Mort, violences et accidents.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mort, violences et accidents.

Message  Lili9 le Sam 2 Nov - 23:09

Bonsoir, voici un rêve que j'ai fait dans la nuit du 26 au 27 octobre 2013.

Je me trouvais dans la coure de mon lycée avec une amie et nous regardions des gens s'amuser sur une murette (c'était la coure de mon lycée mais elle ressemblait à la coure de l'école primaire où j'ai étais scolarisé et dans celle-ci il y avait une murette). Parmi eux, il y avait un garçon que je connais vite fait qui s'amuser dessus. Avec mon amie on riait de le voir s'amuser mais là il tomba et se brisa le cou devant nous. Nous furent choqué et tout le monde se rassembla autour de lui. Il était mort, comme ça, devant nos yeux. J'étais déboussolé et traumatisé. Après avec mon amie nous avions traversé la coure et une autre amie nous rejoignit.
Nous parlèrent alors toutes les 3 de ce qui venait de se passer, toujours en état de choc. Puis je rentra dans le self et me retrouva avec une autre amie et là l'atmosphère changea, je n'étais plus du tout choqué, juste heureuse de partager mon repas avec cette amie (je ne la vois pas souvent dans la vrai vie et cette nuit là je dormais chez elle ainsi que la première amie avec qui j'étais devant la murette, mais elle se trouve dans mon lycée donc je la vois souvent)
Puis j'étais toujours dans le lycée et je vis K. Il était bourré et voulait me faire un câlin. Une part de moi en avait envie et voulu se laissé faire mais l'autre savait que ce serait faux et du coup lorsqu'il voulu m'enlacer je le repoussa. Ensuite il me tendit un verre et me dit de boire mais je lui dit que non en le repoussant. Des personnes l'isolèrent ensuite dans une pièce seul pour qu'il décuve. Quand il retrouva enfin les idées clairs, je partis le voir et me positionna devant lui. On se regarda droit dans les yeux et je lui dit "Tu sais, j'étais VRAIMENT amoureuse de toi." Je partis ensuite mais je vis dans son regard que mes mots l'avaient fait réfléchir.

Cette fois je n'étais plus dans mon lycée mais dans une sorte de ville. Il y avait un pont et en dessous une arène. J'étais descendus et il y avait une corrida qui s'y déroulé. Plusieurs hommes tournaient autour des toros mais parmi eux se trouvait mon père. Je fut choqué de le voir là, il a toujours était contre la corrida, ça n'avait aucun sens. Il portait une grosse pierre au dessus de sa tête et la lança sur un toro, puis une deuxième pierre et encore et encore... Je partit ne supportant plus ce spectacle et arriva sur une plage. Là je rencontra un ami que je n'ai pas vu depuis un moment et en face de nous au niveau du ressac se déroulait un cours de yoga. On s'approcha alors et on regarda les gens faire leur yoga lorsqu'il s'avança trop et trempa son pied dans l'eau qui s'enfonça dans la sable. Je dit alors quelque chose comme "Ah bravo!" et il rigola. Puis je partis et je me retrouva dans une salle où je rencontra mon amie qui a répété mes secrets. Il y avait un grand casier remplit de livres et elle me dit qu'elle avait un livre magique qui s'y trouvait. Je me mis à fouiller le casier à se recherche mais elle me dit que c'était inutile car elle seule pouvait l'activer. Sauf que je vis à son visage qu'elle était paniqué et compris qu'elle mentait alors je fouilla de plus belle. Mais au bout d'un moment elle se rapprocha de moi et là ( c'est un passage légèrement érotique mais j'ai mis mon rêve dans cette catégorie car je le trouve plutôt violent et que même ce passage l'est finalement) elle essaya de rentrer un doigt dans mon anus mais le fit à travers les vêtements, pourtant elle réussit un peu. Elle était en colère et je dut me débattre non sans mal pour me dégager et pour me venger je lui fis pareil.

Ensuite je fus à nouveau dans la coure de mon lycée, qui ressemblait toujours à la coure de mon école primaire mais cette fois à un autre endroit de celle-ci. Je me trouvais avec l'amie qui avait était témoin de le mort du garçon au début et l'amie avec qui j'avais mangé dans le self, lorsqu'une plume tomba doucement devant nous. Je la ramassa et leur montra en leur disant que c'était un mauvais présage car elle était crade et laide. Elles me prirent pour une idiote de croire à cela mais moi j'étais paniqué et voulais trouver le moyen d'empêcher ce qu'il allait arriver sans avoir la moindre idée de ce dont il pouvait s'agir. Mais quelques minutes plus tard un avion s’écrasa en feu dans la coure, suivi d'une navette spatial. Elles furent donc obligé de reconnaître que j'avais eu raison.

Lili9

Messages : 17
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Harmonie le Dim 3 Nov - 11:25

la coure de l'école primaire où j'ai étais scolarisé
S'est-il passé des évènements particuliers pour toi à l'école primaire ?

As tu déjà eu des rapports sexuels ? si oui en gardes tu un bon souvenir ?

La 1ère partie de ton rêve ne me parle pas vraiment, par contre toute la suite est intéressante.

Dans le passage de l'arène avec ton père, que ressentais tu, tu dis être choquée, OK, mais au delà de ça, essaie de me décrire plus précisément tes émotions à ce moment là...

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Lili9 le Dim 3 Nov - 11:57

A l'école primaire je n'ai pas souvenir d'un événement marquant, par contre en maternelle, qui était collé à l'école primaire, on jouait sur une buse, une sorte de grosse boule ronde qui était creuse. Nous étions censé aller à l'intérieur mais nous nous amusions à faire du toboggan dessus et un jour je suis tombé et je me suis ouvert le menton. Je saigné beaucoup est j'ai eu un point de suture.

Je n'ai jamais eu de rapports sexuels, mais j'aimerais en avoir.

Je n'avais plus l'impression que c'était mon père, on aurait dit quelqu'un d'autre. Il avait une expression sur le visage que je n'ai jamais vu à mon père. Je crois aussi que j'en ressentais un e sorte de dégoût. Je ne voulais plus m'approcher de lui.

Lili9

Messages : 17
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Harmonie le Ven 8 Nov - 17:16

Bonjour Lili,

Désolée pour le retard, mais ton rêve est très long et demande beaucoup de reflexion et donc du temps... je vais synthétiser mon interprétation.

Je reprends que la 2ème partie de ton rêve ;

L'arène représente le lieu de représentation de combat entre l'homme et l'animal, ce qui symbolique également la mise à mort...

Tu m'as dis que tes parents étaient exemplaires en matière d'éducation mais qu'ils étaient trop sur ton dos.
Toutefois ce passage de corrida reflète la violence, le combat, alors ma question est, tes parents se disputent-ils souvent ?

Le fait de ressentir du dégoût face à ton père dans ce passage est un sentiment très fort et négatif, le ressens tu en vrai ?, maintenant il faudrait le remettre dans ton contexte de vie.

Quel image d'homme te laisse ton père ?
Quelle image de couple te laisse tes parents ? est ce un modèle pour toi ?

Le passage érotique parle d'une trahison par cette fille, néanmoins cette fille est une représentation de toi même, on pourrait dire aussi que tu te mens à toi même... difficile d'en dire plus...

L'explosion de l'avion est une forme d'énergie émotionnelle intense que tu ne peux plus contrôler, une certaine colère...

Ton rêve est très confus et part dans tous sens, je ne pourrais t'en dire plus.

Fais moi part quand même de tes commentaires.

J'ai vu que tu avais déposé un autre rêve.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Harmonie le Lun 11 Nov - 19:17

Alors qu'en penses tu ?

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Lili9 le Sam 16 Nov - 23:26

Bonsoir,
désolé de ne pas avoir répondu plus tôt, j'étais en voyage scolaire.

Mes parents ne se disputent pas souvent mais il y a eu une période où c'était le cas. Ce n'était pas violent mais ils ne s'entendait plus. A ce moment là mon père est partie pour une autre femme, puis il est revenu et au début c'était tendu mais la flemme est revenu et maintenant ils sont de nouveau bien ensemble.

Il m'arrive de me sentir dégoutté par mon père en vrai, oui. Et je m'en sens fautive à chaque fois, je devrais l'admirer et tout mais non, et parfois il me dégoutte.

Mon père me laisse une image d'homme qui se laisse faire et qui ne sait pas toujours prendre des responsabilités. Mes parents m'on toujours donné une image de couple "coincé" qui n'était pas un modèle pour moi mais depuis que mon père est revenu ils se décoincent et se rapprochent plus de ce à quoi j'aimerais que ressemble mon couple à leurs âges.

Oui mon rêve est confus et part dans tous les sens, j'ai remarqué que je fait beaucoup de rêves comme ça, où tout se mélange.


Lili9

Messages : 17
Date d'inscription : 28/10/2013
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mort, violences et accidents.

Message  Harmonie le Lun 18 Nov - 20:02

Bonsoir Lili,

La confusion d'un rêve parle de la confusion d'état d'esprit chez la rêveuse.
D'ailleurs c'est bien exprimée dans tes phrases que je reprends :

Il m'arrive de me sentir dégoutté par mon père en vrai, oui. Et je m'en sens fautive à chaque fois, je devrais l'admirer et tout mais non, et parfois il me dégoutte.
et
mais depuis que mon père est revenu ils se décoincent et se rapprochent plus de ce à quoi j'aimerais que ressemble mon couple à leurs âges.


On peut voir dans ces deux paragraphes une confusion assez marquée, entre le dégoût et l'admiration...

J'ai une question : en quoi ton père te dégoute t-il autant ? et pourquoi t'en sens tu fautive ?
Ce sentiment est très révélateur d'un malaise intérieur et reflète bien ton rêve de l'arène.

Avant de me répondre, je t'invite à relire nos échanges sur ce rêve, afin de mieux orienter tes pensées.

_________________
Harmonie interprète
"Ce qui s'exprime n'est pas ce qui est dit, mais ce qui aspire à être dit".
avatar
Harmonie
Admin

Messages : 3733
Date d'inscription : 16/07/2009
Localisation : Avec vous

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum