je l'ai formulé. Ce que je voulais dire, c'est que ma mère n'aime plus mon père depuis longtemps, tandis que lui ignore qu'elle ne l'aime plus. Ma formulation ne se prêtait effectivement pas à ce que je voulais expliquer!

Encore un gros merci pour ton interprétation. J'y reviendrai assurément.

Je te souhaite une excellente journée, à la prochaine!
avatar
The escapist

Messages : 61
Date d'inscription : 13/12/2011

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cinq chaise dans un étang

Message  Harmonie le Dim 26 Fév - 10:22

En effet cette formulation est beaucoup plus claire concernant tes parents.

Maintenant, arrête de jouer la psy de la famille et prend soin de toi.. Very Happy

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3721
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum